La chronique des arts et de la curiosité — 1917(1919)

Page: 137
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1917_1919/0149
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
1918.

BUREAUX : 106, BD SAINT-GERMAIN (6e)

Octobre.



CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS
Les abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Le ISTixm-éro : 1 ZETreirLC

PROPOS DU JOUR

ntre les nombreux problèmes qui
■ se posent pour la restauration

des régions libérées par l'avance
victorieuse de nos troupes, Un des
plus urgents est celui de la sauvegarde des
monuments que nous retrouvons en ruines
dans les villes reconquises où mises définiti-
vement à l’abri des bombardements de l’en-

nemi. A bon droit, notre confrère M. Thié-
bault-Sisson demande, dans le journal Le
Temps, qu’on prenne au plus tôt toutes les
précautions nécessaires pour empêcher que
l’action prochaine des pluies et du gel ne
transforme en désastres irréparables des dé-
gâts encore réparables.

Tel est le cas, notamment, pour la cathé-
drale de Reims. Une personne qui a pu entrer
dans la ville il y a quinze jours nous a fait
une peinture saisissante de l'aspect tragique
de la malheureuse cité et, en particulier, de
l’état lamentable de la cathédrale. Ouverte à
toutes les intempéries par ses voûtes crevées
en plusieurs endroits, par les baies de ses fe-
nêtres d’où, avec raison, les vitraux ont été
enlevés mais sans pouvoir être remplacés,
ayant, en outre, plusieurs de ses contreforts
coupés,elle ne tient encore debout que parla
robustesse de ses piliers, mais ne pourra
résister longtemps si elle n’est au plus tôt
munie (ce que les bombardements incessants
n’avaient pas permis de faire jusqu’ici) de
bâches goudronnées pour remplacer *la toiture
disparue, et, à défaut de verre, de clôtures en
papier huilé aux fenêtres et aux rosaces.
Nous espérons que l’administration des Beaux-
Arts y songe et a déjà pris les mesures né-
cessaires pour procéder à ce travail indis-
pensable de préservation ; il n’y a pas un
instant à perdre.

Il serait en outre désirable, comme l’a
également demandé notre confrère, qu’on
s’occupât, à Reims et partout ailleurs, de
recueillir au plus tôt et avec soin tous les

fragments de sculptures, même les moindres,
qui jonchent le sol et que l’avidité des col-
lectionneurs de souvenirs aura vite fait dis-
paraître si Ton n’y met bon ordre.

Et enfin, devant le spectacle, d’une horreur
inconcevable, qu’offre Reims en ce moment,
un dernier souhait reste à formuler : c’est
que, dès que le voyage sera possible, le gou-
vernement organise des caravanes scolaires
pour mettre sous les yeux des enfants et
graver dans leur mémoire le spectacle de
cette abominable dévastation : il faut qu’ils
gardent à jamais le souvenir d’aussi crimi-
nels attentats contre la civilisation.

NOUVELLES

*** Par arrêtés du 28 octobre 1918, ont été
déclarés vacants deux emplois de conserva-
teur-adjoint au musée du Louvre : l’un au
département des objets d’art du Moyen-âge,
de la Renaissance et des temps modernes ;
l’autre au département des peintures, des
dessins et de la chalcographie.

Un mois de délai à compter du présent avis
est accordé aux candidats pour produire
leurs titres.

*** Par arrêté du ministre de l’Instruction
publique et des Beaux-Arts en date du 15 oc-
tobre, MM. Albert Carré, Emile et Vincent
Isola sont nommés, pour une durée de sept
années, directeurs du théâtre national de
l’Opéra-Comique.

*** Un décret du Président de la Répu-
blique en date du 18 octobre modifie ainsi
qu’il suit le paragraphe 1er de l’article 6 du
décret du 30 septembre 1915, en ce qui con-
cerne la durée des pouvoirs des membres
nommés ou élus du Conseil supérieur d’en-
seignement du Conservatoire national de mu-
sique et de déclamation :

« Les membres du Conseil supérieur d’en-
seignement du Conservatoire, autres que les
membres de droit et que les directeurs des
théâtres subventionnés, sont renouvelables
par tiers tous les ans.
loading ...