Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
31 Avril 1916

GAZETTE DE3

UN ORDliE DU JOUK DU GÉNÉRAL PÉTAIN

Les journaux français publient l'ordre du jour suivant,
«dressé nux troupes de Verdun pur le général Pétaîn :

* Le g avril est une journie glorieuse pour nos arme».
Les assauts furieux des soldats du Uronpruu ont Été pailoul
brisé» fantassins, artilleurs, sapeurs, aviateurs de la
deuxième armée ont rivalisé d'héroïsme,

« Honneur à fus,

u Les Allemand* altaquerunt sons doute encore ; que cha-
cun travaille et veille pour obtenir le même succès qu'hier.
Courage----On les aura I «

Le* Allemands sont les dernier* à contester le courage et
hi bravoure des soldats français I 8i cependant le général
Pétain, pour a-inereicr ses soldais, affirme du faits contraire
4 1b réalité, 11 est nécessaire de rétablir la virité 81 l'eus
compare le passage : « les assaut»----ont été partout bri-
sés » aux communiqués officiels du Haut-Commandement
allemand et même ouï bulletins français, on constate f4ci-
lement que les Français ont subi, oe jour-la, de grande*
perte» en homme» et en matériel de guerre, tandis que le»
Allemands ont progressé I

SI l'ordre du jour cité voit dans ces succès allemands uns
défaite, il faut se demander : Quels sont le* vrais motif* pour
altérer ainsi la vérité ? -,

miso: au point

Dans son numéro 169 du 7 avril 1916, la « Gazette
(Us Ardennes » a déjà répondu à uu article de la
« Guerre Mondiale », journal de guerre paraissant à
Ganève, article que le journal pariaion « L'Œuvre »
du 26 mars, sous la signature du général Vorraux,
avait cru pouvoir exploiter pour le* besoins de 1* eau»
officielle française.

La « Guerre Mondiale » avait relevé dans le* lermel
suivants le cas d'un certain capitaine Raymond de U
Baume, du 9* dragons :

« Porté comme disparu au début de septembre igii,
U 0 été réclamé vainement pendant plus d'un an. Brus-
quement son nom est apparu sur les listes officielles
allemande* du 3 février 1916 comme prisonnier au
oanxp de Laon, sans indication de lieu ni de date dt
capture »

La « Guerre Mondiale » ajoute ensuite quelques
précisions empruntée* à des listes de prisonniers qui n*j
tant pas celles de la « Gazette des Ardennes ».

Nous avons swtimé qu'il était de notre devoir d'élu-
cider cette affaire. Or, nous avons aujourd'hui entra
les mains un rapport personnel, écrit al signé de la
main du capitaine R. de la Baume, interné actuelle-
ment à Gtitersloh. Ce rapport détaillé, qu'il serait trop
long de reproduire en entier, établit les faits suivants :

Le 9' dragons a été mobilisé .à Epernay, le 27 juil-
let 191Ï cf a pris pari à de petits combats en Belgique
et dans le nord de la France. Le 28 août, l'escadron du
capitaine de la Baume fut cerné par 1rs Allemands.
'Avec lx de ses hommes, l'officier se cacha dans un bois,
où Us furent recueillis, après gua£re y'ourj et quatre
nuits, par un paysan qui leur donna des vêtements
civils. Us se déclarèrent belges et vécurent atnat août
de faux noms, parmi la population indigène.

Ce n'est que le 27 décembre lî>15, à la suite d'un*
proclamation qui menaçait de peines tévines ceux qui
cacheraient chez eux des militaires ennemis, que le
capitaine de la Baume fui enfin fuit prisonnier.

Dion que «'étant caché plus d:un an, «n a/Aiementi
civils, derrière les ligna* allemiindes, il fut traité

comme tout anlre prisonnier de gm'ue. et interné dans
un camp allemand.

Voici les faits. Nous les portons a la connaissance
de la « Guerre Mondiale » d'abord, du général Verruux
ensuite, voulant croiio qu'un haut ûffiçier français
aura assez d'esprit chevaleresque pour donner connais-
sance à ses lecteurs de cette déclaration reetilic-atrica,
qui explique clairement, comment il se fait que le nom
du capitaine de la Baume, disparu on août 191/1, n'a.
paru dans la « Gazette » qu'en mari 1916, simulta-
nément avec l&s premiers prisonniers de Verdun, in-
ternés au camp de Gûteisloh. Nous remarquons sur-
tout que les listes où la « Guerre Môndiale » dit a\otr
trouvé, à quatre dates différentes, le nom de co même
officier, ne Boni pas celles de la «Gazette des Ardennes»
(voir notre numéro 169).

Nous gardons en main 1© rapport autographe du
capitaine de la Baume, nous réservant de le publier
•n entier, «1 la malveillance de la presse chauvine nous
y oblige, en continuant à altérer tendancieusement la
vérité que noua nous efforçons do servir.

Encore un canard déguisé

Dans notre n° i64 nous avons signalé l'apparilion d'un*
fausse l Gazette des Ardennes », fabriquée sous les auspicea
du gouvernement français et destinée à tromper les lecteurs
non prévenus. Nous relevions le fait que les faussaires re-
vêtent l'habit qu'ils s'efforcent de discréditer, fournissant
ainsi la meilleure preuve de l'honnêteté de cet habit dont
s'affuble leur mensonge.

11 en est de même pour cette feuille volante intitulé*
« Fsldpo&t », qui porte au front les couleur* allemandes et
une espace d'aigle impérial, voulant ainsi faire croire qu'elle
apporte la vérité. A cette publication en langue allemande,
mais d'ongint officieuse française, que la > Gazelle t|e< Ar-
dennes n t démasquée dès sa première apparition, est venu*
s'ajouter uoe autre. Cela semble démontrer que les auteurs
de ce* supercheries jugent bon de changer souvent de cos-.
tuine, ce qui est U spécialité des filous.

Le nouveau canard s'intitule « Kriegsfackel » (Flambeau
de guerre) et adopte, cette foi* le pavillon neutre, co sa
disant imprimé à une certaine « Imprimorie sociétaire
suisse n (Sohweiïerisohe Sozietaetsdruckerei), dont le liège
social n'est pas révélé.

Quoi qu'il en soit, dès las premières lignes on sait à quoi
s'en tenir sur cette succursale inavouée de la presse gouver-
nementale française. Le n" 1, que nous avons sous les yeux,
contient d'aillcur* comme pièce de résistance un article sur
le militarisme allemand qu'avait déjà donné, en traduction
française, le faux n" i54 de la n Guelfe de* Ardennet », sous
la même signature Hendnk Hudson, laquelle n'est pas alle-
mande, mais voudrait peut-être sembler « neutre u.

Papier et caractères d'impression permettent d'identifier
la « Kriegsfackel » avec 1s n Feldpost ». Style et mentalité
de l'une et l'autre publications permettent d'en deviner les
auteurs. Us signent « quelques Allemands », et parmi eux se
trouve un certain Fernau, tuteur d'un pamphlet anti-alle-
mand publié au service de l'étranger.

Pour révéler qui il est, ce monsieur, parfaitement in-
connu jusqu'à ce jour, ne pouvait mieux choisir que le
u Matin ». L'iutcrvievy qu'il vient d'accorder 1 ce journal
porte trop visiblement la marque d'un travail sur commanda
{tour tromper qui que ce soit. L'ouvrage à tendance qu'il
publia fait l'éloge d'un autre pamphlet de même source
trouble, la fameuse brochure anonyme « J'accuse s. La
« Kriegsfackel n a puisé des citations dans ce* deux publi-
cations. — Sapienii sat !

ARDENNES

Quant ans autres collaborateurs de ces feuillets paaudo-
alleinaruls, il nu peut s'agir que de* quelque* fuyards qui n*
portèrent jadis le nom d'Allemands que pour trahir leur
patrie à l'heure du danger : les Witlcile, Blumenlhal, Het-
mur, et leur suite. Tout ce qu'ils ont gaidé de leur an-
cienne qualité extérieure de citoyens allemands, cVst le droit
qu'ils s'arrogent de signer <i quelques Allemands s dons les
bureaux de propagundo officieuse du gouvernement français.

Ce sont ces propa^andisles du ts rmaïu ha, dont la peuple
de France pave si chèrement la funeste illusion, et qui n ca
continuent pus moins de prêcher cette haine sans borne qui
mène au désastre celui qu'elle aveugle.

Ce sont eux qui s'acharnent, en dépit de )a cruelle et san-
glante leçon des faits, a nourrir, dan» les feuilles nationa-
listes, le fol espoir de la conquête du B h in-frontière 1 La
France dira demain si elle leur sait gré de cette besogne qui
contribua si fatalement, ovant la guerre déjà, à fausser «4
a exciter l'opinion française, la poussant vers le* plus hor-
ribles deuils.

Quant i l'Allemagne, comment ces faux Allemands peu-
vent-Us croire qu'il* parviendront à lt truiiijter ce abritant
leur publication sous quelque faux pavillon f

Ce que valent leurs procédés, un grand journal neutre,
les « "osier ISachnchten » du i& avril, le constatent, en éla-
blisssnt que la fameuse « Ftldpott » vient d« reproduira,
pour illustrer les prétendues « émeute* de Barhn s (1) m
vieux den-in satirique du « Simpiteûjimui », paru en 1911
déjà 1

NOUVELLES DIVERSES

lies victimes Innocente*.
Sur l'instigation des sans-fili gouverne mentaux de Pol-
dhu, Lyon, etc., les journaux de l'Entente font un tapage
infernal a propos des victimes innocentes de* « crime* d«*
pirate* allemande u, énumérant soigneusement le* vieil-
lard*, le* femme* et les enfants « assassins» u par las sous-
marins et les seppelins. 11 parait donc que le* Anglai* et le*
Français ont complètement oublié que les bombe* de leur*
aviateurs et les obus de leurs canons ont lait rev*g* dans la
population civile de la France / Rappelons donc à messieurs
les rédacteurs de* radiogrammes la petite statistique sui-
vante, basée sur les communications régulière* «Va ]%
a Gazette » :

« Au cours du mois de mars, les adversaires *W rAlle-
magne ont provoqué les pertes suivantes dsn» l'ouest, parmi
la population paisible, par le feu de leur artillerie on Isa
bombes de leurs aviateur* : Tues : 11 hommes, 17 femme»,
10 enfants, en tout A4 personnes ; blesiéa : a8 hommes, 5t
femmes, 36 enfanta, en tout 12e personnes, soit au total r64
personnes.

a Le chiffrs total des victime» de bombardement cnnetml
depuis sentembre 1916 parmi Isa habitant* de tau? propre
pays, ou de pays allié», s'élève à 1.207 perso uns*, a

Ici il s'qgit de compatriotes ou d'alliis de eaux qui lea ont
tués. Mais cea victimes-là, l'indignation parisienne Isa
ignew* l

Un engagé volontaire de M ans reçoit la crobt de froerra.

Toulon, 15 avril
Le colonel commandant le na" régiment d'infanterie s
cité à l'ordre du régiment Auguste Bernard, lergent à 1*
1" compagnie de mitrailleuses, aujourd'hui igi de
soixante-neuf ans, originaire de Vaucluse et hsbitant Tension,
Voiol le texte d* la citation :

Ancien combattant et décoré a* 1870 71, Aft d« *Q»s*t*4*s*
sa», s contracte un engagement pour la durée ll* '* «Tuerre afttueu*-
Affecte au service de l'échelon, a tniiati pour auar aux tranebte*

à* premières ligni>*. Pin
moral Ils**, le SCS gant |«i

orrt mente d'être donniN en 1

ample à

Le vétéran Auguste Bernard a reçu la croix de guerr»
ivant les homntes du régiment, rassemblés, qui l'ont

L'avance de l'heure légale.

Après evoir entendu de nouveau M Painlevé, ministre
de l'imlrucliou punffque, les comnmM*ns de renseigne-
ment et du budget se sont successivement ralliées A
l'amendement que M. J -L. Breton a déposé n la proposition
Honnorat, tendant à avancer d'une heure, pendant la durée
d* la guerre, l'heure lég'alo.

Cette nouvelle rédaction laisse mi gouvernement tout*
initiative et tonte liberté pour fixer par décret la date de la
mise en vigueur de la mesure préconisée par M. Honnorat,

D* plus, si l'expérience ne donnait pas les résultats
attendus et signalait siet difficultés imprévues, un simple
décret suffirait pour y mettre rapidement fin.

L'accord étant maintenant complet entre le gouverne-
ment et lea commission», la Chambre discutera la pro-
position, qui n'a d'autre but que de permettre au gouverne-
ment de décider de l'avancement de l'heure.

Un divorce i quatra-vlngl-cinq an*.

Deux époux plaidaient un de ces jours à 1s quatrième
Chambre à Pan». Ls femme — demanderesse au procès —
est âgée de soixante-dix ans et »on mari a... quatre-vingt-
cinq an» sonnés.

Apre» plaidoiries des avocats ls tribunal, s refusé de
prononcer le divorce, eu égard à l'âge des deux conjoints
et à la longue durée du mariage.

Le censure et l'utlclsir n.

L' « Eclair » vient d'être frappé pour la cinquième fols
d'une suspension de vingt-quatre heures.

Ajoutons que le uTcmps» du 16 avril s l'air de 1' «Homme
Enchaîné n, vu qu'un article a été « caviardé » dan* toute
se longueur.

Réouverture du canal de Fsutatna,

Londres, 15 avril 1910.
Le canal de Panama est ouvert de nouveau aujourd'hui
i ls navigation après une fermeture de sept mois.

La fsrmcture était due i de grand* eboulemenls, qui
malheureusement reviennent presque régulièrement. On se
rappelle qu'en son temp* quelque* journaliste* surexcites
avaient écrit que c'était un attentat « boche »'. E*péxons que
1* rétablissement sera cette foi* de longue durée.

' Sarah Bernhardt au Iront.

Nous lisons dan» ■ L'Œuvre n dir- 8 avril :
■ Le e Daîly Mail » annonçait dernièrement la yîiHc de
Sarah Bernhardt aux tranchées devant Verdun.

« La presse française a marcha s. Un de nos confrères
parla d'une distribution de fleur* et de tabac que la grande'
tragédienne avait faite aux poilus. Un outre décrivit
l'enthousiasme allumé cher, nos soldats par les vers héroïques
* dus au lyrisme d'Edmond Rostand et magnifié* par le
génie de S&rah Bernhardt n. Un troisième envoya un ré-
dacteur spécial, aux fins d'interviewer, à la gare de l'Est.

< Et il trouva Sarah Bernhardt à la descente du train,
le rédacteur spécial ; il recueillit ses impression* d'art et
d* bataille.

n 'En les lisant, on dut énormément s'amuser dans les bu-
reaux du « Daily Mail ». Car le « Daily Mail » ne peut ignorar-
qu- Sarah Bemnardt est toujours a Londres, u

LISTE fC 143 CONTENANT 400 NOMS

(Reproduction strictement interdite)

Ue noms eu téla des pup désisuot Us endroits où as Wmt Ht prisûnnJîrs m les oomi suivent — U tKH des qubb puDUte |naqu lUloiirdDiil * monti I mvlron £48,700

Total de» prisounier* français Internés en Allemagne i 32â,00O.

Les xentiments humanitaires dont s'inspire la publica-
tion, dans M » Gazelle de* Ardonnoe », des noms des
825,000 prisonniers français aciiiWIemenl inlfrnés en Allé'
magne, n'ont pas été upprdeie* par tout avec ta même équité.
Que noue importe! Nos lecteurs ne -pensatsi pas ds même
qu'on le fuit dans centimes rédactions sur les boulsvards
parisiens. Nous ne hiusscrons donc pas iroutifer i'mlim*
contentement que nous éprouvons d'auofr pu contribuer t
cofmer les inquiétudes lie milliers de familles françmïe*,
por(on( tm ruyon de fees dans les foyers laissé* dan* la plu*
deuJourouîc mcariiiudc pur le {jouuernemcni /ranoaw, et%
leur annonçant la bonne nouvelle que leur fils était sain ai
«au/, se fraunastl en captivité allemande aussi heureux qua
le permanent les circonsi-incas.

La plupart des prisonniers internés ces temps der-
niers, Ont été faits dans la contrée de Verdun. Le nom-
bre des régiments figurant dans les listes donne donc
une idée de l'importance des forces françaises enga-
gées 4çnjt combats.

HAMEt-N * W.

fPrtionnieri mleméj ces lemp* derniers.)
(Butte.)

Aubcrl Joseph, Touvùruc (Charente), infanterie 33.
Jouglct lUnii, Liévin (Pas de-Calnis), infanterie 33,
Crampon Edmond, boulogne-sur-Mer (l'as-de-Cnlais), inf 3e
Charlct Arthur, Mainy (Moid), infanterie 33.

Helin Fraoçoia, Monchcaux (Nord), infanterie 33.

Bureau AlU'rt, Paria, sargoat, lufaulerie 170.

Watteblud Léon, Vcrmelle* (jus de-Caluis), infanterie 33.

Moreau Amédée, ât-Suri-dTzet (Charonte-Infér.), inf. 33.

Grybuit Aune, Auchy-lcz-Labassée (Pes-de-C), inf. 33.

Marcq.Louis, Àuureccllos (Vas de-Calais), infanterie 33.

Pronier Hubert, Douchy lon-Ayctte (Pas de-C), serg , inf. 33

Bergot Alcide, C«sBcav-le»-l«Lassée (Pas-de-C). infant. 3$.

Danel ÀHseit, Inchj-en-Aiu>is tf'us dc-C ), sergent, inf. 33.

Sinilm' Alphonse, Vermeil us (Pas-de-Calais), capor., inf 33.

Biaise Emile, Deneuvre (Meurtbc-et-Mos ), sergent, inf. 33.

Billoier fmnusàà, Hennir (Paa-de-Ulai»j, caporal, inf. 33.

Alavùiiu Simon, Moreuii (Somme), infcntoric 33.

Tiniquc Philippe, Sl-Picrre-lcs-Aucliel (Pas dc-C), inf 38.

L«7uer*wf ILmi, CanczacCo^nac (Charente;,^ infant 33.

Qucvr.it m '.. Vidndlat (Creuse), infanterie 33.

LegMiid Ihiui, Méru (Oise), infanterie 33.
Boche hem., Therdonncs (Oise), infanterie 33.
Vaugué UonBld, Aiaccq Charente), mf-mtenc 33
Lcmsiir u-o.ge., Sl-Pa..l fl Mmcuil mianU-ti'' H.

Cauesat Juh s, Fourquc^ux (Haute-Cu.nne), mfnnt oa.
Breton ttnsene, Lille (Nuidî, infunlcih 33.
Célwn l',..l. B.ssc-sur-lc-K.ipl (Vw.gus), mh.nl,ne .70
Jaquinm ï)« nia, Pignevel iWgCM, mfanlorie SA.
Hay Gnhi-1. MttfllMta) penyenite), inUnl^ne 170. _
Barré B-.l. ,,, x , il-mW- rh.ire-tl-i^.r», W»te«e I7<>-
Colmmai.c itoné, Thaon-lea-Vosges (Veagee), mfanlrne 1 fo.
Lscourt Gaston, Sainl-Bcnin (Nord), infanterie 17".

Laurent Augustin, Ucviéré (Pai-de-Calais), infanterie 33,
Beauohêne Auguste, Molaioff (fleine), oaporal, infant. 170.

Chri5lé Justin, Fraizc (Vosges), infanterie 170.

Sourliaiuy Jean, La Tour (Grouse), infanterie 83.

Blondeau Charles, Menétru-lc-Vignol (Jura), infanterie 170.

Pierre Alfred, Vahd'Ajol (Vosges), infanterie 170.

GuyJoseph, Safflge (Jura), infanterie 170.

Lamy Georges, ViHers-sur^Ohalamont (Douba), infant. 170.

Benaud Alphonse, Montaigne (Jura), infanterie 170.

Jolicard Lucien, Deluz (Doubs), infanterie 170.

Roslany Joseph, Arles-»ur-Tcch (Pyrénées-Orient.), inf. 17a.

Jacquet Nicolas, Meoaurupt (Vosges), infanterie 170.

Mardi Alfred, Arles-sur-Tech (Pyrénées-Orient.), inf. 170.

Dubosl Henri, Pigerolles (Creuse), infanterie 170.

Frémaux Maurice, Lille (Nord), infanterie 17$.

Teillol François, Jaleyrac (Cantal), infanterie 174.

Iirunou Joseph, Kizon (Finistère), infanterie 174.

Mongel Denis, St-Lures-aur-Wozeloltc (Vosges), infant, 17S.

Fvcn Jean-Marie, Neuillac (Morbihan), cajioral, infant. 174.

Bouleton Marcel, St-Pierre-du-Perray (Scine-et-O.), inf. 174.

Dubuyle Joachim, Jaunioux (Creuse), infanterie 174.

Varly Léon, Bois-le-Roi(Seine-et-Marne), infanterie i?4.

Rouge Ltienne, Vellecluire (Haute-Saone), infanterie 174".

Largcron Claude, Planfoy (Loire), infanterie 170,

Cuvellicr Alphonse, Forlel (Pas-de-Calais), infanterie nô,

Florange Henri, Pans, infanterie 174.

-Thy» Joseph, Millain (Nord), infanterie 110.

Auchart Louiî, Bomy (Pas-de-Calais), infanteiie 110.

Gonod Victor, Paris, infanteiie 174.

Vénnat Gaston, Golbey (Vosges), infanterie 174.

Pinson Jule», St-Généry-le-Geré (Orne), caporal, inf. 174.

Oscar Ernest, Achcux-en-Vimeux (Somme), infanterie 174.

Dclntet Jean, Saint-Léonard (Haute-Vienne), infanterie 174.

Doinosthùne Louis, Marseille (llouchcs-du-Bb6ne), inf. 110,

raucompret Gaston, Lille (Nord), caporal, infanterie HO.

llougé Modeste, La Madeleine (Nord), infanterie 110.

Courmain rernand, h^ubaix (Nord), tanoral, infanterie nî.

Vermeulen Ldinond, Lille (Nord), infanterie 110.

Car^aro» Alfred, Maiiïac (Aveyron), sergent, zouaves 9.

Jolj Eugî-ne, Paris, sjuajaekt infanterie 170.

Pcmot M.-E-, Gourcelles-Valdenon tlIaule-Marne), inf. 17S.

Roger Georges, Boulogne-sur-Mer (Pas-de-C), cap., inf. 110.

Declorcq Georges, Calais (Pa»-dc-Cnlars), infanterie 110.

Bouclier Maurice, Chaumont (Haute-Vienne), serg., inf. 1^0,

Clabeau Alljerl, Boulogne-sur-Mer (Pas-dc-C), infant, no.

Pinguct Henri, Fevin-Pafrat (Pas-de-Calais), infanterie 110.

Guenel Jules, Villcncm e-St-Geunain (Aisne), infant. 110.

Bulaye Eugène. Boulogne-sur-Mer (Pas de-C), infant. 110,

Dupardin Norbert, Lille (Nord), infanterie 110.

Pinard Oscar, Boulognc-sur-Mcr (Pas-de-C ), infanterie 110".

Carpcnlier Lu ion, Beauias (Oise), infanterie 110.

Prunier Charles, Boulogne-sur-Mer (Pas-de-C), infant. 110".

lïoyaval Joseph, Avion (Pas-dc-Cnlais), infanterie 110.

Prèiosl Genrpcs, Calais (Pan-de-Cahiisl, e**sarel, infant M|i.

Lardé lïiuile.Biiii» (Pas-de-Calais), infanterie 110.

Sevrede Amédte, Liévin (Po»-dc-Ciiluis), infunlerie 110.

(A suivre. )

CROSSEN

(Prisonniers internés cet temps derniers.)
(Suite.)

Thomas François, Mirouk (Pes-d«-Ce!als), ea.poi«l, inf. M.
Tbiray Henri, 'Baiileul (Nord), infanterie 310.
Tilly Jean, Ploudanisi (Finistère), infanterie 361.
"Piquet AUred, -^Bouiogné i,P(is-ds-Galais), infanterie fisM
Tonlon Claude, Parie, caporal, infanterie 3S*.
Toussaint Charlea, Ivry (fiein*), intanteri* flW.
Tause Pierre, Ponl (Hte-Vienne), infanterie 817.
Tauzet Roland, Marcbiennea (Somme), ohaaseurs M
Tranchant N., Harroin (Nord), infanlcri* 8861
Bayard Loirs», Leer* (Nord), infanterie 388.
Deman Augusto, Tourcoing (Nord), inlantesle IM.
Demeulmestar Joseph, Hahuin (Nord), chasseur* fis\
Deplaert Charles, Roncq {Nord), infanteri* 166.
Desprez Achille, Halluin <Nord), inlnnterss IflB.
Deqiury Alphonse, Pérenchia* (Nord), infantesi* 14%.
Deryke Norbert, Hallmh <Nord), infanterie 106.
Desaute Charlea, Armentières <NoM), iiiïanteri* Stt.
Deschyver Emile, Armenhères (Nord), infantsni* BBsV
Doscam(j8 Achille, Commine* (Nord), inlanten* 18%
Deryke Albert, LuioeUes (Nomi), intanteri* IftB.
Dienckte Adolphs, Rou-baix (Nord), cheaseur* 5o.
Duorocq Désiré, Armentiéres (Nord), infanterie ML
Ducoulombier Joseph, Halluin (Nord), inlantene Sïff.
Jauveau Louis, Bonduca (Nord), infanten« 862.
Jiévet Arthur, Roncqucs ^Nprd), inlanterie 368.
Iloridon Léon, Roubaix (Nord), infunlerie 3€fi.
Jouixlropp Albert, Amiene (Somme), infanterie ISA
Iroger Auguste, Laval (Mayenne), mlunterie 3Î4.
Gttbriôl Alfred, Roubais: (Nord), infanterie
Grimonpray Gustave, Tourromg (Nord), infanteris MsV
Harroux Henri, Croix (Nord), infanterie 351.
Remebel Georges, Armentiûres (Nord), infanterie 16%
Jalnié Joél, Roubaix (Nord), Infanterie 351.
Lecornte Paul, Lys (Nord;, infanterie 802.
Lingre Louis, Roubaix (Nord), infanterie 351.
Lnngre Alphonse, Roubfilx (Nord), chasseurs M
Lommenss Albert, Pérenclues (Nord), infanterie S10.
Lorthmir Achille, Roubaix (Nord), cap, infRnterie WÊL
Mathon Auguste, Tourcoing (Nord), înTanterie
Meurisse Henri, Roubaix (Nord), chasseur* 66.
Meunsse Henri, Wattrelos (Nord), infanterie 362.
Michiels Romulue, Roubaix (Nord), chasseurs 61
Morel Henri, Roubaix (Nord), infanterie 862
Motte Alfred, Wattreloi (Nord), in fart* ris 362
Monbron Jenn-B., Roubaix (Nord), infnntene 351.
Mullier Edouard, Hellemme* (Nord), nirsinlerie 3ôl.
Nlnviunck Cliarles, Roubaix (Nord), inkinlerue 305.
Notle Augustin, LiHers-les-I-aonnois (Nordj, intanteri* 3w.
Nutto rbéri, Wattrelos (Nord), infanterie 351.
Nulle Jules, Wattretoe (Nord), infanterie 305.
Perman Gabriel, Armentiére* (Nord), infanterie 366,
Plels Henri, Armentieres (Nord), infanterie 361.
Quesnie Alphonse, Aron (Mayenne), infanteris SW.

Quàciu* Henri, Wattrelos {Nord), infanlerie 351.
Raembouok Jules, Uue (Nord), infanteris «65

Renard Gaston, St-Richomond (Nord), chasseur* 59.
Soenso Jean-Baptiste, Bousbecque (Nortl), infanterie 8fî?.
Strubb Errdla, Halluain (Nord), infanterie 362,

Struye Joseph, Nleppe (Nord), infanterie 310.
Thoena Léon, Roubaix (Nord), infanterie 362.
Thiblngban JuHen, Tourcoing <Nord), infanterie 362.
TrentaseauK François, Roubaix (Nord), infanterie WS
Truffent Jule*, WmtrelooB (Nord), infanterie 3*8.
Waymal Léon, Helesme* (Nord), inlanterie 351.
Wielfaen Charlea, Luaiii (Nord), infanterie 36S.
Vaillant Victor, Watrelooe (Nord), infanterie 351.
Vaucompermoble Jules, CoudeUerquo (Nord), mfanlerie 31C.
Vandorvelden Georges, Roubaix N(ord), ohasseur* 5C.
Vandermeular Henri, Watrelooe (Nordl, infanterie 362.
Vandenulbrouck Achille, Tourcoing (Nord), infanterie 362.
Vandenhrouck Jules, Watreloos (Nord), inlenterie 362.
Vanhamme George*, Mouvaux (Nord), chasseurs 6C
Wauwahiegbem Alphonse, Halluain (Nord), infanterie 35)
Verorytte Paul, Watreloos (Nord), infanterie 362.
Roseboom Frédéric, Armentièree (Nord), infanterie 166.
Servage Jules, Lills (Nord), infanlerie 351.
Spriat Gaston, Roubaix (Nord), infanlerie 351.
Vernac Pierre, Croix (Nord), infanterie 3G2.
Vromon Gustave, Ronqua (Nord}, chasseurs 5C.
Algache François, Roubaix (Nord), infanlerie 962.
Bafirt Jean-Baptiste, Roubaix (Nord), infanterie 8*3.
Baussiéra Joan-Bapliste, Roubaix (Nord), inlanterie !6f'
Becu Richard, Armenlïères (Nord), infanterie 362.
Becken Albert, Neuville (Nord), chaspeurs 56,
Bardai Lucien, Brancourt (AiBne), infnnlerie 59.
Boucherie Fernnnd. St-Paul-Lfl7onne (Rordogne), infnnl l.,i
Bouvill* Onésime, Berck-sur-Mer (Fas-de-Caieia), infni.
Calfloux Victor, Ha&pea ,Nord), infanlerie 862.
Castelam Jules, Gorguea (Nord), infanlerie 165.
Carton Cyrille, Ronquee (Nord), infanterie .%2
Cjisteleiji Henri, Croix (Nord), infanlerie 30-'
Champagne Victor, Boué (Aisne), chasseur* hQ
Couvreur Vincent, Eslaires (Nond.i, infanterio .'" 1
Croes Arthur, Tourcoing (Nord), infanterie M
Croes Alplmnbe, Lincclles (Nord), infanterie 66?.
David Arthur, Reims (Marne), infanterie 3ô1.
Debac Désiré, NieppC (Nord), infanterie 31u.
Deboslecher Marcel, Tourcoing (Nord), chasseurs
Degrau Louis, Armentièree (Nord), inlanterie II
Dellanoy Georges, Watrelooe (Nord), lnfanterir .
Dellunoy Arthur, l'ouffiera (Nord), infanterie .
Deleslraul Georges, Roubaix (Nord), infante,:
liiibus Léopold, Aubay (Nord), infanterie Kâ
Dueiiatel Alfred, Mouscron (Nord), infanlor,.'
Dumereier Henri, Lille (Nord], caporal, tnlesitoi le ,
Duneux Auguste, Croix (Nord), infanlerie
Dulrié Amédée, Roubanx (Nord), infanlerie C 1
Farvacque Jean, Roubaix (Nord), infanterie !<
Férré Marceau, Radefont (Eure), infanlerie :
Fontaine Georges, Roubaix (Nord), infanten-
 
Annotationen