Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
M yu n 1*1*

QAZETXB DES A F* D E M M E S

3

LISTE N° 178 CONTENANT 450 NOMS

(Reproduction strictement Interdite)

ln mes ni tet» fti grouju déslgnsiH lis endroits où s» inravunl M sSafln doot m oons suivrai — Il total dus noms publia MtMMlfW « monti l MM 662,800.

Total des prisonniers français internés en Allemagne i 3*0,000. ,

GIESSEN

(Suit*)

HmmI Jean, Grisolle» (Tarn-ct-Garonne), Inf Sb.

UcMvht Emile, Uun^é d,, P, .,.rt ( Ine-et-V.), serg., tnf. M

■atayar Julien, Cadm (Morbihan), M ne»

Mitlane Casimir, Noeerolb-s Lozère), In/. 80.

Mlebaud Joseph, Cherneré (Lotre-Inférieure), Inf. r£j\

Michaux Albert, Aulnoye (Nord), inf. 1^7.

Mica* Victor, Paris, adjudant, ML 147.

Mlytwwra Albert, Lépron-le»-Vallée» (Ardeimee), !nî.

MUIs Etienne, Vnugneray (Rhône), inf. 3qa.

fcfùlet Jules, Dwiw (Nord), cep., in/. i«7.

UUtou Louis, EiYcrdua (Ariège), inf. 80.

Mogsrd Justin, Vinnasan (Aude), inf. 80.

Motinier Franco», Porte! (Haute-G won ne), Inf. Scx

MoMnier Sylvain, Rieupeyraux (Avcyron), in/. 80'.

Moly Paul, Prats-de-Mollo (Pyréuées-Orient.), inf. 80.

Monfrov Léopold, Ont in* (Nord), inf. 65.

Uonginonx aVaté. Meyrneâi (\xmkn). tsrf. 80.

Mmeergent Siméon, Saniioû- (Nord), Inf. Uj,

Montagnié Henri, Arille (Aude), tnf. 80.

Montarru Gaston, Pindèrce (Lot1 et-Garonne), inf. 8».

Monlestruc Roland, Lencate (Aude), inf. 80.

Moreau Benjamin. Bmft (*iau»tèn&), adjudant, géVife t,

Moreau Jules, Maiaont-AJfort (Seine), cap., in/. 80.

Morère Louis, Toulouse (Hte-Gar.), serg.-four,, inf. 80.

Mouilhac EtSenne, Paria, c»p., inf. 343.

Mouiuet Henri, Firray (Aveyron), cap., inf. 80.

Moulet Maximin, ChaJeAe (Loiret), inf. 80.

Mouly Adriton, Le Pai (Aveyron), inf. So.

aiounié François, Fieuiy-d'Aude (Aude), lof. 80.

Mournet Jean, St-Ptol-de flenodet (Pyr-Oricwt.), inf. SI*.

IIWpMÉ EtWaant, Marnn ( ivevron), inf. 3.1».

lfoyon Victor, Samt-Muraîrc (LcîreMeuVirieure), lof. i4y,

Muller Louis, Parla, inf. 80.

Kumir Henri, Vtlencsenmae (Nord), caa.-fcair., tnf. 147.
NaudioM Gabriel, Trausae (Aude), inf. 80.
Rayer Gaston, Parie, inf. 66.

Nlool Jean-Marie. Granchampe (Morbihan), ùoL 04.

Ntoeileao Je**, U Rocbe sur - Yon (Vendée*, inf. 64.

mol Marcel, Millau (Aveyron), inf. 80.

Nique* Louis, Dagny (S*nae-.-t-Va«ej, inf. 34».

Noblet Eugène, Chastelus-Malvaleix (Creuse), inf. 80.

Nogu6s Marcel, Nefiach (Perestée»-Orienlale»), cap., inf. 80.

Normand Blieiuie,l^pira-tk-l'Agiy (Pyr.-Or,), capu, inf. 80.

Normastt GniWuunc, Douaiwnc* (fewtere), inf. i4*«

Note Marin». fetfecaana (Aude), inf So.

Non Martin, Prêt» de Hôte 'Pyr.-Orientale»), inf. 80.

Olive Aug., ArgsIès-aur-Mvr (Pj r,-Oc), lerg.-ffmr,, M. 80.

Ordrenneau Jule», Bougiimn.i (Loire-Infér.), cap., mf. 66.

Oudin Edouard, Floing (Ardennes), inf. 147.

OuroivaJ JJlinhnti», Caylu» ^Tam-ot-Garonne), mf. &6.

Pe»r*a Lucie». Pujiaarcn, (Teissi, inf. So.

Kenat George», Pam, bu*. 1*7.

Papinaud Etienaut, vuteacwre^U-atviare iPyr.-ûr.). Unt. 8*.
rsq-uereau Pierre, Chalet (mai ae-et-Loire), inf. fl5.

Paradin Gabriel, Champerboux (Lozère), inf. 8».

Paricy Aogvste, N&ntea (Loire-Inférieure), inf. 66.

Paon André, Parla, eerg-, inf 66.

Palioa Joseph, Villeurbanne (Illiône), inf. S*».

Patle Femand, Berteancourt (Somme), inf. 147.

Payraslre Germain, Saint-Antonfn (Tam), tnf. 80.

Peaudeau Jean-Baptiate, Touvois (Loire-lnfér.), tnf. 66.

Pech Julien, Montbel (Ariè^je), Cûp., tnf. 80.

Peignoa François, Doullcns (Loire-Inférieur»), cap., inf. M,

Peteisa Nid, Flenr)'-d'Aude (Aude), inf. 80. 1

Pelleria Maurice, Paris, mf. 147.

Pelletier Marcel, Les Lues-s,-Boulogne (Vend.), «erg., Inf. 65.

Feiouss Raymond, Cnsteras (Aude), inf. 80,

Peniasoa Pierre, Quimper (Finialére), cap.-four., inf. 147,

PatMunee Pierre, Quimper (Finistère), cap.-four., inf. 1*7.

Parié Théodore, Toulouse (Haiiie-Garonne), mf. 80.

Perillat Le on, Parla, eap., mt. J4a.

Perricbot Charle», Port-Louis (Morbihan), inf. 65.

Perripue Jean, Carcntoir (Morbihan), inf. i/,7.

Perria Pierre, Loyal (Morbihan), inf. 167.

Perry Jean-Pierre, Oriu (Arièf!«), inf. Se.

PéCtllo» Henri, 3abU-Coully (Finistère), Inf. 147.

PétUlon Jean, Briee (Finistère), inf. 66.

Petit Guillaume, Orléans (Loiret), inf. 80.

Petit Louis, Trévoux (Finistère), mf. tiy.

Payrnatre François, Toulouae (Haute-Garonne), Inf. 80'.

PeyUvi Josepls, Géret (Pynnées-Orientales), inf. le'.

Pesous Jean, Agne .Hérault), ktf. 80.

Plau CoasUnt, Grand-Auvcrnai» (Loire-Infér.), Inf. 6|.

Pâbouleu Joseph, Montréal (Aude), inf. So,

Pkchaud Pierre, Heuouillé (Loire-Inférieure), Inf. 64,

Ktbon Paarna, Lanuelesu (Finistère); inf. 147.

Pico L6on, Saint-Naaaire (Loire-Inférieure), cap,, Inf. 66.

Pidoux Joseph, Foii (Ariefa^, inf. 80.

Paérard Jules, Caragnaai (Anknnea), inf. 147.

Pierre Albert, Sftllètes (LoaèreK cap,, mf. Vu,

Pierrot Léon, Lontjuyon (M«url>)«>et-Moselle), tnf. 147,

Pinoy Jules, V«eaui-Con4é (Norn), inf. i4y.

Parot Léon, Paria, mf. i,-.

PlaoUde Jean, Saunt-Potst (Aude), inf. 80.

Pianaavid Ei«, St-Gennsàn aVCalbeet (Ix>sèn»), Inf. 80.

PianOn Gaasoo, Saiia-Germainmont (Anfenatee), inf. 14f.

Pieaaix Alexis, Samt-Nnsaire '.I^ire-Inférieure), Inf. 68.

Poireau Armand, Paria, cap,, inf. 66. -

Poire* Auguste, BouéVré (Vendée), inf. 147,

Poitou Ferdinand, La Cbapcll^Acnard (Vendée), tnf. t^f.

Foncclet Marcel,, Oa:yny (Aroennajs), inf. 147.

fWbet François, Seyant (Gorrèsa), Inf. rlpj. 1 s

Pona Julien, Cantettve* (Tarn)-, tnf. 80.

Porteneuve Kdouard, Paria, inf. 147.

Pertet Jéremie., Bnrret (Ariège), inf. So. *

Pouedra» Ptcrm, Raantec (Mori)ihan), Int. tifj.

Ponaret Fm-ile, Aujoès (Lot), «n/. Se.

Pwillaudc Menri, Cambrai ,Ni>rd), inf. i47.

Poujoi François, Narbonne (Aude), aerg'.-major, inf. 8b.

PomjJlard U», Loris (Loiret), Inf. 80.

Peen Bnptiste, Narbonan (Aude), Inf. 80.

Pouaaede George», Montpclllsr (Hérault), inf. Se,

Pouhki André, Prornilehane I ■ >> ), inf. 80.

Pousene Victor, Labrugniore (Tarn), cap., Inf. 80.

Prunier Jules, Lyon (RhAne), Inf. S4a,

Puaud Louis, Boupèra (Vendée), inf. 64.

Pueyo Joachim, Lézignan (Aude), Inf. 80.

Puur Antoine, Eyne (Pyrénéea-Orientalea), inf. 34ï.

Puig Paul, St-Pierre-dea-ForouU (Pyr.-Onent.), inf. 60.

Pujol Félix, Fleury-d'Aude (Aude), inf. 80.

Racaud Henri, Puechoursé (Tam), cap:, inf. 86.

Honrbiex Jean-Baptiste, Buisson (Lozère), inf. 80.

Ranvier Julea, Paris, inf. 34a.

Rastoull Paul, Mcmtferrand (Aude), inf. 80.

Râteau Emile, Blond (Houle-Vienne), cap., inf. 8b.

Rau François, Pamicrs (Ariège), c&p., inf. 80,

Raynal Marcel, Bruilla (Pyrénéca-Orientales), inf. 80.

Regy Norbert, Mouzieys-Parena (Morbihan), inf. 80.

Reminiao Jean, Montencuf (Morbihan), inf. 14,7.

Remy Charles, Boulogne (Pas-de-Calala), adjudant, inf. 1I7.

Renard Maurice, Lille (Nord), serg., inf. 34a-

Renaud Edouard, Masquer (Loire-Inférieure), inf. 66.

Rénaux Auguste, Floing (Ardeanea), cnp., inf. 147.

Renté Raymond, Crouy-eur-Ourcq (&eine-et-MO, 34>.

Reuyet Joseph, Ploiaec (Morbihan), inf. 147.

Ray Pierre, Valence (Tarn), inf. 34i.

Reybet Louis, Monteacoup (Pyrénéae-Oroent.), baf. Ho. .

Libère Pierre, Tbuir (PyiéBCes-ûrientaloa), iof. 80.

Ribe» Jean, Le Teck (Pyrsnéëa-Orienialot), hat 8e.

Riégta RapbaSl, Bomps* (Pyrénées-Orientales), inf. 6a\

RuTey Gaston, Vitry (Seine), lof. ity •

Rigot Henri, St-Etienne-de-Montiue (Loire-Inf.), inf. n».

Riols Henri, Monteils (Tarn-el-Garonne), Inf. 80.

Biouel Paul, Pbnsmné (Finistère), inf, 6|.

Rival» Albert, Breae (Tarn), Inf. 80.

Rires Léonce, St-PauI-de-FonouillM (P.-O.), sors.-m., laf. 8»

Robert Joachim, Guenin fMorbihan), inf. i4?.

Robic Pierre, Phuneliau (Morbihan), iuf. .47.

Boby Victor, Cabas sa (Dordogrm), mf 8e.

Roc* Abdon, Arles-sur-Tech (Pyr.-Orientales), inf. 80.

Rolland Gaston, Béiiera (Hérault), Inf. 80.

abandon Kénaend, Vntejuif (Semé), inf, 147.

ftonneta* PaaL, Rekna (Marne), serg., naL 14-.

Roqua PiansSL, Parp^nan (Pyr.-Oricait,), cap., mf. 80.

Rose Henri, Bouttencourt (Somme), cap., inf. 157.

Rotali Alexandre, St-Nazaire (Loire-Inf.), Inf. 6*.

Rotgea FernanA, Lavaréec (Ijst^MUrwiaie), inf. 80.

Rouaud Francis, Usxna (Leire-Inf.), inf. 66.

Rouch Auguste, Merviel (Ariège), laf. 80.

rtaveeel Ferdmand, Agnascbart (Somme), int Si.

noTisbells JeBaVBnptlste, Bon ne ville (ScrnmeV mf. 64.

Rouspièra Joseph, Saffré (U(tre-rnf.), cap., Inî. 1»T.

Rou'/iért aVafnamni Merctier (Ardecbe), inf. S* ^

Rortèra Lotis, Paris, inf. 3+2.

R^etten Fïnmçola, H^nnebont fMcrWban), Inf. 85.

Rul Oas ton, BaHOa {HtVauA), inf. 66.

aaaaetbler Pitanva, Laoawne (Ter»), cerp., ttaf. 80.

amentier Leuia^ Espernzs {\n-W, bif. 60.

Sabot Joseph, Bertro (Tarn), inf. 86.

Saint-Paul André, Muret (Hle-Garonoe), tnf. 60

Sain^Up6cy Fernand, Rivoli (Oran), serg., inf. 80.

Salles Jean, Rivesalte (Pyr.-Orient ), Inf. 80. /

Sallstte Jucqiie», Nsrbnnne (Aude), tnf. 80.

Snlvan Fronçota, Dtzanet (Aude), Inf 80.

Snmeo Piorre, Tergaasonne (Pyr.-Orient.), Inf. 80,

SawvJn-Plshea Henri, Satês-de-Bearn (Baaees-Pyr.), Inf 3i2

Samaon Léon, Chanip-St-Pair (Venoee), cap., Inf. 147.

Soovourel Vvon, St-Nazaire (Loire-Iaf ), Inf. It7.

Savote El tonna, Mahleuvllle (Lozère), fnt. SU.

Scguier'JuleB, Ttiezan (Hérault), mf. tit.

Saidobre lj»ut», Lenrerfa [Héraett), cnp., inf. St.

Servant François, Celle» (Artege), Inf. 80.

Rtt VayeuUn, St-L«orent-!e-Salanque (Pyr.-Orient), Inf. 80,

Sllfra Jenn-Mûrie, Roqnefort-de-Seun (Ande), tnL 80,

Simonneeu Th., SUluben-oe-ConceBe (f"aarn ha* ), cap., inf. 64

Sol JoaepJt, A» pal CHte-Onronne), tnf 66.

Soler A., Cornella-la-Rivièrs (Pyr.-Orisntt.), cap. tour., ini 80.

Soler Martin, Lamanère (Pyr.-Orient.), cap,, int. 80.

Souares Jean, WJeaJi-Laseeillf (Pyr.-Orient.), cap., inf. 80

Soulet Joseph, St-Pierre-de-rréeis» (Tern), Inf. 86,

Soulier Joseph, Maeaerst (Correae), hit. 1«C

Soumïèa Louis, Mont brun (Aude>, loi 60.

Dueur Gilbert, Bouio.gne-a.-Mer ^aa-o«-Csdaii), xnl. 64.

Teaval FtaajanoneV Saaeetot (Setnc^.), tu! 80.

TaUser Femand, Lena {Paa-de-CaMa), Inf. 6i

Terrear Marcel, Bedarasax fHéyaaK), serg., mt 8t.

Teeebrr SUmé, Trentlernaolt (Lofre-ftif.), mf. 65,.

Thiety Oeeigen, 0«ry (Loiret), Inf. 86.

Thilinux EHo, SMJaerrtfn <Al«n«), tnf. 147.

Thnair» Julien, Pererilignai -Puy-*e-Dôm«X lni 80.

Ticler Maurice, Cretl (Olae), int 64.

Tlnant Caerlea, NenvtHe-a-Muire tAruemieaî, rap., Bit. 117.

TevreM* Antoine, Careeasonne (Aude), lnL 80

Teumlar Jean, Frontnn (Hfe-Garonne), cap,, tnf 80.

Tonrrette L/opoM, Montagnac (Pîératiîï), ml 9tt

Tregret Franç., Ln Cbapelle^Utmay fLofre-Itif.}, cap., mf. 64

Troney Louis, Bellemont (LotraL loi S43.

Trupln Raymond, Brimeux (Pae-de-Calaia), cap., int 147.

Usqueli» Léon, Weuvrecbain (Trord), cap., Inf. 167.

Veltaa VaJcatln, Bt-A-vèna lïordogne), ceex, Int-go.

Van da Wyndiat Léan, WBHrtOoea (rabrdV eap., M. H7.

Vangredellng» Hila, Da^tseeque (Nord), inf 167.

VanpouHt Rofcsrt, Mervflfe (NortV), Inf. 147.

Vnary Joseph, Daydst (Puy-de-DoamL ml. 80.

Vauxlon Georges, Cléry (Loiret), bat 80.

Vayssettea Beatla, Pauxe, ean., inf. 844.

Vellay Pierre, Ariane (Puy-de-Dôme), int 80.

Verdier Aleifs, Chambon (Puy-de-Dôme), int 80.

v.3:&*::t Henri, La Croisile (Uba-Vienaa), lin. bit,

Vnamond Matirloe, PaJta, «-'rp -ma]., inf. 80.

Verrier Jean-Baptiste, Banda (Nord), inf. 66.

Viala Aimé, Maxaxnet (Tarn), ini 80,

Vialade FréfleMc, Croix-Daurade (Hte-Garonne), serg., Inf. 80.
Vieil»rè Fihst, hsolre Pwv-de-Bew*»), M. fb
VlaaxUex A Red, BeUort, tut 80.

(A tuivrr.)

ÉCHOS D'ANGLETERRE

ANGLETERRE ET IRLANDE.

Ln écrivain frassnaai, aaai aigate D. C. a publié, M y a

trafiques jours, dans la « Raiaiiie d un article assex intéres-
sant, auquel noua ejnpraxitona les passages.suivant» :

1 Lorsque, brusquement, éclata la révoîte irlandaise,
et fut uu mouvexoeat d'ïadàgaiation générale. Cette
Ifidignation fut plus grande encore chez les nations alliée»

E'cn Angleterre même. Cela provient de ce que lnintoire
l'Irlande est moins connue à l'étranger et que l'on nt
aaat pas les dives^psaces de vue, h» eWlsereaux» de caractère,

Eil séparent profondément, très profondément, la popu-.
Uon irlandaise de la population anglaise.
• Si un lùundau n'aimt pa» uu Angttm — et cttU
négation, de l'amour, «oire «4 l'wnitté ne très loin, — m
Hntiment «nt réetprogu». Je o« parle pas du monda poli-
tique, mais du peuple, c'eat-a-dire de l'ouvrier» du
bourgeois, de tout ce monde qui oouatilae ans nation et
an as retroavnat las travers et le» qualité» bien plus nette-
ment marquée» que dena te monde plus ou moine fictif
osa politicien». Demandes à ait Angieia, an aasard d'une
rencontre, ce qu'il pense de lTiiandaik- Mpétei votre
qnasUon cent fois, mille ton, à dss pecrBOanea différente»
et voua apprandres à. connaître le aentuucist qui existe entre
osa deux fera. Elle» ont peut-être un point commun : e'eat
U fierté. Llchnihua surtout est u»» fier de son paya, et
celte fierté va uariot» jusqu'au mépria da celui que, malgré
tout, II comtdèrt comme ua usurpateur. »

Après quelques remarque» chauvines contre l'Allemagne,
l'auteiat ajoutt :

a La répw«aion de la révolte a été rapide. Ceile-ei a
été étouffée de main de mettre (?), Coitams hommes politi-
qi^ea anglais ont uiême trenvé que l'on allait trop loin et
plusieurs grands journaux te sont élevés contra la dureté
de 1a loi martiale et l'iamobtlcié atec laquelle on agiatait.
U'eat ainsi que l'on est arrivé en lshroôe à aréer une
nouvelle affaire, à creuser un nouveau fossé entre le» deux
feupics____»

L» fait singulier que L'état de siège est toujours encore
maintenu est oanmenté ausai-.

iM, Asquith a-t-il échoué dam sa tAcfce t II est peut-
être renu trep tard. M lioyd George réusEira-t-il plus que
U Premier Minisire qui possède pourtant toot 1» doigté,
tout» la larp'-ur de vue et qui» toujours, a été sympa tbiqn»
t la cause ii-tendaise >

a Quelque» jour» après U retour du Premlsr Ministre,
Oa annonç&U, à Dublin, asse la lof martiale continuait.
Crcil donc çue £a eutie da M. Asquith est restée aona
Htuiinl, de moins itnmrdiaL

«A quoi faut-il attribua- cola P

«Une main de fer, oc a'eft pas toujours une solution.

«Il est 4 eapérer que M. Lloyd 'George puisse (avec le
*pnps, ce qai manquait & M. Asqoitb), ramener la situation
«Q point o\) due était avant ls révolte de» Sitra Felnera.

• Gfest tout ce que l'on pense pouvoir eapérer en ce
moment, a

Entre tempe, le» a négociationa a continuent. Noton», ft
Ul™ docuia! nuire, le» u propositions a faites par If. Lloyd
Ueorge, su nom du gouvernement :

f Mettre HneieéiMeamnt en vieueuf la, loi du Uoma Rele ;

y'Prtieu^f umQcdiataai«m, toot forme d'amenéemant, im loi
V circonaumc* écvoni couvrn asiilsiiiina îa pôrloda os guerre et
1,6 ,emPs ire» court, ttamrni spiafia, qui suivra ;

r Pendant la tuw, :« pertcua, les inSBtbrea irtandaiB resteront
»U tomplei à Westminster ;

J ™»' ht ptriod* de ffueiro, le» atx corslsi da l'Utotw
om lamaVe. esausss ataaeflsiaiiut sou» le awveteeevesit impérial.

Deux autres longues proposition 1 concernent le» mesures
tprondre après la guerre. Voici, pour lïnu-, encore quelques
ÏS"* de presse :

Le u Doèly Exprw m de Dublin écrit :

a Le fa ïble du projet de M. Lloyd George est qu'il
aetablat rien «t dérange tout. On reprendre, annonce la
naaaistre, l'axamea de laf question dans une conférer»*
après la guerre. Pourquoi alors ns pes tout ajourner jujqw'à
ce moment r ■

L* k Ma* Indépendant a dit :

t La pro;£( de If. Lloyd George mulife, (tfmtmln
nrsastda. M perpéim U cciyfUt aVt dptnienj, afon quH
faudrtii l'efforcer de PepeistT. s

Ce n'est pas une a bonne presse u t

D'autre part les sentiments anglais à l'égard de l'Irlande
sont caractérisés 4 merveille par le u Morning Pa*t a qui
écrit:

u Dortrun maintenant l'tutonomtt à VlrUnda aenstt
ricompenteri l'anarchie, sa.nchonn.cr l'émeute dti o'ÛUV
Fsénert. »

Que la calme ne régne pa* encore en Irlande, cela ressort
d* U dépéeae servante :

Ix»dree, 1e juin ifiS,

D'après une information d» l'Agence Reuter, de»
troubles ont éclaté à Dublin, la 18 juta : La police voulait
Intervenir contre une procession nationaliste qui rentrait
d'un» fêt* commémorativa pour deux Sinn Feiners exécutes
récemment. Trois policiers ont été blessés, sept personne»
furent arrêtée», t

La vie chère. .

La « Goiefie du ministère du commerce brfteiwiiças »
publie les chiffres suivants sur l'augmentation de» priï
des vivre» :

Les prix du détail des denrées alimentaires ont augmenté
dan» le courant du mois de msi de a} %. Le prix de la
viande importée de plus d'un penny par livre. Lee prix
de vente au détail sont eo moyenne de ae % plus daer»
qu'au :,r juin iai5. Le» pomme» d* terre et la sucre
cristallisé ont augmenté da 60 et da oo % respectiTcsnent.
la bœuf anglais, et importé, le mouton anglais, sont
de -10 et s! % plus chers, la mouton frigorifié d*
4o%, le» ceufs, k from«g«, la poisson, la lard, la lait,
ont augmenté de 16 à ao%, 1» beurre et là margarine
de i4 %.

La moyenne totale diî l'éb'vatîon de» prix, 'depuis 1»
début de la guerre, est de 69 k 60 % en comptant le»
droits sur les thé» et le sucre".

La luccesaioa d» Lord Kilchener.

Eelon Ta Eveninç Standard », la secrétariat d'F.tat a
la guerre aurait été offert à M. Lloyd George. On dit qu'il
serait possible que M. Winston Churchill fit d» nouveau
partie du cabinet. U remplacerait M, Lloyd Geocge an
ministère dea munitions, si celui-ci accepte 1* portefeuille
da la guerre.

Wagner a Londres.

Le ■ Daily Nasal * signal» qu'un opéra de Richard
Wagner vient d'être joué a Londiea pour la première foi»
depuis lo début da la guerre.

Parlant de cette représentation de « Tristan ti Isold* ■
au théâtre Aldwych, à laquelle assiaicrent beaucoup d* sol-
dsti en uniforme, le journal écrit :

aX'ent/inuMa«me fut très grand. Certaine* gens le regret-
teront pcat-4tn et y verront un signe de décmdence natio-
nale. La majorité du pitblic tenté y verra par contra un
heureux symptôme. La représentation fut digne da tout
éloge. La salle était comble jtuqu'à la dernière place, a

Notonn qu'en Allemagne, on n'a jamais cessé d* lira on
de jouer lea grands auteurs ihsub des nations aujourd'hui
ennemies. Ni Molière ni Shakespeare n'ont jamais subi les
conséquences de la guérie.

Pi^opagantle française en Hollande

Noua lisons dans un journal holl.mdm ;

Il existe deasant «rue 1 que» aanéea k ba Haye en journal
foncent, Ut a Gazette de nWtawne », qui recevait dena le
temps certains subside» du gonvoi nuaient beUendaii.
IXepais la commencement de la goerre, ea jeearnal int
aset ta service de la prnf>agende alliée ; H ne fat dont qa*
jaaaa que le a«mr«Tnesnent neutre dea Paya-Bas roi retirtt
an* aaéjsidaa.

Or, l'année dernière foi fondée ra « Remit de hollande s
qui fait de la propagande française et snti&llemande, sou»
la manteau n d'intérêts arristiqees ».

Pour une raison quelconque, ces deux publication» se
mirent k se qnereHer et, dana l'Intérêt de la bonne cause,
On n'adressa t l'ambassadeur français pour qu'il servît
d'arbitre. Le rédacteur de la t Gazette 4s /foltond»», qui
cet Hollandai», annonce des révélationa sur le» personnes
qui dirigent la a Revo* ». Sur cette dernière on a pu Un
ce qui suit dans la Journal hollandais a Tockomat a de
81 juillet igi6 :

La rédacteur en chef de la « Revu» a» HoUanda » est
un certain G. S. de Solpray; le* secrétaires sont MM.
0©orges Goillsrd et Louis Piérard ; ea dernier est YYeilon.
U. Gaillard est venu en idollsnde l'aa passe. Sa cerna de
visita révélait qu 11 était a charge d'uneaniseion du mcebier»
do commerce d* France n. — Sapiank «ai /

Quant au rédacteur en obef, pins d'un sa sans aamandé
en lisant le nom «de Sotpray » : quel est done ce fameux
publlclsta, artiste «t littérateur » Saches doau, Jecteera, que
ce M. de Solpray «et né 6 Budapest et que son père s'appaJalt
£onnavt/eld. (a Sel a ou a toleil » — Sonoe, pré cbem» —
raid.) Mais ce nom, méane en y ajoutant ht particule de
noblesse n'aurait guère servi da recomsmndation k un*
r*v*M française !

La t Goxeffe dt HeUaruU * revek que 1* Belge Piésmrd
■ai également coilsboruteur da 1' c ËcA» btlj* a, qui
•'imprime i riroprimerie du « Handtlablad », Dan» 0»
Journal beige le confrère Beresteyn, directeur de la
s Gazette de Hollande », est traité da u vetaju », dt m traître 1
d» • vieux cadavre » et de « moreband de papier ».

Voici donc M. Alrbé, ambassadeur francani 1 La Haye,
obligé ds décider laquelle des deux publication» f¥aDcai*B»
mérita se* bénédictions. Mais il est tout d» même singulier
da voir M. de Beresteyn, qui qunlifîe son Journal da ■ pure-
ment holland*U », réduit a mendier publiquement les
faveurs de l'ambassadeur français, pour avoir vaillamment
servi les Intérêt» d* l'Entente, Il désire que l'ambassadeur
déclara qu* ce n'est pas la a Revue », mai» bien la a Cazeite
d* Hottande » (purement hollandais* 1) qui est un k organe
d'action français* k l'étranger».

NOUVELLES DIVERSES •

Uoxumaoe à l'ennemi.
Le baron dt Rtien, correspondant de guerre du f AesSf
Wiener Tagblatt » raconte comment le défenseur du fort ds
Vaux, ls commandent do Raynal, reçut ls nouvelle de sa
nomination de commandeur de 1» Légkm d'honneur. B
écrit :

a Le transport dss blessés du fort d* Vaux fnt plutôt
pénible. Quand 1* dermor d'entre eux fut porté hors ds la
cosemate, le commandant Baynal abandonna, lai toast, la
ptaoe qu'il avait défendue ave* tant d'hérofsmat II fnt
conduit directement sur une position où l'attendait 1* coin*
mandant de la division allemande. L* général salua 1*
bravo commandunt frnnçnis avec une grunde courtoisie.

Baynel rV&adht en taisent d'un geste
rigidement martial, ftaynal » une «ynupai6»invs figure
de soldat, brun, les yeux noise, aamineaak La général ■]!«-
m and fit alors savoir au commandant Haynai que 1» général
Joffr» favait nommé commandeur de la Lésion d'honneur.
I) )* Mlicita vivement. Ce mt émoarant, con Lmue I* corres-
ponriaat, se voir l'effet de cette nouvWfc ter ht visage brun,
ianpsssusle, da vaillant officier. La figure fut comme il-
luminoe p«r-un fclaàr ds» yeux briltèrenU

a Plus tard, l'héroïque commandant fui présenté au

kronprim. »

One beD* doontion.

M. Etienne Lsmy, secréLaire perpétuel de. l'Académie
française, vient de dormer I cette Compagnie une somme
ds 5oo,ooo franc».

L'acte. «V» donaaoa ex^ique dena les termes suivant»
la» intentions d» l'auteur de cette libéralité :

Certain qu* restaurer la (écoaditi ds noirs race est te plu»
essentiel tnlcrat de le France,» que la plus oHicece ee**ali)ere du
devoir eat la moral* renaani»*, et que tout Français doit heter ia
riiarr»cua» de .1 ut assumai».

Je voudraaj aider qeal«uaa4iii» des petea «t dee ■terea qui,'
1 par des privauoa» quotidienne» et votentairaniant aubio*. perpé-
tuant saonra éaa fogera iteaea d>u/»m»

La ce vf nu aJiDusl d* la tonda*on, aui rferéaeatar* s pan près
39,000 franc», ■»*», aàaque ann**, rétmrti ssars des toanse» de
payaao» f et caiboùquea, si pai*»flé «nue deux de «es

familles, parmi les plus pauvre», lea plua nombreuse», le» sau
ehrélieanes d* croyance, les plua tnaactaa de ffleeura. Dana des
condition» eiceptionnelles, s'il apparaît qtiuoA aofani* phn con-
sidérable remise k une seuha psreonu* a» naa>aan ps» é> anro-
dulre la paresse, mai» achèvera a y rendre meilleur un ave air déjà
préparé par da rfnutOia/encs et du travafl, la totalité du revenu
pourra formor un aeul prix.

La donation a été acceptée Lt if> juin, at l'Académie,
émue d* la pensée d* H. Etianna Lsmy, a ea^rmnf k son

secrétaire perpétuel sa gratitude pour cette g^éreuse initia-
tiva.

La nouvelle fondation sera ainsi dcaigsiée : Pria; de l'A-
cadémie en faaaur dt famille» nom4>reuset (fondation
M tienne Lamy).

mort d'un rédacteur du a Matin ».

On smnonce la mort, t l'Age de 47 ans, de M. J. Hede

man, qui tient d'être fu& devant Verdit* D'oriçine hollnn
dais* et naturalisé français, IIedem,>n dilirait av>nt la
guerre le service do» affaire» étrangia«s du u Matin ». Il
étatt depub quelque ftrnipt jiorre-drapeau d'un régiment
da Verdun.

• Le * -.t. : * extérieur de la Kitïaie.

Les eJtiffross'nrTHrrts saut empruntés au n Temps s ;

Le» donnée» générales du commorce extérieur ru»se
peuvent éîtra grotirté^sj de la façon sirivanta (en mill
roubles) :

i»s mt

• iHipOrtalIrtns
Par la frofiuort éurnnVenne' M cette*

du Caue«*-m<* Noirs .......

Psr la Finlande ................

Par la frontière d'Aalé ........

TolcJ..................

Exportations ,
Par la frontière européenne at onet

da Caucasc-mer Nou-e.............

Psr la Finlind» .,......................

Par la (rontiûra d'Aefc ................

Total........ .........

Bnlancu eomrrterelolé ............

Un* baltnee auski déhvOTsbhî io présente pour la
pramtére Toi» dans l'histoire russe ; sa coitséqtience directe
fut, entre autres choses, la baisse du cours du rouble.

dt







1




m

i.ftt

«S

54

1 (W

tu

40
130
I tiO

1

I«T



89

«#
»

lSfl

31
79

M

aw

1 m

-71»

-i«


 
Annotationen