Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
OAZETTE DES A 1=1 D E IM N E S

LISTE H° 182 CONTENANT 450 NOMS

Lis Ml eu lile

G! ESSEN

iSuito,)

Gondurd Jean-Bapliete, Boumgues (Hérault), Inf. S2fc
Qtiw ReûtS, Rouen* (Soinc-inf.), inf, lih>.
Or»» Jasenh, Grabels (HOraull), mf. 32*.
Grouasel V., Pomayrols (Aveyron), infi 328.
Guilbert Kirmih, Vabre (Aveyronl, inf. 328.

Guilliem Joseph, Carcassonne (Aude), inf. 274.

Millau me Louii, Paris, inf. 129.

Hérault Hûimann, Mais** <Sùine-ct-Oise), Inl, 522.

aferaiard liené, Chalenmi-Th ferry (Aisne), Inf. 321

gornout Joseph, Ste-Adresae <Seine-Inf.), tnf. 120.

Jjsall* Auguste, BoïoiiU (Aveyron), Inf. 322.

rfjjMon Ijoufe, Nlmee [Gard)i ganta 7.

Halolet Henri, Abernien, inf. 129.

nfl* Jean-paptfata, Orange {Vaucluse), eerg., génie 7.

HugU CJ., SWWenne-d'Albagnan (Hérault), cap., inf. S2Î.

Jfenliau Louia, Caatalnau-de-Guere (Héraull), Inf. 120,

jBlia François,- TMara (Pyréûées-Or.), inf. 63.

Janod Charles,' Ver**fl!ei (Seine-et-Oiae), Int., 12fc

Èirmarrac Jean, SWFonnau (Finistère), tau 322.

Uioau Hippolyle, Broquiès (Aveyron), inf. 322.

Lacombe Pierre, Campac (Aveyron), inî. 322.

/jlgrange Léopold, Paria, inf. 129.

ùiînour Jean, Plouzanca (Finistère), cap., Inf. 129.

Laroude Edouard, Parla, inl. 139.

Èaïigier Ambreis», Toulon (Va»), génie 7.

Laurent Joseph, Séverac-le-Château (Aveyron), Int. 321

Saval Joseph, Rotfai {AwjronH génie 7.

LAYavisiere Firmln, P«yrille (Henault), Inf. 321

ajafèbvre Gaston, Beuieville (Hérault), inf. 129.

Lêgoins Georges, MonUvilUera (Seine Inf ), inf. 129.

Ugros Robert, Beeancourt (Selns-Inf.), inf. 129.

ÉJppmann Joseph, Paria, irit. 32?.

Lombard L., Marseille (Bouchea-da-flhône), génlt 7.

LolMer Pierre, Nice (Alpes-Mar.), génie 7.

Loubière Jean, Cîairvaux (Areyron), inf. 321

limpias Alexandre, La Fouillave (Aveyron), terg., Inf. 321

Lexay Julien, Vonrville-CaaquelLe (Aveyron), inf. 129.

fiailhol Pierre, Villefranche (Aveywn)', in*. SK.

Mairie Pierre, Couprac (Aveyron), inf. 321

Malrfen Eloi, Sallei-la-Source (Aveyron), tnf. 522 .

ifalzin R , Aumelas (Hérault* jnf. 820.

Marais Lucien, 6t-Valery-en-Caur (Be»ne-{n/.J,, inl. 129»

Maxealoix Antonin, Lagrandèr* (Corj-èze), cap,, génie 7*

Uaurras Joseph-Raoul, GiroiUeix (Ba*ses-Alpei), génie 7.

MaxouUier Paul, Montpellier (Hérault). Inf. 322.

UorcSer FéKr, FUr (Paa-dn-CalaW, inf 129.

Molenier Jeaji-J.^Uvaliois-Perret (Seine), Inl 129.

Moraçlia Ferdinand, Antihe» (Alpes-Mar.), génie 7.'

Molta Charles, Nice (Alpes-Mar.), génie 7.

Moulin Clsiidiuij Vaugneray (Rhône), cap., gànie 7.

Mc-uHnon Henri, Capdenac (Aveyron), adfr, iM. 382r

Murale 1 Ebe, Lesle-s.-Tara (Tarn), ad]., inf. 521

pilier Pierre-Elie, Caxoula-d'Hérault (Hérault).

ëaeanoh Clément, Clkhy .Seine!, inf. 129.

jfeaulet Mariui, Grabela (Hérault), inf. 321

Piano Jean-Baptiste, Nice (Alpes-Mar.), serg., génie T.

(Reproduction strictement interdite)

groupe fJéslrjnenl les en» oii sb Irnavenl les prlSQualers donl in noms suivenL — Le total des noms puDllSs Hff'ItlwfW » monti

Total des prisonniers français internés en Allemagne i 343,000.

. Pelletier Joseph, Havre (Seine-Inf.), inf. 129.

Penasson Fernand, ChotcUerault (Vienne), inf. 129.
Perier Jeant Frontugnan (Hérault), inf. 322.
, Picard Jules, Yvetot (Seine-Inf.), inf. 129.
| Pdcurdy Jean, Aniane (Hérault), inf. 322.

Pluesen Albert, Fougcrès (Hérault), inf. 321
i Plaesen Jules, Cnilleul (Nord), Inf. 129.
, Planques Erneat, BaUleul (Nord), inf. 121

Potliin Joseph, Rdve-de-Gier (Loire), cap., génie 7

Pouget Auguste, Villefranche (Aveyron), eerg., inf. 322.

Puel Auguste, Carcaesonne (Auda), inf. 129.

Quelquejny Camille, Comlaïn (Eure-et-Loir), Inf. 129.

Raohel André, St-Remy-de-Provenee (B.-du-Rh.), gûnie 7.

Rampret Joseph, Eepérausses <Tarn), Inf. 322

Régis Pierre-Jaan, Combret (Avayron), ndj., inf. 322.

Roy Céléslin, Colombiès (Aveyron), Inf. 322.

Rioquier Emile, Paras, sergL, génie 7.

Rivière Henri, St-Bauzoli (Aveyron), inf. 321

Rivière Joseph, Cnstclmery (Aveyron)v inf. 322.

Rouvier Jean* Laverune (Hérault), inf. 322.

Salomon Ernest, Cavaillon (Vaualuse), inf. 120.

Santon Henri, Meanil (Calvados), inf. 129

Saulnier Marcel, Bougival (Seina-eUOiae), inf. 129.

Sandmre Lucien,. Arles (Bouchoa-du^tbone), génie 7.

Sftvy Viclor, Rodée (Aveyron), inf. 322.

Seriéys Pierre, Luc (Aveyron), fnf. 322.

Epinneweber Marcel, Rr>uen (Seine-Inf.\ inf. 129.

Btreift Maurice, Paris, cap;, inft coL 2*.

Taateyre Ciffonen, 01a (Aveyron), inf. 32*.

Théron Joseph; La Salvetat (Hérault^, inf 321

TMn Claude, ThW (AUisr), inf.11*9. ■

TocquevillB Georgfs, Mantvilliers (Shrne-Iûf ), inf. 1*4.

ToQrnier Auguste, St-Affique-(Aveyron), cnp., inf. 322.

Trinquier François,. Monlpaan. (Aveyron), -inf. 322. ^

Tuncq Orner, St-Agathe-d*Aliermont (Seine-Inf.), inf. 129.

Vacher Raymond, Breteuii (Eure), inf. 129.

Vacquier Alphonse, Montpellier (Hérault), cap., inf. 322.

Vaillaut Léon, Qmillas (Bure>,. inft 129.

Valbousquet Georges, Chatel-Montoreau (Dordogaa), int 1Î9.

VaUntln Marie, St^eauveneuP-de-Glneatouir (Lorére), inf. 322 1

Vallée Alfred, La Ginrould-d*Eure (Eure), !nf. 129.

Vanta Jean, Havre (Seine-Inf.), inf. 129;

VaHln Maurice, Havre (Seine-lnî.), inf. 129.

Védrine Paul, Héifleur (Calvados), inf. 129.

Verdier Noël, Pozenas (Hérault), cap., inl. 321

Vergue» Elie, Ri«us (furn), inf. 322,

Vatiaguet Proeper, St-Lauren* (Aveyron), inf. 32*.

Vialard Jean, Albrea (Aveyronl, inf. 322.

VWal Joseph; Ségur (AveyronK inf/ 322,

VWal Pierre, Muratton (Avayron^ iaf. 381

Chouchan Mohamed,' Tunii (Tunisie), capi, «ouavea 4.'

Dalachapelle Eugène^ Si-Suipiae^Oise), sarg», inf, terril. 11.

Ferruit A^Mariua, Oullins (Rhona), tiratit. 8.

Garnier Henri-A., Coulange-la-ViBeuse (Yonna), zouaves 1

Jahen Raoal-Mavcellin, Boigny (Loiret), lanavea S,

Turpin Désiré-Albert, Calais (Pas-de-CalaisX rouaves 8.

Vailland Armand-Clément-Fr., Drrissière (Indre), zouaves 1

Vuilhnnet P., St-Phal-p.-Ali-lei-BainB (Savofa), louave* 4.

Bouad Bllenne-Pierre-Henri, Wauïac (Gard)» inf. col. 31

Bou Douma Mohamed ben Mohamed, MonasUT (T.), zouav. 4.i

Collange Jacques, Montel-de-Tours (Puy-de-Dôme), bft, 308.

Combescure Gerniain-A., Caux (Héruull), cap,, inf. col 4.

Dabiton François, Saubagnac-les-Dax (Landes), Inf. col. 7,

Datt I-knri, Ndce (Alj>Gs-Mar.), inf. col. 38.

Fournier Alfred-K., Transloy (Pas-de-Calais), brig,, drag. 27.'

Hussen Ben Maslupha, Tunia (Tunisie), zouaves 4.

Loiseau Finnini Biilaniac (Charente-lnf.), inf. coL 7.

Rivart Anatole, Anzin (Nord), inl terri1- 281

Roguet Ju'.ea, Eaery (Hla-Savoie), inf. col. 6.

Sala Den Bialiim, Gardimo (Tunisie!, zonages t.

Sales Jacques, Sl-Ropha?l (Var), inf. col. 7.

Thouzeau Charles, Touvois (Loire-Inf.), cap.,-inî. coL 7.

Trouin Alfred-Frédéric, Paris, inf. coL 5.

Alfre Louis-Georges, Laroqu* (Hérault), aap,, inf, col. 21

Allier Félix, Mandual (Gard), aapn inf. 3,

Alberto Louia, Marseille (Bouchea-du-Rliôno^ inf. col tl

Amayene Deocharis, Vaumeilh (Baiseâ-AlpeaX lal. 1

Appy Dft, Pertuis (Vaucluse), cap.^ Inf. 3^

Arnoux Aug. La Boissire-de-Montaigu (Vendôe), fnf. col. 21

Barrot BapLis-ta, Sl-Hilaire (Gard), inf. 3.

Baudouin Louis, Touvois (Ixlre-lnf.), inf col 22.

Bédano Josephv Nica (Alpea-Mar), inf. 3.

Oenausse Etlonn», Fitou (Auda), inf,' cal. «j

Benoit Pierre, Chantilly (Oiee), cap,, ln(. 3.
- Blanc Augusta-Joaeph, Arlea (Bouches-du-Rra^, inf. coL tl

Blanc Churlea, Jouques (Boucliaa-du-Rhôna), inf. 3

Blanquet Joseph-Clément, Capelar (Tarn)v inf .col. 1

Bor Charles, Ssrvles (Tarn), inl col. 22.

Bosc Joseph, Florentin (Aveyron), inf, 3. ■ *

, Bourdier Georges, Guérigny (Nièvre), inf. 5.

Bourgeaui Auguste-Eugenc, Havre (Seina-Inf.), inf. coL 2*.

Boyer Henri-Roger, Nimes (Gard), inl coL 8.

Branger J., St-Sauveur-de-Londemont (M.-at-L.), brig., culr.l

Cabot Augustin, Alrance (Aveyron), Inï. 8.

Oacuitolo Dominique, Phiîîppeville (Constantin), inf. coL 21

Canals Bonaventure, Beziera (Hérault), inf. coL 22.

Castaldï François, Alger (Algérie),'inf. col. 22.

Caulier Louis-Joseph, Iiévin (Pas-de-Calais)fc inl 307.

Célicnto Joseph, Guyot-Ville (Algérie), inl coï. 22.

Celle Jean, Lyon (Rhône), eerg.

Cholvet PaaUn, Wdon (Ardfiche), inf. coL 4.

Charroin Romain, Lu RIcamarie (Loire), inf. col 2t.

Chartreau Phsrre, Paris, serg., inf. terrlt. ft •

ChatiUon Pierre, Guèrigny (Nièvre), inf.- S.

Chaussegroa Julea-Paul, La Javic. (Baases-Alpes), inL 1

Ciaramitaro François, Tabarka (Tunisie), inl coL 21

Colombat Philippe, Basteau (Vaucluse), inf. 1

Coppoia J.-Carmeno, PhilippavUla (Conatantine), inf. coL 21,

Corbani Françoia, Toulon (Var), inl col. 21

Corset Armand, Niée (Alpei-Mar.), Inl 1

Croy Albcrl-Alejrandre, Vitry (Seine), Inf. coL 22.

Deblaine Emile, Poinla-Noira (Guadeloupe), inf. col. 41

Desserin Alfred-Henri, Bannegan (Cher), Inl 9.

Dl Gincomo Gfov"ïni, Mers-el-Kebir (Oran), inf.' col. 21

Drevet Jean-Bap^i^tc, La RIcamarie (Loire), inf. col 22.

Dufaure Pierre-Paul, Salles (Gironde), inl 5.

à envi™ 264,350.

Dumont Lucien, St-Croix (SaÔne-et-Loire), Inf. coL 21

Dussou Pierre, Picgu (Dordcgne), inf. coL 22.

Esposito Salvalor, Phiilppeville (Constantane), inf. col. 21

Faugèra Ferdinand, Ségala (Auda), inf. col 41

Fournier Antoine, St-Vite (Lot-et-Garonne), inl coL 44..

Franreschl Jérôme, Coti-Chiavari (Corsa), serg., inf. 3.

Gagnon Félicien, Fauvelliérc-Verneul e.-Aric (Eure), Inl 1

Gaflnier Edouard, La Bastlde-Roualron (Tarn), inl col. 21

Gamba Sylvain, La Crau (Var), inf. 8.

Garino Françoia, Nice (Alpes-Mnr.), Inf. col. 22.

Gaatinel Xavier, La Palud (Basses-AIpae), Inf. 3.

Gtarabrone Salvator, La Calls (CoMtan(ine), inf. oal. 21

Goachet Jean-François, Sl-Renan (Finistère), tnf. cal 2t.

GuCgin François, Ptoumilllau (ûûtea-du-Nord), Inl col. 24.

Gueriaud Claude, Sorbier (Allier), inf, col. 21

Hugues Paulin, Bormea (Var), inl col. 22.

Lautier Jean-Louis, Pont-de-Lnrn (Tarn), inl. coL 41

Léonetti Jean-Grégoire, Ciamannace (Corse), Inf. 22.
' Liguori Louis, Alger (Algérie), inf. oo!. 22

Malaval Jules-Joaaph, Montpellier (Hérault), Inl S.

Margot Léon-H.v La Vallée (Charente-Inf.), cap., Inf. col. 22.

Math/eu Jules, La Rouquatte (Tarn), inf. col. 22.

Majaltarim Joaaph, Marsedlls (Bouches-du-Rh.), inf. cal. 22.

Mongna Georges, RoncherolIes-en-Bray (Seine-Inf.), i»f. 8.

Montagard Marlus, Orgon (Bouches-du-Rhône), laf. 3.

Parent Paul-B.-R, Melleran (Deux-Sfcvres), Inl col 22.

Parodi I,ouis, St-Tropez (Var), Inl coL 22.

Paavreau Benoit, Barbatre (Vendée), Inf. co). 22.

Pelîeler Jean, Mellac (Finistère), Inf. col. 22.

Peyre Anguata, Valson (Vaucluse), serg., inf. S.
■ Pethler Paul, Dombronx-s.-VaIr (Vosges), tirait, lï

Pourrtère Cyriila-Marlln, La Verdtère (Var), inf; col. 2*î
_ Raffenaud Françoia, Angonlème (ChaFenbe), cap., Inf. 397.

Roche Camille, Polignac (Hte-Loire), Inf. 3. -

Rodolphe Charles, Chinon (Indre-et-Loire), ierg., inf. col 21

Rogier Edouard, Veiaaque (Vaueluaa), cap., inl 8.

Roubaud Auguste-LouIs-J./Plan-d'Aups (Var), inf. col. 21

Roumeatand Urbain-Lucien, Grand-Combe (Gard), Inf. coL 1
1 Rowx Lorts-Plerre, Générac (Gard), Inf. col 8.

Sallea Victor-Marlus, Montpellier (Hérault), iûf. col 38.

Scaerou Jean, Redené-(Finistère), inf. coL 22.
1 Scotet Hervé, Ksrfontaine (Finistère), inf. col. 41

S4méon Antonirt, Bretx (Hte-Garonne), Inl col. 2fr

Slniscalco Emile-Daniel, Bône (Constnwtme), inf. col. 22.
l Seuehni Léon, Lua«rs«t (Crense}, cap., Inf. 3.
, Ta£kagHoM PauL, Ate (Corée), lal col. 22
! Tanguy Claude. Sijua (Flaàstère), ial col. 22.
, TajTide Marcel, Villeneuve (Landea), inf. col. 21
» . Théry Edmond, Douai (Nord), aviateur 3.

Tournai Armand, Garons (Gard), cap., inf. 3.
" Tournler Pierre, La Rochefoucauld (Charente), inf. 307.
5 Tréfeil Clément, SoHgnac (fiordogne), inf. col. 42 . .
' Tribea Françoia, Nïmîs (Gard), inf. 1
1 Vadorelle Virgile, Ceret (Pyrénées-Orient.). Inf. col 4.

Vergue Adrien, Salignac (Dordogne), inf. col. 42.
< Vtala Fernand, Martinet (Gard), inf. 141.
( VWal Loaia, Gaaaa (Gard), int/ S?

Zweifel Gaorgea, Vamoux (Ardèeha), cap., inl coL 21

LA CHAMBRE ET LE BUDGET.

La Chambre a termioé, la discussion des doucicmea pro-
visoires pour juillet, août et septembre.

M. Hubert Bouger, au nom des socialistes, a déclaré que
las aocialislca voteront les crédits.

M. Briion, en son nom et au nom de MM. Raffin-
Dugens et Blanc, qui ont assisté, avec lui, a la conférenca
pacifiste et internationale de Zimnierwald, s lu une déclara-
tion expliquant laa raisons poux lesquelles ils votaient contra
les crédita de guerre, pour la paix sans annexion, et pour
l'armistice.

L'ensemble des douzièmes prorhoirej est ensuite adopté
par 5ia voix contre trois.

LU LÉGENDE DE» PSISONB GLAHBESTIHS

1 D'après un faux bruit répandu eh France, U
pisterait des prisonniers français dont les noms n*
•ont pas publiés et auxquels il *eraif inferdîf dVerir*
i \tun familles en France. Pùur détruire ont fois pour, ■
WÛe cette tendencieùst légende, nous déclarons
fepressément ceci:

Tous les prisonnitrs français sont autorisés à écrir*
i.U*rs jamiUes, dès que les circonstances le permettent.
Leur) noms sant, en outre, publiés aussi rapidement
«M possible dans la « Gaxetto dei Àrdenneai). Il c*t à
vTharqucr, cependant, que cette publication nt peut*
ionjoui-t se faire au-ssi(<5i après la capture et qu'en
rntion du chiffre très élevé des 34ô,ooo prisonniers
j&W*faiï internés aujourd'hui en- Allemagne, on nt
attrait him entendu garantir, malgré les soins,
Witcie-ncieux avec lesquels les listes sont dressées,
4Velles ne confienrtenf aucune lacune.

Ces réserves faites, nous affirmons à''notiveatt, en
tipliqur à Insinuation d'après laquelle beaucoup d*
jpjna de prisonniers ne seraient pa» portés à la con~
IjWÎrtartce de la France, r/tie fous les officiers d soldats-
fonçais disparu», qui n'ont pas renseigné leur famillê<
tijjr leur captivité et dont les noms ne figurent pat non
fljo* dans les listtt de la « Garett* dei Àrdennei», donl
*è publication conlinue régulièrement, sont à classer,
victimes dont on ne peut que déplorer le

de la PaU et la

^lou» ce titra l'i Inlormahon * (do Bruxelles) ■ publié un article
■ow aoui réiiimons la pensCo esscntlells :

I* g déceaibra dernier, la Chancelier allemand a offert
paix, dans un discours su Beiclutag! en stipulant qu'il
l tenu compta, dans une mesure a discuter lors des dé-

É►Offtions;-4a la situation militaire,
oit jours auparavant, dans son allocution du S do-
re, le Pap» avait recommandé aux boltigérants, aveo
part da la Justice et du droit a l'cxistenco de toutes les
n,i 1° eoncilialion et des concessions réciproques, en
jptnt compte da ce qui serait poseibie, et les avait avertis
jw la responsabilité de ls continuation dea massacres et
•JJ ruines retomberait sur ceux qui ho montreraient opi-
SPjres et inflexibles dans leur point de vue et dans leur»

UB côté des Alliés, lei

. discours officiels persistèrent à
avant toute délibération relative & ls paix, l'écrnse-
lion du u miH-
nfilarisme cl Je

î*"1 <les Jjuisssnces centrales et la dc-ln
■"•me sllcmand u, de façon à ce que U

marmisme des Alliés puist-tnt asulj survivre au. conflit et
Uur permettre de dicter leurs conditions.

Un second discours da chancelier oHenaand, prononce
au■ coirwncncement d'avrit, dans la même "sent que le'
premier, une déclaration foi m elle analogue daas la dernièra
réponse^ au président Wflaon, et enfin une interview ac-
cordée i un journaliste américain précisèrent à nouveau
la position de l'Allemagne, prêta à mettre fin au conflit,
ai l'on veut prendre les faits comme point da départ des
négactaliomr

Mtia la mentalité des Etats allrés est telle, que ce pdint
dt vue basé sur les faits reste considéré par eux comme
inexistant.

A ce compte, ai la situotînn " iniliUiro ne change pas,
n faudraie d»na ojee la gasarr»' eeesiltsm taajaua J Car il

n'y a guère d'apparence de l'épuisement économique ni
da la réduction j.ur la faim des piiiasances centrales. L'af-
faiblissement financier est au contraire plus sensible pour
ceux qui importent et qui ont donc. I faire dé grands l
paiements au dehors. La cherté est partout, même ch.ci
laa Neutres.

Et cependant on ne vent rien entendre. O'eat U un
état d'ime dont l'inflexibilité ne perart pouvoir s'inclmer
que devant des catastrophes impossibles a cacher ou à pal-
lier.

Les peuples se rendent-ils compte des conséquences de
•etta attitude P C'est plut que douteux. Les journaux ,
anglais sa plaignent contiouellenacat eux-mêmes da Tin*
souciance da leur peuplât qui parait na pas comprendrai
la gravité da la situation. Ces journaux n'y sont-ils pas
pour queiqua choie, par leur opiniâtreté ?

En France, en Italie (et en Russie où II n'y a guère
d'opinion), on ne permet pas la publication des bulletins
des adversaires, et on lea traita de mensongers sans donner
aux lecteurs l'occasion de lea comparer aux: produits da
l'optimisme officiel........

A titra d'exemple, citons le caa du u Mort-Homme » :
aur des cartes publiées en Fraueo en mars, on donnait ce nom
au sommet nord d'une côte s'étendant du nord au sud; sur lea
cartes da la mémo région publiées en avril, ca hoju est attribué
à uno position déterminée à environ un kilométra plus au
sud : dans l'intervalle, les Allemands avaient pris da mon-
tagne, mais pour la public français, peu critiqua, ella
tenait toujours, grâce a son déplacement sur lea cartes.
Depuis lors, la seconde position a été prise également : on
n'en parla plus. Le Mort-Homme peut reposer enfin dans'
aa tombe, mais le public n'est pu mis au courant d'una
façon complète ni exacte.

L'offensive générale d«a Russes sur 35o a 4oo kilomètre»
de front na paraît guère exercer sa pression sur lea ligne»
autrichiennes qu'en quelques points. On a l'impression qua
ce mouvement, s'il inflige des perles et des recula locaux aux
Autrichiens, n'aura pas plus do conséquence» stratégique»
que l'offensive des Alliés en Champagne, en septembre der-
nier.

Cette situation générale ne parait pas de nature i faira
prévoir un changement de la situation en faveur dea Allias,
ai par conséquent, tant que ceux-ci persistent dani leuf
point da vuo actuel, c'est l'ajournement da la paix.

Tout cols importe peu au résultat final, dlt-on du côté
des Alliés, Ce raisonnement rappelle celui du marchand
qui perd sur chaque article qu'il vend, mail qui prétend
•a rattraper sur l'ensemble.

ÉCHOS D'ANGLETERRE

Les affaires d'Irlande.

M. Lloyd George et ses propositions ont remporté un
auccès du moins partiel. Voici une communication officieuse
et dilmcnt optimiste publiée par le n Temps » :

o D'après la presse de Londres, la conférence des nationa-
listes irlandais de l'UUter, tenue hier a lielfast, a, par son

voté, augmenté d'une façon lensîblc les chances de régler cai
problème délicat. Cette conférence, groupant la» déléguési
de six comtéi da ITTlrter, a accepté par 475 voix contre a65,
les propositions de M. Lloyd George, tendant a exclure du.
Home rulé lea six comlcs'.

«La discussion parait avoir été très violenta et Isa débats,
■a sont prolongés de mîdi à1 il* heures da sdlr, M1. John.
Redmond, chef du parti nationaliste irlandais, parait avoir-
décidé le vote, en déclarant que si les propositions étaient
rejetéea par l'asacmblée, il renoncerait à la direction du
parti nationaliste irlandais. Le vote commença à cinq heures.
La premier comté se déclara contre l'acceptation des pro-
positions, mais lea cinq autres émirent un vote favorable.

« Toutes les difficultés ne sonl pas encore aplanies. 71
faut s'attendre à certaines oppositions de la part des natio-
nalistes du sud de l'Irlande. Toutefois, le vote d'hier marque»
un incontestable progrès dans la voie dea négociations. Dv
moment "que lea nationalistes et les unionistes da lTJIster
ont accepté lea proposition* de M. Lloyd George, on peut
espérer qu'une conférence nationaliste représentant lea au-
tre» comtés de l'Irlande ne sa prononcera pas contre un ar»
rangement déjà approuvé par lea nationalistea do lUlslar. »

L' « Iriik Timas » affirme que sir Edward Carson a reçsv
de M. Lloyd George la promesse écrite de l'exclusion perma-
nente dea comtéi de l'Ulster. Cette nouvelle cause une pro*
fonde impression. ^

Quand aux prisonniers irlandais, le journal ■ The Globe >
affirma que toue lea individus arrêtés ensuit» d* la révolta
irlandaise seront internés jusqu'à 1» fijs da la guarra et na
seront pas poursuivis devant le» tribunaux da guerre,

Le procès' contre Sir Robert Casement a commencé sa
ié juin à Londres.

Choses militaires.

Le « Daily Mail » annonce que lm autorités du recrut»-
anant recherchent dea hommes « disparus s qui n'ont pas
donné leur changement d'adresse après leur déclarstion da
mois d'août dernier, au moment où ils ont été enregistré»)

Leurs noms et leurs dèrrderei sdresses seront affichée
dans la localité où Ils habitent, et la publie sera invité à
aider aux recherches.

Nous signalant que le si juin est lo premier jour do
l'application de la nouvelle loi sur la service militaire obUi
gatoira en Grando-Bretagne. Tous les hommes d» il à H
ans sont considérée désormais comme k dûment enrôlés a
pour la durée de la guerre.

I-e service obligatoire no piaft pas a tout le monde I La
a Lfusrpooi Daijy i'ott and Mercury > raconta à ce propoe :
a Un officier connu de Liverpool expliqua récerumeut que
la résiatanc» opinillra dea femmes mariées constituait uns
des plus grandes difficulté» pour l'Instruction de son bataU*
Ion. Cette instruction a lieu quatre soins par aamaln*' I U
caserne. Uno de* femmes protestataire* pénétra, U y a quai»
que» jour*,, daus lo quartier-général d* Liverpool aï M
plaignit do ce qu'on demandait à son mari da consacras;
quatre soirée* a cette stupid* besogna d* l'initruotioa 1 -*
t Pourquoi croyea-voui qu'il m'a épousée t > s'écria-t-oll*
furieusement, a C'est co quo je no pourrai jsmii* m'expli-
quer s, lui répondit tranquillement l'employa, co qui exas-
pérait encore davantage la bonne femme.

La succession dl Lord Kllchener.

D'après le a Daily Chronicle » lo retard apporté à 1* no-
mination da M. Lloyd George, pour remplacer lord Kilcha-
ner au War office, est dû à une causa technique. (I)

En effet, l'acte de i858, créant la gouvernement d«

Indes, décrète qu'il n'y aura pas plus de quatre principaux
secrétaires d'Etat I la Chambre des communes. Or, il y en
a déjà quatre : sir Ed. Grey, M. Samuel, M. Bonar Lav«
et M. Ohamberlain. ■

Donc, avant que M. Lloyd George puisse Être nommé,
11 faudra ou amender l'acte da i858, ou modifier la com-
position d« cabinet, ou envoyer un des principaux secré-
taires b la Chambre des lords.

Le tunnel Calais Dover.

Un membre de la Chambre des Communes a déposé, le
ai juin, une motion concernant 1* tunnel sous la Manche !

■ La conduite de la guerre, dit cette motion, a montré lei
grands avantagea qu'auraient retirés l'Angleterre et les Alliés

do l'existence d'une voie ferrée sous la Manche cl l'heure est
venu* pour 1* gouvernement d'approuver le proj*t afin qui
1« travaux de construction puissent être commencés aus
sitôt après la guerre, dès que la main-d'œuvre nécessaire
pourri être obtenue, a-

LA GRÈCE VIOLENTÉE

Nous avons signalé le coup de force de l'Entente contre
ls Grèce, ■ coupab*l» n d'avoir voulu maintenir bob indépen-
dance et sa neutralité. Pour cacher aux veux de* Français
qui pourraient ea éprouver quelques scrupules, la profonde
immoralité d* ce procédé, la presse gouveinemcnlsle fran-
çais* ose reprendre ss version des « puissances protectrices a
donL,la Grèce aurait fini par écouter a les bons conseils n l
Do la menaça dea canons alliés, braqués sur le* cétes sans
défense du petit pays « protégé », on parle bien entendu le
moins possible.

Mais les Neutres ne se laissent pas aveugler par les habile-
té* hypocrite* du journalisme parisien. Après avoir cité der-
nièrement des jugemenU suisse*, ajoutons un» voix suédoise,
oeil* de u Stockholms Dagblad n. Ce journal écrit :

s Avec une ironie calculée, un journal français a impri-
mé an téte d* l'article qu'il consacra à la soumission de la
Grèce ce titre : a La Grèce libérée, h Les onctueux « protec-
teur* a d* la constitution grecque employèrent le blocus de
la faim comme principal inojeu de persuasion. Ils semblent
ausai avoir préparé un débarquement h Phaleron près d'Athè-
nes, pour I* cas où la « protégé n tenterait eje résister. Dans -
oo* conditions, U n'avait pas le moindre espoir de pouvoir
défendr* oveo succès la liberté et l'indépendance grecque.
Tout oa qu'on pouvait fsire, c'était de sauver, tant bien que
mal, laa apparences, Mais oa peut s'irongrner quels furent
1*> sentiment* des patriotes réfléchis, qui se respectent, r

UNE COMPARAISON

On sait qu'Alfred Nobel, le généreux philanthrope et sa-
rant, qui inventa la dynamite, a fondé une série de prix
portant sou nom et qui sont attribués tous les ans aux plus
remarquables représentants d* la science et la pensée hu-
main» L'attribution do ces prix peut donc servir jusqu'à
une certaine mesure de critérium pour juger la valeur intel-
lectuelle des différents peuples collaborant au progrès de la
•Ivilisatioc.

Or, voloi, d'après l'ouvrage du docteur Richard Hennigs,
h répartition de quelques-uns de ces prix pendant lei onze
 
Annotationen