Daly, César [Editor]
L' architecture privée au XIXe siècle: nouvelles maisons de Paris et de ses environs (Série 2, Décorations extérieures et intérieure ; Sér. 2,1): Décorations extérieures et intérieures des établissements de commerce et des habitations avec leurs dépendances diverses de ville et de campagne — Paris: Ducher, 1872

Page: 1
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/daly1872bd2_1/0011
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’ARCHITECTURE PRIVÉE
AU XIXe SIÈCLE
(DEUXIÈME SÉRIE)
DÉCORATIONS EXTÉRIEURES ET INTÉRIEURES
ET DÉPENDANCES DIVERSES DES NOUVELLES MAISONS DE PARIS ET DES ENVIRONS.


ette publication forme
la deuxième Série de
nos études sur l’AR-
CHITECTURE PRIVÉE de
notre temps.
La première Série
avait été principale-
ment consacrée à faire
connaître les Plans, les
Coupes et les Éléva-
tions de nos habita-

tions urbaines et suburbaines, ou, si l’on veut, de ville
et de campagne, divisées en trois classes dont chacune
comprend trois degrés différents d’importance.
La seconde Série a pour objet essentiel de traiter des
Décorations extérieures et intérieures, des neuf types
des habitations de Paris et des Environs et de leurs
Dépendances diverses.
Ni l’une ni l’autre de ces publications ne s’occupe
des palais, qui se confondent par leur importance avec
les monuments publics, ni des chaumières, qui échappent
par leur insignifiance au contrôle sérieux de l’art.
Dans la première Série nous avons voulu faire con-
naître surtout la constitution générale de chacun des
neuf types de nos maisons : le système d’agencement
des plans, le mode de bâtir le plus souvent adopté et
la physionomie esthétique de ces constructions.
Nous avons aussi tenté d’ajouter à cette étude des
ensembles de nos habitations, certains détails intéres-
sants; mais les limites dans lesquelles nous avons dû
nous renfermer ne permettaient pas d’accorder, à beau-
coup près, à ces détails, un développement en rapport
avec leur importance. Ceux mêmes que nous y avons
donnés l’ont été peut-être un peu aux dépens des
ensembles, surtout des villas.

Aussi, dès la clôture de la première Série de 1’Ar-
chitecture privée, nous fûmes promptement averti que
notre œuvre demandait un complément, une deuxième
Série, consacrée :
1° Aux Décorations extérieures des établissements
de commerce et des habitations, et à diverses dépen-
dances : écuries, remises, etc., etc.;
2° A la reproduction de nombreux spécimens de
Villas, de Chalets, de Jardins, et de leurs dépendances
de toutes natures;
3° Aux Décorations intérieures des établissements
de commerce, des habitations, etc.
Nous étions averti que nos spécimens de Villas, de
la première Série, étaient en nombre insuffisant pour
répondre aux aspects variés d’un genre de construction
où la décoration et la fantaisie jouent un rôle si impor-
tant.
Aucune de ces réclamations ne nous a surpris; nous
avions nous-même annoncé que notre première Série
ne traitait qu’une des faces de la grande question de
Y Architecture privée, et que d’autres Séries suivraient
de près la première. Les observations qu’on nous a
adressées, en justifiant nos prévisions, n’ont donc pu
nous déplaire, et elles auront eu l’avantage de nous
fournir un programme, auquel nous avons tenu à
donner toutes les satisfactions possibles dans cette
seconde Série de VArchitecture privée.
Nous n’avons pas à parler longuement ici de l’objet
de ce livre ; nos dessins ont leur langage propre, clair
et précis; le Tableau général des matières qui termine
ce texte fait comprendre l’esprit et la composition du
livre, et chacune des onze sections formant les trois
volumes de cette seconde Série, est précédée d’une Table
des matières spéciale à la section.
Nous ne ferons donc plus qu’une seule observation :
1
loading ...