Compte rendu de la Commission Impériale Archéologique: pour l'année ..: Pour l'année 1873 — 1876

Page: XXVII
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/crpetersbourg1876/0031
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
XXYII^

PRVDE, des cruches de dimensions diverses, de petites écuelles en
forme des patères, des amphores de différente grandeur, de petits pots,
des tessons de vases peints et de vaisselle, la plupart couverts de ver-
nis noir.

On trouva enfin presque sur tous les points des fouilles des mon-
naies et de petits poissons en cuivre oxydé.

Après le départ de M. Zabéline, vu les vastes recherches que
l'explorateur avait opérées dans les différentes parties de l'emplacement
d'Olbie, M. Tiesenhausen, l'autre membre de la Commission, jugeant
opportun de commencer par la recherche des antiquités tumulaires de
cette localité, se mit à explorer les tertres qui environnent l'antique
cité. Or, comme les plus élevés de ces remblais, renfermant des sépul-
tures en pierres, avaient déjà été fouillés antérieurement (suivant les
ordres de l'ancien propriétaire et de M. le comte Ouvaroff, auquel la
Société Archéologique de St. Pétersbourg avait confié en 1851 l'explora-
tion d'Olbie), M. Tiesenhausen dut se borner à creuser les tumulus de
moindre dimension et les remblais continus situés à l'ouest de la cité, à
droite et à gauche du chemin qui mène du village d'Illinskoïé-Paroutino
au sud, dans une vallée d'érosion vulgairement nommée „Chirokaïa-
Balka" (le ravin large). Les tombeaux que M. Tiesenhausen y décou-
vrit furent excavés dans la direction est-ouest; d'après leur mode de
construction ils étaient de quatre espèces: 1) tombeaux en pierres en
forme de caisses quadrangulaires, fort soigneusement construites en
pierres calcaires équarries et fixées dans le sol, avec recouvrement en
dalles de la même espèce, à deux pentes, et pavées ou non; 2) fosses qua-
drangulaires creusées dans le sol et remplies de terre; 3) catacombes.
loading ...