Briseux, Charles Etienne
L' art de bâtir des maisons de campagne: où l'on traite de leur distribution, de leur construction, & de leur décoration ... (Band 2) — Paris, 1743

Page: 186
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/briseux1743bd2/0316
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
i85
•H§* «US* «SIS» «81* «S§3* «s S* «il* «II* 463* 4iS*
:s§ssssssfsssl»'tsssfssslssss#ssfss
T A B L E
DES MATIERES,

Contenues dans ce sécond Volume,

A
J^^Iguilles de/er,appellées Fers d'amortisTe-
ment : A quoi on les employé, Page 17$
Ancre de ser pour la maçonnerie : Sa longueur,
sa grosseur : Commerit elle doit être placée
dans le mur, & ses disférentes utilités, 170
Ardoises. De combien de sortes il y en a : Qua-
lité & couleur de chaque espéce : Quel pu-
teau ou échantillon on leur donne suivant
la pente des combles : Combien le millier
d'ardoises couvre de toises , eu égard à
leurs diflérens échantillons : De quoi
se sont ordinairement les égoûts de leur
couverture : Quelle late & contrelate leur
est propre, & combien il faut de lates pour
saire une toise & demie de couverture, $0
& ri
Argille (petite.) On s'en sert aux lieux où Ton
manque de sable : Sa nature , sa qualité , &
le choix qu'on en doit faire. Consumant
plus d'eau que le sable, soin qu'on doit pren-
dre pour en saire du mortier , 4.0
'Attiques. Silence des Anciens sur cet Ordre.
Qu'ils n'en ont parlé que comme de pilas-
très. Licence de le placer sur le Corinthien
ou sur le Composite : Ce qui peut engager
à le mettre en usage. Désauts de son com-
ble & de sa corniche : Qu'on ne s'en servoit
autrefois qu'aux Arcs de Triomphe, & à
quel dessein. Difficulté d'en donner des ré-
gies. Exemples anciens : Conséquence
qu'on en peut tirer pour la proportion qu'il
étoit à propos de lui donner dans ce tems-
là : Différence de celle qu'on doit lui don-
ner à présent, par rapport à l'usage qu'on
fait de cet Ordre. Proportion de l'Atti-
que qui est dans la Cour du vieux Louvre à
Paris. Moyen de suppléer au peu de saillie
qu'a la corniche de l'ordre Attique , 140,
X41. 14&
attributs des siées:. Qu'ils en, doivent anoon^

cer l'usage : Quel ménagement il y saut gar-!
der : Qu'il faut qu'ils s'accordent avec les
sormes & les profils des panneaux de me-
nuiserie ; & quand il faut les traiter avec
plus ou moins de délicatesse. Réssexions sur
les attributs qui distinguent chaque pièce ,
& sur ce qu'on ne doit pas les y répéter trop
scrupuleusement. Agréable diversïté qu'on
peut donner à ces sortes d'ornemens : Pré-
cautions qu'on y doit garder, & mauvaisq
critique que certaines gens ont faite de la
manière dont on les a traités depuis peu ,
i;4. 156, IJ7- 158

B

B

_J Alcons ( de fer, ) Leurs agrémens dans les
façades des Edifices. Distincuon des ancien-
nes croisées & de celles à banquette : Hau-
teur des banquettes & leur largeur : Ce
qu'il faut faire , lorsque leur tablette a
beaucoup de saillie en dehors, & quand elle
est cintrée sur son plan. Hauteur des demi-
balcons qu'on y met alors , & raisons qui
justifient cette hauteur. Croisées à ba.!con ,
En quel lieu on les place ordinairement.
Différence des grands & petits balcons ,
place, usage & hauteur des uns & des autres,
164.16%
Balustrades. Hauteur qu'on donne à ces sortes
d'appuis, à leur socle & à leurs balustres.
Comment on doit déterminer la {implicite
ou la richesse des profils de leurs piédestaus
ou acroteres : Régies pour cela. Ce qui fixe
la longueur des travées. Proportions de§
balustres & de leurs parties , 147. 148
Barres ou Bandes de trémie. De quel fer elles
sont composées : Ce qu'on fait quand elles
ont trop de longueur , 170
Bâfres de ser pour le contre-cœur des chemi-
minées : Leur grosfeurs suivant que ces
cheminées sont grandes ou petites, 170

i
1
loading ...