Epictetus
Manuel D'Épictete, Et Extrait De Ses Autres Ouvrages — Dresde, 1799 [VD18 13767356]

Page: 23
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/epictetus1799/0029
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
5o.

N’use des choFes nécelTaires au corps qu‘au-
tant que le demandent les besoins de l’ame,
comnie de la nourriture, des habits, du loge-
anent, des domestiques etc. et rejette tout ce
qui regarde la mollelTe otila vanité.

5 1*.

Ne goûte point le plailîr de l’amour, li tu
peux, avant le mariage; et, si tu le goûtes,
que ce soit au-moins selon la Loi; mais ne
sois point sévère à ceux qui en usent , na
les reprends point avec aigreur *) , et ne te
vante point à tout momentdeta çontinence. **}

52. -

Si quelqu’un te rapporte qu’un tel a mal
parlé de toi^ ne t’amuse pôint à réfuter ce
qu’on a dit ; mais rèponds simplement : celuî
qui a dit cela de moi, ignoroit sans doute rnes
autres vices ; car il ne ie seroit pas. contenté de
ne parler que de ceux-là.

53, ’ ‘ {

Ce n’eit nullement une nèceïïité d’aller
•souvent aux théâtres et aux jeux publics. Et
si tu y vas quelquefois par occasion, ne favori-*
se aucun des partis et re'serve tes faveurs et
tes empreisemens pour toi-méme : c’est-à-dire,

B iv

'■ "'i;

*) Ne les reprends point avec aigreur. II ne saut pas re*
prendre ces de'bauche's avec aigreuri mais notre devoi£
est de les reprendre avec charitd,

**) Et ne te vante point à tout moment. Ce précepte esl
sort sage; en reprenant les autres de leurs vices, nous
ne devons pas faire parade de nos vertus; nOUS dçvonS
toujours craindre de tombçr.
loading ...