Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1918-1919(1919)

Page: 232
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1918_1919/0244
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 232 —

Deux plaques rectangulaires (grisaille, avec rehauts de
couleurs et d’or).

[i.] — Le Christ s’adressant aux disciples. IHESVS.
DICT-A-ES DISIPLES-QVANT VOVS | PRIREZNE-
PARSEZ • PAS • BEAVCOVP • MAIS | PRIEZ AINSY •
M ATHEI-CHAP-VI.

[2.] — Les fidèles implorant Dieu le Père. NOSTRE-
PERE-QVI ES-ES'CIEVLX | TON NOM SOIT SAINC-
TIFIE.

Chaque plaque : H. : omio5; L. : omogo.

Collection de Mme Rosenberg, Paris.

Plaque rectangulaire (grisaille, avec rehauts de cou-
leurs et d’or).

[4.] — Le Christ et les disciples portant des croix. Au
bas : TA VOLVNTE SOIT FAIGTE | AN S Y ■ EN • LA-
TERRE • COME • AV • CIE.

H. : omi1 ; L. om09.

Collection de M. le Dr Gilbert, Paris.

Plaque rectangulaire (grisaille).

[8.] — Le mourant. Léon de Laborde a signalé, comme
faisant suite à la Prédication du Louvre, un émail en
grisaille appartenant à M. Strauss qui : « représente
Jésus-Christ guérissant le possédé; on lit cette inscrip-
tion en gros caractères : MAIS DELIVRE NOVS DV
MALIN. AMEN. — Hauteur : omi45; largeur : omi25 »
(Notice des émaux, édit, de 1853, p. 373). — M. Ardant a
reproduit cette mention (Couly Noylier, i865, p. 13-14).

Le sujet représente « le mourant » et non la guérison
d’un possédé.

Si les dimensions indiquées sont exactes, cette plaque
appartiendrait a une autre série que les précédentes, qui
sont un peu plus petites. Les mesures données par Léon
de Laborde seraient-elles celles de l’émail avec son cadre?

Nous n’avons pas pu retrouver cette plaque.
loading ...