La chronique des arts et de la curiosité — 1914(1916)

Page: 52
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1914_1916/0080
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
52

LA CHRONIQUE DES ARTS

élevé à la mémoire de l’architecte Moyaux (levant
la Cour des comptes, dont il a dressé les plans. La
Compagnie se fera représenter à cette cérémonie.

--—-

Académie des Inscriptions

Séance du 6 février

Un dieu phénicien. — M. Edmond Pottier lit
une note de M. Gaston Darier qui a dirigé, avec
M. Nicole et avec M. Gauckler, le regretté et savant
correspondant de l’Académie, les fouilles du Jani-
cule, à Rome, au cours desquelles on a découvert,
dans un sanctuaire syrien, une curieuse idole de
bronze entourée cl’un serpent. On y avait vu une
image de la déesse Atergatis. Mais le bronze a été
nettoyé depuis avec soin et on peut constater au-
jourd'hui, sans aucun doute, qu’il s'agit d’une
divinité masculine.

Un archéologue italien, M. Pasqui, a proposé
d’y reconnaître le dieu phénicien Hadad ; mais
cette conclusion ne s’impose pas, car le choix à
faire est assez large parmi les dieux du panthéon
syrien.

Mosaïques tombales. — M. Paul Monceaux si-
gnale, de la part de M. A. Merlin, directeur du
service des antiquités de la Tunisie, la découverte
de mosaïques tombales à inscriptions et sujets
figurés, au nord de Kourba (l’ancienne Curubis),
dans la presqu’île du cap Bon.

Société de l’Histoire de l’art français

Séance du 6 février

MUo Ingersoll-Smouse communique des notes
sur un certain nombre d’œuvres de Houdon con-
servées en Amérique.

M. Paul Vitry ajoute quelques détails sur ces
œuvres.

REVUE DES REVUES

Le Temps (9 février). — Après nous (1), M.
Georges Kuss proteste énergiquement contre « la
façon un peu trop désinvolte dont disposent de
nos richesses d’art nationales ceux-là mêmes qui,
de par leurs fonctions, en ont la garde », et, outre
la transaction scandaleuse dont nous avons parlé
concernant le Musée d’artillerie, signale d’autres
dilapidations récentes non moins déplorables : la
restitution à la Russie de la cloche de Sébastopol,
au Mexique des clefs de la ville de Mexico, etc.

Repertorium für Kunstwissenschaft (t.
xxxiii, 1910, lrI livraison.) — Documents et registres
pour servir à l'histoire de la peinture des ma-
nuscrits à Pérouse, du xiv* au milieu du xvr siè-
cle, par M. Walter Bombe.

— Le Manuscrit 69 de la Bibliothèque ducale
de Darmstadt et les analogies qu'il offre avec le
Bréviaire G'imani. par M. Curt Habicht (4 fig.): 1

livre d’Heures de l'ancienne collection du baron
d’Hüpsch.

— Comptes de la construction du chœur de
l'église Saint-Laurent à Nuremberg, de 1462
à 1467, par M. Albert Gümbel.

— Sur quelques inscriptions de noms d’artistes
de l'école allemande ait, xv” siècle, par M. G. De-
liio: Michel Erhart, Hans Ilolbein, JôrgSvrlin, etc.

— Un « Jugement de Paris » de Cranach le
Vieux, conservé à la galerie provinciale de Graz,
par M. Rudolf Ameseder (3 fig.).

(2* livraison). — Portrait du doge Niccolo
Marcello par Titien, à la Pinacothèque du Va-
tican, par M. Detlev von Iladeln.

— Documents et registres pour servir ci l'his-
toire de la peinture des man uscrits à Pérouse, par
M. Walter Bombe (suite).

— L' « Attente de Marie », peinture de Griine-
icald, par M. Konrad Lange (fig.) : fragment du
retable d’Isenheim à Colmar.

— Comptes de la construction du chœur de
l’église Saint-Laurent, à Nuremberg, de 1462 à
1467 (suite), par M. Albert Gümbel.

— Sur le vitrail donné par Conrad Konhofer à
l’église Saint-Laurent de Nuremberg et daté de
1452, par J. Schinnorer (fig.).

(3« livraison).— La Galerie de peinture du Musée
Brera à Milan, par M. Emil Jacobscn. Additions
et rectifications au catalogue.

— Remarques critiques sur des œuvres cle
peintres italiens du xvn” siècle dans les galeries
de peinture de Rome, par M. Hermann Voss.

— Les Portraits des empereurs et des rois
d’Allemagne à la fin du Moyen âge, depuis
Adolphe de Nassau jusqu'à Maximilien I" (1292-
1519), par M. Willy Schelller.

— Trois nouveaux noms de miniaturistes du
xv" siècle, par M. Hans Wollmer. Ge sont : Petrus
Gilberti (Bible historiale de Guyart Dosmonlins, à
la Bibliothèque royale de Bruxelles, n°” 9001-9002),
Hans Ott (Bible historiale allemande, à la Biblio-
thèque de Saint-Gall, n° 343c) et Sfaub (autre
Bible historiale allemande, à la Bibliothèque de-
Hambourg) (4 fig.)

— Comptes de la construction du chœur de
l'église Saint-Laurent à Nuremberg de 1462 à 1467
(suite), par M. Albert Gümbel.

— Bibliographie de Qrünewald (1531-1909),
par M. Gottfried Muller.

(4* livraison). — Un livre de famille et le
Maître du Cabinet d'Amsterdam, par M. Hans
Neumann. Ge livre de famille, qui appartient
au prince de Waldburg-Wolfegg, contient des
dessins à la plume du graveur anonyme connu
sous le nom do Maître du Cabinet d’Amsterdam.

— Comment Durer dessinait les chevaux, par
M. Harry David (2 fig.).

— Les Portraits des empereurs et rois d'Alle-
magne à la fin du Moyen âge, d’Adolphe de Nas-
sau à Maximilien /" (1292-1519) (suite), par
M. Willy Schcffler.

— Comptes de la construction du chœur de
l'église Saint-Laurent à Nuremberg, de 1462 à
1467, par M. Albert Gümbel (suite).

— Caractère symbolique de la représentation
du Paradis dans des miniatures du an* siècle,
par Mm0 Mêla Escherich.

(5e livraison). — Pablo Lezotc, par M. August
L. Mayer. Peintre espagnol du xvn” siècle de
l’école do Juan de Ruelas, non étudié jusqu’ici.

(1) Voir Chronique des Arts du 31 janvier, p. 34.
loading ...