Le charivari — 14.1845

Seite: 1285
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/charivari1845/1291
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
ence de cette nowcW.^ 5fî
Yige. Les semete

naui. se \asserout Tmh^ ^
ves. Us oui sutamw, %
tous gemes.LesmmtQiK^
>YiouvcabusNont\es atti^,
demander des iouma^

\,, des maisons au wskà
-, rais, souris et autres %
ne vieille rentière '

a écriait t-
ement son carlin: «Et

réduite à manger de 1'^;,

naider encore devant la m
Un honnête guètrierqui^'
piante-trois paires de guète
rme des facteurs du jouta
en paiement de 326 fr.oOî,,
ussure ne tient guère auxpiilj
'S de l'Epoque, il ne {autp
et ses facteurs marcherais

le différend vient, cette M
e règlement de la facture ;ë
i porteurs de l'Epoque é
ir à la justice pour se f»«

le journal de graves
î voudrait pas livrer les

à cornes, le giletier refuserai,
te-trois gilets, le culotta ne i
confectionner cinquante-tio^
•aindre dès lors que les îactarç
er offrir leur journal àl'élatli

droit à cet uniforme, et R
port avec la Vérité.

Les Imimi

tonsni m
X ioumê la !to
J un jeune Hé
x pie de Floij
-*V qui jusque
i n'avait soif

intitulée S
V? Il n'y aura f

«sa

Fi l'on se f
faire tante81

ceslieuxjevousretrouv86
3S élégiaques *j*t

M* TROTTMAN EN RUSSIE

W?9.

-y-.

Passant près d'une caserne, MrTrottman vit des soldats gui faisaient l'exercice

vientdecop

tre unetrf ....... ' WWIk .^SïSS&ï

devant un château , il aperçut un .Boyard mis à la kochepar ses serfs

\

Le froid et le voyage continuant, M! Trotta trouve ses doi°ts Enronte.MrTrottman couche à la mode du pays .dans un lit sans oreiller «

igrant à l'ale^f^j de?led au « de sa chaussure. traver51n et sans ailtre tep W dwJç

3 de ses froid neS eli

sans
loading ...