Bulletin du Musée National de Varsovie — 31.1990

Page: 85
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bmusvars1990/0099
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Andrzej Ryszkiewicz

UN SOUVENIR POLONAIS DU GRAND TOUR

à Tadeusz Chrzanowski

Tous les chemins menaient à Rome, et en particulier ceux du ,,grand voyage”, ces ,,grands
tours” qui couronnaient l’éducation qu’avaient reçue à la maison les jeunes gens bien nés. Cette
coutume de provenance anglaise était scrupuleusement respectée dans la seconde moitié du
XVIIIe siècle aux temps des Lumières, plus tard et plus tôt d’ailleurs aussi. On allait sans se
presser, généralement accompagné d’un précepteur ou d’un tuteur, souvent d’un abbé. On tra-
versait l’Allemagne, les Pays-Bas, la France, la Suisse et enfin, on s’attardait le plus longtemps
en Italie. On visitait des galeries et des monuments, on rendait visites dans les grandes résidences
pleines de chefs-d’oeuvre et de souvenirs, on regardait les fouilles et les merveilles de la nature,
de même que des mines, des ports, de grands entrepôts. On acquérait la connaissance du monde,
on fixait la hiérarchie des valeurs, on participait à des fêtes religieuses et à des folies du carna-
val, on était présenté à de grandes personnalités de l’aristocratie ou à des savants, des hommes
d’état et des écrivains éminents, on visitait les ateliers d’artistes en vogue, on fréquentait des
salons, on regardait des spectacles de théâtre et on assistait à des concerts de virtuoses. On ache-
tait des oeuvres d’art et d’antiquité, on commandait des portraits et des vues. Le jeune homme
gardait le souvenir durable de ce Grand Tour pendant toute sa vie adulte, qui ne commençait
en effet qu’après le retour1. Les voyages et les visites étaient facilités par l’absence des barrières
linguistiques — toute l’Europe cultivée parlait français, l’anglais était aussi répandu dans
ces sphères.

Il y avait de nombreux Polonais parmi les voyageurs visitant au XVIIIe siècle l’Italie: toute
l’élite polonaise fréquentait les salons de l’aristocratie italienne (de même que ceux de l’aristo-
cratie française ou p.ex. autrichienne) sans parler de ceux qui se rendaient en Italie pour étudier:
artistes — sculpteurs, peintres, architectes. Les Polonais du XVIIIe siècle étaient probablement
plus nombreux que les représentants de beaucoup d’autres nations2 à se rendre à Rome et à
Paris, à l’époque de la Grande Révolution et de la Grande Terreur ils dirigaient leurs pas surtout
vers la Ville Eternelle; la vie culturelle et sociale gardait à l’époque le caractère strictement
international. Au cours du voyage, les jeunes gens tenaient un journal (conformément à la vo-
lonté des parents ou des tuteurs) en notant — le guide à la main3 — les impressions et les
aventures, en décrivant les lieux visités, en racontant leurs réflexions et leurs sentiments. Nous
connaissons de nombreux journaux de voyage polonais, le plus souvent écrits en français, quel-
ques-uns traduits et annotés furent édités. D’autres publiés en extraits.

1. Voir en particulier Brinsley Ford. ..The Grand Tour’ Apollo, Dec. 1981. p. 390—400; Souvenirs of the Grand Tour, ed. by
Denys Sutton, London. 1982; Wildenstein, Herinneringen aan Italie. Kunst en tcorisme in de I8de ecuw, ed. R. de Lceuw,
S’Hertogenboscli 1984.

2. Cf. entre autres A. SajkoWski. Włoskie przygody Polaków, wiek XVI—XVI II (Les aventures italiennes des Polonais XVI-
XVIII s.) Warszawa, 1973. En 1986 à Venise et à Udine un symposium polono-itnlien sur les voyages des Polonais en
Italie fut organisé. Le texte des conférences fut publié dans le livre Viaggiatori polacchi in Italia, a cura di Emanuele
Kanceff e Richard Lewanski, Biblioteca del viaggio in Italia 28, Gcncve, 1988 voir pour les données biblio graphiques plus
détaillées.

3. Les guides les plus populaires, c’étaient ^pour Rome : Roisccco, Roma antica e moderna, éd. 1750 et 1765 : pour toute l’I talie:
C.N. Cochin, Voyage d’Italie, Paris, 1758 ou J.J. Lalande, Voyage en Italie, Genève, 1769 et 1786.

85
loading ...