Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1924

Page: 115
DOI article: DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1924/0127
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 115 —

rions que nous pourions faires pour cet ouvrages seroient inu-
tille, n’en prévoyant point la forme.

Votre très humble et très
obéissant serviteur,

Gillot.
à Paris, ce i8” février
1722 '.

En mourant, Gillot laissa un grand nombre d’œuvres
inachevées, parmi lesquelles une suite de gravures déco-
ratives, à sujets de personnages mythologiques dans des
encadrements d’arabesques, rappelant, dans leur ordon-
nance générale, les Portières des dieux, dont Claude
Audran donna les modèles à la Manufacture des Gobelins
entre 1699 et 1702. Ces gravures, au nombre de cinq
(Apollon, Diane, Bacchus, Flore, Neptune), étaient restées
dans un état d'eau-forte pure assez incomplet.

M. É. Dacier montre comment ces planches étant
venues en la possession du graveur-éditeur G. Huquier,
celui-ci les fit terminer par Cochin le fils à l’eau-forte,
puis au burin en 1737, et les retoucha ensuite lui-même.
En outre, Cochin grava entièrement une sixième planche
de la même série, d’après un dessin de Gillot (Thétys). Le
tout parut sous le titre : Livre de portières inventées et
gravées à l’eau-forte par Gillot, peintre du Roi, avec
l’adresse de l’éditeur Huquier. Le nom de C.-N. Cochin
le fils ne figure qu’au bas de la pièce qui est entièrement
de sa main.

SÉANCE DU 6 JUIN 1924.

1.

COMITÉ DIRECTEUR.

La séance est ouverte sous la présidence de M. Jean
GuifiTrey, président.

Présents : MM. Brière, Charlier, Cordey, Dacier, Fe- 1

1. Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale,
manuscrit Clairambault 1212, fol. 265.
loading ...