Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1910

Page: 45
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1910/0059
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
- 45 -

En conséquence livré, dans la même année, un dessus de
boîte où Madame est peinte tenant un livre à la main sur
lequel on lit : Traité de Vamitié. Le prix de ce portrait a

été fixé à 25 louis, ci. 25 louis

« Plus un bracelet de io louis, ci . . . io

« En 1788, un portrait, tableau de cabi-
binets, même sujet du dessus de boîte susd. 25

« En 1789, deux bracelets. 20

« En 1790, un pareil dessus de boîte à
celui ci-dessus. 25

io5 louis

« Reçu, en 1788, 20 louis, ci . . . 20

« En janvier 1790. 25 45

« Reste. 60 louis

« Qui font.1,440 tt

« Plus il est dû une bordure de 36 ft pour
le portrait de cabinet rapporté ci-dessus. . 36 tt

« Plus le premier portrait en grand qui
a servi de modèle que le peintre remettra au
préposé de Mme Victoire, 10 louis, ci . . . 240 ft

1,716 ft »

D’après les indications données par Montpetit, il serait
facile d’identifier ces portraits de Mme Victoire, et il faut
espérer que sur les six il en reste, probablement dans
quelques cours étrangères, à Parme, à Turin, où la prin-
cesse avait des neveux; il se pourrait aussi que les des-
cendants des familles attachées au service de la fille de
Louis XV possédassent l’une de ces miniatures; toute-
fois, les recherches que nous avons faites ont été jusqu’ici
infructueuses, particulièrement chez le comte de Chas-
telluxL

Les iconographes de Marie-Antoinette seraient surtout

1. On trouvera une bonne notice sur Vincent de Montpetit
dans le Dictionnaire de Bellier de la Chavignerie et des détails
biographiques dans un travail provincial paru dans le Bulle-
tin de la Société académique de Brest, 20 série, t. II, 1874-1875,
Brest, 1875, in-8°, p. 261 : O. Pradère, Notice sur Vincent de
Montpetit, peintre, 17 i3-i 800. Je dois des remerciements à
M. Vuaflart qui a bien voulu me mettre sur la trace de cette
étude.
loading ...