Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1920

Page: 140
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1920/0162
License: Free access  - all rights reserved Use / Order

0.5
1 cm
facsimile
— 140

DEUX

ALBUMS DE PORTRAITS INÉDITS

PEINTS PAR OUDRY

J.-B. Oudry, élève de Largillière, travailla pendant
plusieurs années dans l’atelier de son maître et fit
ensuite pour son propre compte des portraits. Délais-
sant peu à peu ce genre, il se spécialisa dans la
représentation de scènes de chasses, d’animaux et de
natures mortes. Il y excella, ses œuvres obtinrent un
succès très vif et les commandes affluèrent. M. Loc-
quin, dans le Catalogue raisonné de Vœuvre d’Oudry,
publié en 1912 dans les Archives de VArt français, n’a
pas relevé moins de 1,290 numéros qui témoignent du
travail acharné et continu de l’artiste durant toute sa
carrière.

Une trentaine seulement des œuvres signalées se
rapporte à des portraits; encore ceux-ci ont-ils pour
la plupart disparu. Cependant, l’élève de Largillière
jouissait auprès de ses contemporains de la répu-
tation de bon portraitiste, puisque, en 1717, lorsque
le czar Pierre Ier de Russie vint en France, Oudry fut
au nombre des artistes chargés de peindre le souve-
rain moscovite. On peut donc supposer que, dans
la liste de ses œuvres, les portraits devraient occuper
une place plus considérable et se demander pourquoi
si peu d’entre eux sont parvenus jusqu’à nous.

Or, un document dû à Oudry lui-même nous per-
met aujourd’hui d’affirmer que cet artiste peignit effec-
tivement un nombre fort important de ses contempo-
rains. Il nous donne même le nom des modèles qui
loading ...