Compte rendu de la Commission Impériale Archéologique: pour l'année ..: Pour les années1882-1888 — 1893

Page: CCLXIX
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/crpetersbourg1893/0279
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CCLXJft

yés à 0.25 m. au-dessous du sol, avec quelques perles, un astragale
perforé et une jolie pendeloque d'or en forme de tête de lion aplatie.
Enfin, à 0,5 m. sous le sol, se montra la terre vierge et les fouilles en
restèrent là.

Il convient de répéter que dans ce tumulus et dans tous les autres,
proches de l'aoul de Kouliary, la terre dont se composent les kourganes
est si dure, presque pétrifiée, qu'il est extrêmement difficile d'y faire des
fouilles régulières. On est obligé d'employer presque uniquement le levier
de fer. Cependant on a pu se convaincre, plus ou moins clairement, que
les morts y avaient été enterrés par étages, à quelque distance les uns
au-dessus des autres, jusqu'au sommet du kourgane. Combien y en avait-il
dans chaque couche et quelle était leur position, il est impossible de le
préciser. Au centre du tumulus un homme semble avoir été enterré la
tête en bas.

Tumulus N° LV, à proximité du précédent, vers le S.; hauteur
3,4 m., circonférence 59 mm.; une cavité dans le flanc sud. Dans le haut,
au centre, se trouvaient les os et les dents d'un cheval et les tessons
d'un simple pot de terre. Plus bas, au sud, à la profondeur de 1,4 m.,
on rencontra les traces d'un passage allant de haut en bas, peut-être
une mine de maraudeurs.

A 2 m. de profondeur on trouva une grande perle de verre bigarré,
quelques pointes de petites flèches en os, un morceau de fer et les os
d'une taupe; à 3 m.— des restes de bois; plus bas —les vestiges d'un
squelette entièrement décomposé, les tronçons d'une longue arme de fer
avec une emmanchure pour la hampe et un petit pot de terre.

Enfin, à 3,4 m., parut le sol, un peu plus bas, des ossements humains
loading ...