La chronique des arts et de la curiosité — 1909

Page: 158
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1909/0168
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
io8

LA CHRONIQUE DES ARTS

première a été faite lundi dernier par M. Pierre
de Nolhac, conservateur du Musée, qui a
parlé delà beauté de Versailles; elle a été
suivie de l’inauguration de nouvelles salles
du dix-huitième siècle, dont il est question
plus loin.

La seconde, faite par M. Henri Marcel, ad-
ministrateur de la Bibliothèque Nationale,
traitera de Louis-Philippe dans ses rapports
avec Versailles. Elle sera suivie de l’inaugu-
ration des nouvelles salles du musée consa-
crées à l’époque de Louis-Philippe.

Au Salon de la Société des Artistes fran-
çais a été inaugurée hier vendredi une exposi-
tion rétrospective de l’œuvre des graveurs
Achille Jacquet et Lionel Le Coûteux.

Signalons, à ce propos, que la dernière et
peut-être la plus belle gravure d’Achille Jac-
quet, celle où il a transcrit de façon magis-
trale l’admirable Pietà de Villeneuve-lès-
Avignon, don de la Société des Amis du
Louvre, a été tout récemment éditée par la
Chalcographie, où elle est actuellement en
vente. Des épreuves de luxe sur parchemin,
avec remarque, au prix de 150 francs, dont
le tirage a été strictement limité à 50 exem-
plaires, sont à la disposition des souscrip-
teurs. On peut également se procurer à la
Chalcographie, soit des épreuves d’artiste sur
japon (100 fr.), soit des avant lettre (50 fr.)
cle cette remarquable planche, d’autant plus
précieuse qu’elle est comme le testament su-
prême du maître si prématurément disparu.

*** Le Salon de la Société des Artistes
français offre cette année à ses visiteurs une
série de conférences.. Cette série a commencé
la semaine dernière par une conférence de
M.Augé de Lassus sur les grands sanctuaires
de la Grèce : Eleusis, Epidaure, Delphes et
Olympie. Le 14 mai, à 4 heures, M. Georges
Cain fera une conférence sur L'Histoire des
Champs-Elysées ; le 21 mai, M. Lucien Magne
traitera de La peinture française au Moyen
âge.

Les autres conférences seront annoncées
prochainement.

*** M. l’abbé Sertillanges vient de commen-
cer à la Société de Géographie, 184, boulevard
Saint-Germain, une série de conférences sur
l’art religieux en Italie, qui se continuera
pendant six samedis consécutifs, à 5 heures.

*** On a inauguré dimanche dernier, à
Amiens, un monument à la mémoire de
Jules Verne, œuvre du sculpteur Roze.

*** Le Congrès de la Société française
cl’archéologie se tiendra cette année à Avi-
gnon, du mardi 18 mai au mercredi 26. On
visitera successivement : Avignon, Orange,
Vaison, Saint-Paul, Saint-Restitut, Ville-
neuve-lès-Avignon,Montmajour, Saint-Gilles,
Aigues-Mortes, Cavaillon, Saint-Remy, Saint-
Gabriel, Tarascon, Beaucaire, Venasque ,
Carpentras, Le Thor. De plus, des excursions
pourront être faites aux Baux, au pont du
Gard, à la fontaine de Vaucluse, à l’abbaye
de Senanque, à Gordes, Pont-Saint-Esprit,
et Bourg-Saint-Andéol.

*** Le premier Congrès international pour
la protection des paysages, se tiendra à Paris
du 23 au 26 mai prochain. L’ensemble du
Congrès comprendra cinq sections : 1° Pro-
tection et Législation ; 2° Forêts; 3° Pay-
sages ruraux; 4° Paysages urbains; 5° Pay-
sages, Sciences et Arts. Les séances de travail
auront lieu au Musée social, 5, rue Las Cases.

Pour adhésion au Congrès et tous rensei-
gnements, s’adresser à M. Jean Lobel, tréso-
rier de la Société pour la protection des pay-
sages de France, 117, boulevard Saint-Ger-
main.

*** M. Hugo von Tschudi, directeur de la
Galerie nationale de Berlin, a accepté la di-
rection générale des musées royaux de pein-
ture bavarois qui lui était offerte par le prince
régent de Bavière. On se rappelle que M. IL. von
Tschudi avait été obligé d’abandonner mo-
mentanément la direction de la galerie berli-
noise pour des raisons que nous avons
exposées ici (1), puis y avait été réintégré
dernièrement.

*** On va installer à Madrid un musée du
Greco dans la maison habitée jadis par le
peintre et qui a été cédée à l’Etat par un
amateur et collectionneur aussi intelligent
que généreux, le marquis de Vega Inclan.

L'initiative de la création de ce musée est
due à S. M. le roi Alphonse XIII, et elle a été
secondée immédiatement par l’Académie
royale des Beaux-Arts et le marquis de Vega
Inclan. Ce dernier se chargea de faire effec-
tuer le transfert des tableaux du Greco de
Tolède à Madrid, où ils ont été restaurés et
richement encadrés à ses frais.

Parmi les toiles qui vont être exposées,
figurent un beau Christ et un magnifique
Portrait de Covarrubias.

--

Les Nouvelles Salles du Musée de Versailles

Les salles du xviii* siècle, au musée de Ver-
sailles, viennent de s’enrichir considérablement,
cette semaine, par l’adjonction de trois pièces nou-
velles qui ont fait partie, sous Louis XIV, du
célèbre appartement des Bains, et ont été occupées,
sous Louis XV et Louis XVI, par Mesdames de
France.

La principale de ces pièces, située sous le Salon
de la Guerre, faisait le cabinet commun des appar-
tements de Mm° Adélaïde et de Mm8 Victoire. C’est
précisément là qu’ont été placés les deux mor-
ceaux capitaux de l'exposition nouvelle : les por-
traits de Mme Adélaïde et de Mm0 Victoire par
Mme Labille-Guiard, qui ont figuré aux Salons de
1787 et de 1789.

A ces toiles considérables se joint un troisième
tableau représentant la sœur aînée de Mesdames,
Madame Infante, morte en 1759. Ce portrait, com-
mandé à l’artiste par Mesdames, et postérieur
d’une trentaine d’années à la mort du modèle, est
dans un costume de fantaisie à l’espagnole, et les
traits n’ont aucune ressemblance. Il n’en tient pas

(1) V. Chronique des Arts du 21 mars 1908,p. 108.
loading ...