Blouet, Abel [Editor]; Ravoisié, Amable [Editor]
Expedition scientifique de Morée: ordonnée par le Gouvernement Français ; Architecture, Sculptures, Inscriptions et Vues du Péloponèse, des Cyclades et de l'Attique (Band 2) — Paris, 1833

Page: 162
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/blouet1833/0248
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
( '62 )

On voyait aussi dans la citadelle une statue de Minerve surnommée Cessienne, faite en bois, et
d'un travail assez remarquable '.

Un petit village, composé d'une cinquantaine de maisons, et à l'est duquel on trouve, près de la
mer, une chapelle et un cimetière, occupe aujourd'hui l'emplacement de l'ancienne Épidaure. Près
de là sont des marais qui rendent, dit-on, fort insalubre la petite baie qui forme comme un port
naturel à la ville d'Esculape.

On arrive au promontoire sur lequel étaient bâties la ville haute et l'acropole antique, par un isthme
au sud du port; dans cet isthme nous trouvâmes trois fragments de statues en marbre : un torse colossal
de femme, sans tète, d'un assez beau travail, mais très-fruste; une autre femme couchée, dont la tête
manquait également, et d'un style assez médiocre; enfin un guerrier, sans tête aussi, et fort grossière-
ment travaillé. Au nord, tout près de la mer, on remarque une ruine romaine en briques. Sur la
partie la plus élevée du promontoire, où était l'acropole, se retrouvent plusieurs parties de son
enceinte; elles sont de construction hellénique presque cyclopéenne, et établies sur une base de
rochers. On reconnaît aussi des traces de fortifications du moyen âge, mêlées aux murs antiques; et
enfin des restes de constructions dont il est impossible de préciser l'usage, si ce n'est peut-être à l'égard
d'une enceinte un peu circulaire qui nous parut avoir été un théâtre ou tout autre lieu d'assemblée,
à en juger d'après un gradin en pierre que nous vîmes à côté.

Pausanias.
loading ...