Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1920

Page: 6
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1920/0012
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 6 —

M. Jean Verrier, archiviste-paléographe, présenté par
MM. P. Ratouis de Limay et Frantz Marcou; la Biblio-
thèque de l’Institut d’art moderne de l’Université de
Strasbourg, présentée par MM. S. Rocheblave et P. Ra-
touis de Limay.

RÉUNION DE LA SOCIÉTÉ.

Présents : MM. Alfassa, le comte Allard du Chollet,
Aubert; Mlle Ballot; MM. A. Boinet, G. Brière, R. Char-
lier, le comte Durrieu, A. Fontaine; Mme la vicomtesse
de Janzé ; MM. A. Kahn, P. Lacombe, H. Lefuel,
H. Lemonnier, H. Marcel, E. Mareuse, J.-J. Marquet de
Vasselot, Henry Martin, E. Pelletier, Perrault-Dabot, le
comte de Puymaigre, A. Ramet, P. Ratouis de Limay, le
docteur de Raulin, L. Réau, D. Roche, G. Rouchès,
Ch. Saunier; Mme la marquise de Sayve; MM. H. Stein,
G. Vauthier, P. Vitry.

J.-N. Huyot,

ARCHITECTE DE l’ArC DE TRIOMPHE DE l’EtOILE.

(Communication de M. Gabriel Vauthier.)

La construction de l’Arc de triomphe de l’Etoile1 fut
ordonnée par un décret du 18 février 1806 et confiée con-
curremment à Chalgrin et à Raymond, qui partageaient
entre eux les rétributions qui eussent été allouées à un
seul architecte. Chacun d’eux avait conçu un projet dif-
férent. Le second se retira bientôt, et Chalgrin présenta
un projet sur lequel on lit de la main de Napoléon :
« Adopté, sauf les ornements qui sont mauvais. » Un
second projet du même architecte tut définitivement
adopté avec cette réserve que les faces latérales devaient 1

1. Consulter sur ce monument l’historique complet et très
intéressant qu’en a publié M. Stein dans la Revue des Études
historiques, octobre-décembre 1919.
loading ...