Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
4 Février 1«1ft

GAZETTE DE* ARDENNES

3

M Ma- : qui revient d'Angleterre, où il s'était rendu
en million officielle, i été interviewé par le « Giornate
fltalla t ; il ■ liiué comprendre qu'il existe peu d'espoir
à'-an* solution radicale et immédiats du problème. Il a dit
eM'an Angleterre on est contraire en prtnetpe A l'intervention
d* l'Etat dans lei questions commerciale* et industrielle!

ÉCHOS D'ANGLETERRE

L'adoption définitive du service obligatoire des célibataire!.
La roi George a donné ion approbation au projet de loi

KLisant I* aesrvioe obligatoire, qui a été adopté en troi-
i lecture, par la Chambre des Lorda, après avoir été
rot* par la Chambre dei Communes.

La loi est donc sanctionnée et entrera en vigueur.

Las perte» totales.
V. Asquith a cenMiuisiqué « la Chambre des Gommunci
l'état dea pertca britannique! sur les différents fronts a la
date do a janvier.

Le total dea officiera et soldais (te l'atmce britannique
tués, Menés ou duperas atteint le chiffre de 649,467, se dé-
composant ainsi :

' fuis..... 7,801 o/tiiaers et 110,337 ■oldats.
Blessés., ta, 176 ofOrjtr* M $$9,107 aoUkai.
Dispartii 1,1*6 erfftcior» et 65,goi soldats.

Total.. iq,iaa officiers «1 6a5,345 soldera.
JM. AsquiUi prusiaanr très souvent l'importance des pertei
britannique*.

'L'impression fâcheuse des paroles de M. Holt : « La tdohe
principal: de l'Angleterre est de seconder les Alliés finan-
elirtmint, ainsi eue par l'envoi de .munitions. Aux autres
-*dl ftwrsir les soldats *> n'est pourtant point neutralisée par
la répétition cnoom^rknte des chiffres dea pertes anglaises.
Rappelons que, par contre, le tjouTVnoesnenl français cache
aoigneiisemriil le total dea pertes ftuucaise». Et pour cause,
nausqu elles sont évalués», par dea gens renseignés, à
♦60,000 morts.

«owNAirx de IMi

Nom terminons r.jjQurd oui la publication de nos ex-
traits de la reiue « Paris-Prtloria », parue tn ifloi, A l'oc-
casion d'un banquet en l'honneur des Boers, la vaillante
petite nation victime de la n Protectrice des petils Etats ».

La poète Gabriel Riehsut demie une chanson sur les,
» Gentlemen s. Nous n'en citons que la dernière strophe ;
Les gtniiemen. dans urne fer/fte

Un jour surprennent, triomphants,

! n r U-;nmc «vsc devœ enfants.

La femme est vieille. On la renferme

bans Im maison ; et puis . . sV feu /

Il faut bien s'mmutar un peu .'

Les murs croulent, la femme esl morte,

On, cjmnèjie sans imruic escorte

Les petits des pauvres Burghers . . .

Et les gnntlemcn sont vainqueurs ! »

D'un sonnet dû à la plume d'Octave Houdaille voici les
dernières lignes :

Kitchner, retour des camps de concentration,
Tend réponge 4e fiel « Civilisation » ;

Alors du patient «e ferma la paupière.

Afin que du éomèeetu ntU ne rouvrit la pierre
fis ont lâché tes cliien* aboycurs à côté
Et le troisième jour, Chefs/ est ressuscite !

M. Borne, député du Doubs, écrit :

PENSEE POUR UM MNCP8
^ France I Angleterre 1
Quelles divergences dans leurs nienUhtée ! Quel
contraste dans leur destinées I D'une part, Chamber-
lain, la ncYropoic des camps infectieux du Trajuivaal,
la destruction d'uoe race :

La Mort I

de l'autre. Pasteur, l'expansion généreuse de la science
bienfaisante, le salut des nations :
til Vie

•......_________»................. ;

Et Edouanl Drumont, qu'a-t-il écrit en 1901 ?
« Lu «oMiifo ér Salami ne «t 4e Marathon ont sauvé
la eaviltisaitW de la harharu» Asiatique. Les Boërs s'ils
triomphent, auront rendu le même service au monde...»

Terminons ces quelques échantillons de l'affection fran-
çaise pour l'alliée d'aujourd hui. Au mépris de toutes les
déclamaiiuu> é$* journaux français, ces citations, que nous
pourrions augmenter infiniment, prouvent combien la
haine de l'Aillais est enracinée dans le peuple franc" is. Et
alla reviendra jtlus furieuse que jamais, qtiand le peuple
français verra clnir, ce aju'oa ne pourra empêcher toujours.

la Situation polilp el sosiale de la France

UN IKGIDBKT A LA CHAMBRE

A la fin (ie la séance du 27 janvier. M, Bnzon, Ucputé
aociaiiilc de Wwustns, a demandé ù lire A la tnbune trois
queatiorts écrites qu'il avait voulu poser au miiiistre de la
guerre par la voie ordmaue et dont, en raison s*ns duate
de leur caractère, l'insertion n'avait pas été faite.

Le lendemain, M. Brizon a précisé ces mêmes questions,
aous forme d*sHerpeMation, dam k lettre que voici :

« Monsieur le président,

a Canfttrfndmenl ù mes déclarations à la séance d'hier,
fui été mit dans l'wnpasstbtlitè, soit de poser (roi? T ques-
tions écrites u, soit de les lire à la tribune, pour rendre la
Chambre juge, je demande à interpeller te nouucrnrment
sur ces froïs questions :

k 1* O» tt trouve effectivement te siège du gouverne-
ment : est-ce à Pans ou bien à ChantAiy ? (C'est-ià-dire :
Eit-ce le gouvernement ou bien le commandement militaire
qui gouverne en France ?)

« S" Le ministre de la guerre el les sous-secrétaires d'Etat
de rintendance et des munitions, seuls responsables devant
le Parlement, on(-ifs le droit de donner des ordres, et les-
fuels, ttans lu zone des armées9 Ou bien ce droit est-H ex-
elssaiwomenl rétervé au e-wj«d quartier général ?

11 S" Q*el jour prochain propose le gouvernement pour
venir procéder avec la Chambre réunie pour la circons-
tance, en comité $àCret, à un échange gcaérai de vues sur
Us problème* de ia défense nahkonale el étudier notam-
ment : a) la question du haut commandement el de» états-
majors ; b) la question du contrôle parlementaire réel par
la libre cincwialion des députés dans la zone des armées. »

* L'état dea nuances françaises.
— M. eteoal Fernt, rappartour général de la commission du
budget, ù la CsLaoabre fcvnçaàse, évalue Ufsdépenses de guerre
irairoMees, powr les 17 anois •écoulés, .à 01 milliards
34,081,183 francs. A ces dépensas ne coi respondent ajue
h,\, : :. Inancs de receitos raguiières. Le reste des
sUpanscf, dsl le «apporteur général, a tl 1*1 être couvert, .par un
système quetque peu douteux d'opérations unanciùfes, psr

des bons du Trésor, des bons et des obligations de la Défense
Nationale, des avances des banques, des bons étrangers et par
l'emprunt de la Victoire dont les résultais sont connus de
tous. M. Péret «et soucieux de voir t'Elat français l'endetter
ainsi ; il se plaint d'abus individuels dans l'administration
des finances et il demande, — ce qui, en raison de la situa-
tion militaire, prête à sourire, — si les puissances ccnlrdes
seront à même de payer les dettes contractées par la France.
Mail ces préoccupations financière! n'wsripèctieal psi
l'homme politique de se prononcer pour l'anéaniisscment de
l'Allemagne.

C'est, nom icmble-l-il, aller un peu vite en besogne —
verbale /

NOUVELLES DIVERSES

Od sont les k Barbares » ?
M. Lebon publie dans 1 L'Œuvre u l'unnoncc iuivsnle,
qui se trouve dans un journal de Rouen :

A VENDRE

Vitnux auEiiUtiMîs

de la Cathédrale de

Reims ainsi que

BAGUES QE TRANCHÉES

avec vitraux. — S'a-
dresser mo Ambroise-
Flcury, reidc ebaossée.

TO BE SOI D

sUTHUmC 1

StunaJ-Glw Winilewi

«t Rheiins'Cathodcal isd

WAR R1U
Wftb staiusMi-nlasawin
dows. — To addrees,
1, me Ambroise-Fleury
Gnou mi Fuooa



■ (1082)

C'est 1À un fait. Et ce fait n'es! nullement changé par
les lignes calomnieuses que M. Lcbon ajoute pour amoin-
drir l'effet de cefte ■ an-nanre qui parle ». M. Lcbon^ose
écrire ceci :

« Qu'un Boche de Francfort, pfly/ par Herr deelor Cle-
men (l'inspecteur des monuments des départeme-nls enva-
his), ou pur von Bode, cantervalcnr des maaées impérimux,
ait complété le sacrilège dont le général von lieeringen
porte la responsabilité, et fusse, en Allemagne, U. sordide
commerce des pierres et des vitmux de Louvarn, de Reims,
Senlis, Arras ou Soisions ~ passe encore ! ^orr* cvnnitHtons
leur Smc et leur kultur.

« Mais un Français !...... »

Aucune preuve n'existant de ces .pivluaducs ^nles dei
vitraux de Louvain, etc., en Allemagne, le journaliste fran-
çais se garde bien de préciser. Mail .pour ces «ncsaM-urs
aucun méfait n'est assez i<rnojnbiiewi p^ur nn'on ne puisse
insinuer que, les a 'Benbes u auraient pu «si fournir une
« édition re\ue et augmentée ». Morale étrange, mais qui
ne trompera plus personne I

L'hommage de l'ennemi. a

Nous avons annoncé il y a quelques mais, gué le dessi-
nateur français de Losanes avait trouvé la mojjt daas un
combat - aérien. Dans son numéro du 3i janvier, le

«.^Journal a raconte les détail - de ce vol émouvant. A la lin
du récit nous lisons :

«Deux jours après (la catastrophe) un avion allemand venait
lancer dans nos lignes une banderole emttcnnnl le nn^aoer sui-
vant : '

a Daniel do Losquca

«t Edouard Lemoine ,
Voisin n'T31

•t un second biplan Voisin, de numéro inconnu, ont BM abattus le
I loùt 10]5, après un RéTorque ceaifaet aérien,
c Lea passagers étaient Jjjés.

a Les premiers ont étii inhumes au cimetière d"Harb(mey Les
derniers au cimetière de Saint-Gcorgva Les U«nneurs nuùtuirea
leur ont été rendus.

■ Lei objeU Lrouvôs egr eu* ieronl .enveyèfi aux lamillas par la
Suisse.

C'é'lîcpt quatre vsUtauU svldils.
e Les deui avions appartenaient sut groupes de bombardement
de Nancy. >

Lo message contenait, en outre, une photographie, tachée de
aang, trouvée sur de Loaquos. n

L'incidaaAasle Lausanne.
L'Agence Wolff a j»ublié le communiqué ïuivant :
« Nous apprenons que le ministre de Suisse à Berlin s'est
présenté bier à l'office des affaires étrangères pour faire au
gouvernement impérial une communication eur la violation
du drapeau du consulat allemand à Lausanne par une foule
composée d'ouvriers, d'écoliers et d'étudiants.

« En y joignant l'expression des regret» causen par .
cet incident, te ministre a ajoute que trois personne» ont été
arrêtée* et que des. poursuites uidaciairca ont été uiUwt^ea. Le -
conseil fédéral a pris les mesures nécessaires pour que le
drapeau soit hissé de nouveau et protégé. Le gouvernement
impérial a exprimé au ministre de Suisse sa satisfaction pour
la prompte liquidation de ce regrettable incident, a

La « Gazette de Luu.winne u écrit :

R Nous tenons les faits que nous venons de narrer peur
hautement blâmables, indépendamment de La culpabilité
pénale de leurs auteurs.

■ Ils ont compromis 1e bon renom de la ville de Lausanne
et du pays, dans Les circonstances actuelles surtout, et Unit
homme qui réaLachil, we fut-ce qu'un instant, ne pesrt que
les bUmer avec noue.

« La jeunesse des auteurs de ce désordre n'ett pouit une
excuse : noua regrettons infiniment que des étudiants de
lUmversité y aient été Dodios

« Encora une Cois, nous tenons pour notre devoir de
rappeler la paa>ulatîon dé Lausanne au calme, au laog-froid
et a la tenue. »

Ces lignes viennent trop lard. Si la « GazelU de Lau-
sanne » avait modéré la teneur de ses articles violemment
germanophobes, l'incident regrettable ne ae serait point
produit. , -

Le c Intimai de Genève » écrit sur l'incident :

« Ce qu'il y a de plue déplorable dans cet incident, c'est
qu'il est en opposition absolue avec nos traditions et nos
mœurs. Nous ne von loris, pour rien au monde, rtdr «intro-
duire chez nous ose criaësLeries puériles de la rue. Elles sont
indignes d'un peuple ,dont on vante partout Les vertus cWÎ-
ques. Le moment est venu, pour les bons cko^cots, de Mettre
un terme à certaines excitations qui ne profitent nullement
à la cause que l'on voudrait servir et qui font le plus grand
mal à la Suisse. )>

« La cause qu'on voudrait servir »? C'est nn petit, mais
précieux aveu de La façon dont le « Journal de Genève s
comprend la « neutralité ». Et parmi les « certaines exci-
tations », les «article* antiallemandi de M. Bonnard ne sont
pas les dernières I Quant aux lignes citées ci-deesus, nous
n'hésitons pas à les approuver.

Pour rAHetMgne l'incident est clos.

Un grand vapeur en retard.
On mande de Londres :

« On éprouve de grandes inquiétudes sur le sort du va-
peur a Appam 11, de la Compagnie Elder Deropster, en re-
tard de six jours.

« L' « Appam », qui jauge 7,781 tonneaux, avait a son
bord 160 passagers et x4* hommes d'équipage. Il était
attendu à i'Wmouth 4e » janvier

<( Le vapeur « Trogantle », arrivé k KuiL de Pucrto-Obli-
gado, dit avoir rencontré en mer une embarcation brisée
portant le nom de 1' « Appam ». «

L'affirmation du k Doilv Express », que ce vapeur rame-
nait en Europe des prisonniers allemands, n'est nullement

confirmée. ,

LISTE N° 107 CONTENANT 400 NOMS

(Reproduction strictement interdite)

lie mm es lëts des groupe û&pboî les «droits ù se Inment les jHis M les « sM — u total des noms pnHlEés JusQu'auJourd'Hul se monte a Environ 234,500. — Restent à putifler euYiroa 50,500 noms.

Les sentiments humanitaires dont s'inspire la publica-
tion, dans ia ii Galette des Ardcnnca », des noms des
186,000 prisonniers frauçais actuellement -internés en Alle-
magne, n'ont pas été appréciés par tous avec la môme équité.
Que nous importe / Nos lecteurs ne pensent pas de mima
qu'on le /ait dans certaines réductions sur tes boulevards
parisiens. j\ou£ ne laisserons donc pas troubler i'mftme
contentement que nous éprouvons d'avoir pu contribuer à
calmer les inquiétudes de miUiers de familles françaises,
portant un rayon de joie duos les foyers laissés dans la plus
douloureuse incertrfude piir le jfouuernemertt français, en
leur annança-al la bonne nouvelle que leur fils était sain et
sauf, se trouvant en captivité allemande aussi heureux qu$
le permettent Us circonstances.

ALTENGRABOW

ÇSuUe.)

Moiel Uaurice, Pans, mfantciie ia. ,

NaLct Moïse, Con&taniinc (Algvrie), aouaves 3.

New u AU«.d, Monlct (.Majrnne), infanterie u4-

Oléac Daniel, Aueh (Gers), infanterie 88.

Papin Acliiile, Mateé (Orne), infanterie 119.

Pellefigue U«Bfi, Sunt»i«<t»ers), infooteric iA-

Perron JoK-ph, âaiat-GiMe& (Gatd), infanterie 6a.

Parrot Louis, Milly (Seiac-et-Oiie), infanterie coloniale il.

Petit Benoît, Moutdelaray (CreueeJ, «ifantorie 97.

Piruout i-uruand, Chipoube (hltâne), infanterie îg.

Pinon Enfle, Leinoilèrc (Scme-et-Oise), infanterie 101.

Piquet Lton, .\tjiitrouge (StincJ, infanterie 7s.

Poirier CUnient, Douaert (Sctne-laférieureJ, infant. is4-

Polevn Hi|,po)yte, Monteouge (Setne), infanterie io3.

Fuiiais (..■!■■[ :it!oe AU*.iu \ maréclial-lug., chas. d'Af. 3.

I'; ArlLui Cli.'ilesuooy (iiuiite-ïiavoiej, infanterie 4a

Quiyiiû'd lleun, Arcts-mr-Aulie (Aubej, uifanlene 8a. *

5*sas*i ■ M.iunce, llaHleur l,boine-lnfériciit-e), infonteiic 'h-

lUtasd i-'rjiivuîs, Gii&tctcuiin'r (Lot-et-Garonne), infant, ao.

P.ii.litji..lL.iu >\ltaui, tUoi» (Loir-ct-Gliei), cjooral, inf. n3.

RifUtl SabtàeL, Ga-ïtelnaudary (Aude), adjudant, iuf. |5,

Gen:iai*i Louis, cba&scur a pied 55.

(Siide.;

Luly Veniteùi-VicJ (Pua-uc-Colais;, infanterie 1*5.

Lon i,ot .liMcs Mttubaufee (Nord), uifuntei ic llj.

LeiMj .u w4, i'CBiuoeit f/fan-dniCalaiaJ, infanterie 1*5.

Lriiiaii'. 1:.m, Uarnes (I-h'-de-Cutois), lulafllesie 34C.

I «cal bssV '-ri.c, Wuiicouil-b.-l^caa (rua-de-Caloisl, inf. 115

'•fi'liMe 1 .■ CtdiHiuc-Kioouait tPuo-Uc-G«lais), «*'. 41.

s Ltun ' n vm il-'a-a do-Cilnu>J, iHinnlciie 140.
ï- grand l I, NtivicHu-ti (litlSiQUO), uifantci-ic 145.
Lomoinc I Piovin £îVoai(, mianteue î-tl.
Unèrt II 'ii. Muntic i.v-on-Guiicilj (Pas-dt-Cùl.), ioL 115.
Lciuie G;' ,ti. 1, lj'09-en-Go!ictic {L'ui-*le-C4au>i, infaokitc 115
^Xeui'iu un ,u, %Vde»cr-le- Duuui (NoruJ, infanterie 145.
'Lsmir Ki'-j'iarJ, \Vur.in«aibc (Pas-dc-Caluis), infanterie 145.
L'■"' " t l' m, Wazlcv iNordj, infanterie 115.-

Liétard Jules, Libercourt (Nord), infanterie M5.

Lingrand Auguste, Gargnetelle-Oignies (Pas-de-Cal.), inf. 34S

Louchez Clément, Héftm^^étard {Pas-deJIaiaâB}, itrf. 1*5.

Lemoine Kléber, Neuville-s.-Escaut (Nord), infanterie 287.
Letëvre Auguste, Maccsdies (Nord), mfante'ie 300.
Lenoir Jean-Bapt., Pi-ovins (Nord), miaule! ie 287.
Lambert Georges, Pans, infanteiie 30C.
Langlet Lucien, Reims (Marne), infanleiie 832.
Leroy Axtlrur, Saisy-aui-Bois {Marne}, caporal.
Lombarde Edouard, Nogent-sur-Qiae, infanterie 9S*.
Mndd Edmond, Wirny (Aisne), inlartberie 387.
Montagne Jcan-Mane, St-Etienoe (Loire , ififanteric 1&8.
Mouiier Victor, St-Aniand (N»r4), infanterie £32.
Magiù \-*ictor, La Bassee (Paa-daî-Csniiiâ;, infanterie 21.
Mcurin Anatole, Lorgia (Pas-de-Caiai=), cdwsacurs S.
Morroet Arthur, Waim (Nord), infante ae 387.
Marchand Ëufjène, Nancy (Meu.rtae-et*Mo»jll«), infant m ie 3T
Michaud Gustave, Donicyict (Creuse1', uifauteiie 121.
Magnier Lug*ue, Aulnoy-lea-Volciicienntd (Nord), ch. À ch. 8
Magrez Vatéiy, Aouiay-s.-Lefti. (Paa-de-Ciilais), chass. A ch. 8
Marthe Alphonse, Hailleoourt (Pas-de-Calais), ch<iss. A cli. ffl.
Midava>ne Louis, Hérua-Liétard (Paa-de-Caloja), axt. terr. V
Mtinouvrier Emile, Lié\in (t'its-dc-Caltus), infanterie 145.
Mannicssiey Honn, Biuay (Pas-de-Calais), -Infanterie 345.
Maretz Charles, Eéiun-Liétard (Pus-de-Calais), artillerie 41-
Martin Ernest, Carvw (Pas.-'le-Calaia), hifanlerie 115.
Mortm Hector, Méricourt-s.-Lens (Paa-ile-Calaia), inf. 145.
Martin Châties, Kailly-la-Bourse (Pas-de-Calais), uif. 145.
Martinnge Louis, Weurchiu (Pas-de-Caluis), tulanlerie 145.
Martinage Constant, Haillicourt (Pati-de-Calma), inf. 145,
Massin Charles, Venilain-Viel (Pas-de-Calais), infanteiic 145.
Menié Henri, Divion (Pas-de-Calais), infantarie 345.
Michel Maurice, ILlers (Pas-de-Calais), infanteiie 3-45.
Milville l^rançois, Auchel (Pas-dc-Cal*us), aitillorie 41.
Moreau Xavier, Auherclncouit (Nord), aitdlerie t,
Montay Raoul, Louvoillea (Nord), inlaulciie 1^5.
Nachez Jules, Pûronnc (Belgique), infante; 1^ 145.
Noirci René, Snilaumines (l'as-de-Calaio), infanteiie 345.
Parnart Jean-Rapt., Hérin (Nord), artillerie territoriale L
Perraut Georges, Vouviins (Pas-de-Calais), chass. à ch. 8.
Parnart Adolphe, Ilaulchin (Nord), infanteiie terntoiiale 3.
Penin Louis, Qiocqucs (Pas-de-Calais), artillerie 41.
Petit Paul, RuiU (Pas-de-Calais), infanterie 3*5.
Pelitdemange Auguste, Haines (Pas-de-Calais), infanteiie 345
Pollet Oscar, Liévin (Pas-de-Calais), Infanterie territoriale t,
Polvéche Lfion, Loos-cn-Gohelle (Pas-de-Calais), Inf. 145.
Pressé Henri, Doulogne-s. -Mer ((Pas-de-Calata), Inf. 145.
Prévost Edouard, St-Denis (Seine), infanterie 845.
Pronier Cyrille, Courcclles'-los-Landes (Pas-de-Cal.), inf. 14V
Pruvost Pierre, Burbuies (Pas-de-Culais), infanterie 345.
Porentin Félix, Sézanne (Marne), infanterie 306.
Parent Henn, St-Lenoble (Nord), iafanterie 45.
Piron Gcorge3, Berj'e (Marne), infanterie 806.
Poclet Constant, Buliy (Pas-de-Calais), Infanterie 2&7.
Rousseau l'rosper, Armentièros (Nord), Infanterie 287.
Richard Lucien, Liévin (Pas-de-Calais), infanterie 145.
Richard François, Auby prè-s-Douai (Nord), art, territ. 1*
Richard Clmrles, Neuville-s.-Escaut (Nord), Inf. ternit. ï.
Robert Cuistain, Rully-Grenay (Pas-de-Calais), Infanterie T«

Roche Jules, Harnes (Paa-de-Calais), infanterie 145.
Rogcz Gaston, Biflly-Grenay (Pas-de-CaLals), infanterje 145.
Samtive Louis, Arieux-en-GfcheLle (-Pas-ue-CaL), gôme lerr. 1.

Sagnier Joseph, Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calnis), inf. 345.
Salingre Paul, Hémn-Liétard (Pas-.de-CalaiB), artillerie 4L
Sailly Désiré, Soins-en-Gobelle (Pas-de-Calais), infanterie 145.
Sebert Alphonse, Liévin (Pas-de-Calais), infanterie 145.
Scbert Benoit, Sibiville (Paa-de-Calais), infanterie 345.
Scheilynek Pierre, Méricourl-Coron (Pas-de-Calais), int 145.
Senez Jules, Hénin-Liétard (Pas-de-Culais), dnf. terrtt. 4.
Sernicloy Hector, Witternes^e (Pas-de-Calais), infanterie 145.
Stevez Ohman, Flers-en-Eserebieux (Nord), infanterie 145.
Srnolasky Louis, Bauvais (Oise), infanterie 251.
Sagard Edouard, Roubaix (Nord), infanterie 287.
Thaillére Claude, Baasant-Bassé (Loire), infanterie 15*
Tinchon Emile, Levial (Ptfi-de-Calais), infanterie 145.
Trmel Arthur, LoGB-en-Gohelle (Pas-de-Calais), Lnlanterie 145.
.Vaille Henri, Somain (Nord), artillerie 1.
Vanpeperstraete Marcel, Lievin (Paa-de-Caluis), inf. 146.
Ycrbrugge Jean-BapL, Hénin-Liétard (Pas-de-CaL), inf. 145.
.Vardièro Ernest, Harnea (Pas-de-Calais), infantarie 145.
Vermeulen Emile, Wattrelos (Nord), infanterie 145.
iVerniest Séraphin. Annajulin (Nord), infanterie 145.
Véry Edouard, Villeneuve (Marne), (nfanterie territoriale 45,
.Wacquiez Léon, Hénin-Liétard (Pas-de-Calais), ch. à ch. 1
.Wallard Désiré, La Baseéc (Pas-de-Calais), tafanterle 145.
Wattelet Benoit, Vendain-Viel (Pas-de-Calais), infanterie 145.
Wattelet Louis, Vendain-Viel (Pas-de-Calais), Infanterie 145.
"Wéry Henri, Hénin-Liétard (Pas-de-Calais), artillerie 41.
Wibaut Henri, Ostricourt (Nord), infanterie 145.
Proy Albert, Versailles (Seine-et-Oise), infanterie 257.
Bourgeois Adolphe, Lille (Nord), infanterie territoriale t.
Chave Marius, Malakoff (Seine-et-Oise), infanterie 75.
Prévost Henri, Liesbis (Nord), artillerie territoriale 41.
Colhn Victorien, Srarpenl (Nord), infanterie tcrritoiinle A
Motmand Albert, Alfurtvilie (Seine), infanterie 4.
Maréchal Ernest, Biliy-Berclau (Pas-de-Calais), infanterie 145
Fontaine Albert, Bitly-Montigny (Pas-de-Cal.), chaas. s p. t.
Léman Auguste, Roubaii (Nord), infanterie 145.
Deregnaucourt Gaston, Roubaix (Nord), infanterie territ I.
Bernardin Alfred, Veacoirrt (A111), infanterie 56.
Hennion Alfred, Fives-Lille (Nord), infanterie 145
Hemiion Fernand, Fives-Lille (Nord), inranterie 145.
Gulgnard Paulin, Paris, infanterie 82.
Lépinet Adolphe, Paris, infanterie 117.
Dubois, Hubert, Fontaine-Notre-Dame (Nord), art. terrtt. I.
Lolseau Fernand, Maubeugc (Nord), infanterie territoriale 4.
Pecqueui Léon, Amiens (Somme), infanterie territoriale 4.
Cayet Moïse, Lille (Nord), infanterie 233.
Bateldoorn, Lille (Nord), caporal), infanterie coloniale L
Porno François, Haino-St-Paul (Belgique), infanterie 145.
Houdart Désiré, Lilto (Nord), infanterie 145
Bertin François, Louvigny-Bavai (Nord), infanterie territ. 4.
Mourocq Raoul, Bruxelles (Belgique), infanterie 845.
Martel Paul, Cartignïes (Nord), infanterie S4Ô.
Dambre Fortuné, Illies (Nord), infanterie territ. t»
Batllan Yvon, Romainville (Seine), adjudant, Inf, territ. 1-
Carlier Achille, La LongueviUe (Nord), n-taieria tarriL i.
Dandrieur Georges, Valenciennes (Nord), art. territ. 1.

Delmas Henri, Bordeaux {Garonne), serg , infariJeiie CuL 23.
Delplancq Edmond, Bousies (Nord), maréch.-de-L, art. t t
Delporte Adolphe, Bachy 1 Nurd.-, mai u-.'ii.-de Ijg., a-1. hiix \
Descamps Louis, Houdain-lea-Bavai (Nord), art. tenit. 1.
Dubois Lrenée, Bxmbaix (Kswd), ariiUeris leriitoriak 1.
Delmotte Jules, Denam (Nord), etrpnnil, mfanterie 345.
AUain Eugène, Paris, sergent, infanterie teiritoriale 85.
Fatoust Ludovic, Hénincl (Pas-de-CaJais), artillerie territ. 1,
Glad Charles, Pans, Ssrgeni, inlanterio coloniale 3L
Ladent Georges, Cambrai (Nord), marech.-de-log., art. L
Leyrat Daniel, Meynerol (Corrèse), maréch -de-iog,, art. 58.
Ligen Corentin, Quimper (Finistère), sergent, infanterie 318.
Mars André, Pans, sergent, infanterie 103.
Mathieu Georges, Tréiun (NordL infanlexie tenîloriale 4.
Macarez Léon, Préseau-les-Valsaciennes (Nord), art. terr. 1.
Mouchard Fernand, Dorignies-les-Douai (Nord), art. territ. 1.
Pascalon Françuis, Névache (Hautes-Alpes), serg.', mf. 169.
Pdgal Jean-Yvon, Paris, sergent, infanterie 306.
Séveno Joseph, Vannes (Morbihan), infanteiie teiritoriale 85.
Saint-Huile Lucien, Avesnelle (Nord), moréch.-de-L, art. t. L
Sergent Louis, Cambrai (Nord), maréch.-de-log., art. territ 1.
Scheweitzeir Maurice, Ivry-s.Seine (Seine), sergent, inf. 102.
Tarral Louis, Paris, sergeut, infanterie territorial 85.
Schneider Albert, Haubourdin (Nord), m.-de-l-, art. ternt. 1. !
Moulard Cléinent, Roubaix (Nord), infanterie teiritoriule 1.
Cessenat Edouard, Vfllerupt (Vosgea), caporal, inf. territ. 45
Boumet Jean, Margot (Vosges), infanterie territoriale 45.
Dupont Limon, Mont-St-Maitin (Meurthe-et-M.), inf. tara. 45
Florimont Emile, Mance [Vosges), infanterie ternloiiale 45
Jacquin Auguste, Vfllerupt (Vosges), infanterie territ 45.
Poerrel Albert, Thil (Mourtlie-et-Mosolle», infanterie 46
Segurel François, Tulle (Corrèïe), infai-teue columale 7.
Lerouge Charles, Paria,'infanterie coloniale 7.
Nau Armand, Villeiupt<Vosgee), infanterie 45.
Hillard Théodore, Abbeville (Somme), infanterie 45.
Pinot François, Boulignies (Aisne), infanterie 45.
Penverelle Edouard, Billy-Montigny (Paa-de-Calaia), inf. 33
Fngard Adolphe, Denam (Nord), infanterie 148.
•Poulain Arthur, Avion (Paa-de-Calais), infanterie 258.
Fréville Gustave, Givenchy-en-GohelIe (Pos-dc-Col.), inf. 233
Morin Alexandre, Somain (Nord), infanterie 148.
Hernequet Gustave, Somain (Nord), infanterie 148.
Foulon Raymond, Aniche (Nord), Infanterie 164. *
Delcourt Moïse, Liévin (Pas-de-Calais), Infanterie 145.
Lechery Louis, Barlin (Nord), infanteiie 33.
Sergent Aiaène, MonLigny (Pas-de-Calais), infanterie 148.
Rulhn Fernand, St-Céret, infanterie H.
Podio Paul, Fahas, infanterie 59.

Rounault François, Pinquilly (Ardèche), infanterie col 2.
Dequin Charles, Aniche (Nord), infanterie 127.
yiaitla Alphonse, Aniche (Nord), infanterie 332.
Brachet Marcel, Auhorctucourt (Nord), infanterie J3S.
Lannoy Fernand, Vicoigne (Nord), infanterie 332.
Cappe Adolphe, Neuville (Pas-de-Calaie), infanterie 332.
Grippon Francis, Bruay (Pas-de-Calais), Infanterie 164.
Jacquart Fançoie, Noyelle-a.-Leni (Paa-de-Calais), inf. 164 1
Guyot Martial, Billy-Montigny (Paa-de-Calais), infanterie 164
Carpcntier Henri, Lens (Pas-de-Calafs), infanterie 208.

(A suivre. )
 
Annotationen