Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
7 Décembre

LISTE W 274 CONTENANT ENVIRON 700 NOMS

(Reproduction strictement interdite)

Les ncms en IQi fej pip dësTunenT us sudroîît ri a trasvfltf les prisonniers flux M ûqsj tahnsL — U W du qouu puWMs jiLSEju'aftJoiirtfiiil ■ infe i uvtni 323,700.

Total des prisonniers français la

DUELMEN

(Suitaj

Courtot» Louis, Coruimont (Vosges), int. 87.
"Chorquet Loui», Seyaael (Hte-Savole), InL 97.
Cballier Lucien, Lee Chernine* (Savoie), Int W.
Colsun Joaeph, Comberjo* (Hte-Saône), Int 97.
QiaiiaJ Léon, Vaidroine (Dromej, lui. 07.
ChuUat Franco!*, Suresnee {Sein**, cap., Lui. 9L
Coiialnnl Jean, Pûi^d*-Rhode* (Lot), lui vJi.
Chignat Florent, Annappe* (Nord), tnt 1*0.
Chailraix Alexis, Blut-rUgliae (Puy-de-Dôme), lut. 1MV
ftflpf-f Camille, Vulroo iiaér*), lut 169.
Cresson Gustave, Vaudricourt (Pas-de-Calais), U»t W.

□lévrier Félix, Lucmges (Hte-S*ivoiej, lui. S7. _

Chenal Louia, Le PeUt-Cœur (Savoie), InL W.

Collier Léon, Marseille (Bouches-du-Rhône), ivdj., la*. 199

ChalançoD Henri, Dornaa (Ardècha), loi- 97.

Coliln Jules, Bocroi (Aidennoe), bat 166.

Caron Marceau, Lacroix-St-Ouen (Oise), tnt 164

CarpenUer Ernest, Sanghen (Pas-de-Caluis), inf 194

Car lier Adhômar, Sl-Amand (Nord), Int 3o6.

Ceurquln Jean-Bapt, Marlee-les-Mines (Pas-de-Ç.)., Int >

Colnel Marcel, Ivrv (Seine), Int 380.

Chazeaud Pierre, Cnudéran (Gironde),, tnt 530.

Chassagne Jean, Castillon (Gironde), (ni. S30

Chéhére Jean-Bapt. St-Mlctael-de-Feina (Mayenne), Int S

Chartes Julea, Argenton (Indre), aerg., Inf 159

Charpentier Edouard, Joui-sac (Cantal), Inf. 159.

Condût Julien, Paria, Inï 366.

Cauanun Julien, St-Pierre-de-Piesguen (IHe-et-V.}, Inf 9
Coluche Alphonse, Plessla-T révise (Seine-et-Oise). chas»
Courtellls Vincent, St-Dente-de-(ïastiri<;s (Mayenne), int 4
Culgney Fernand, Lille (Nord), Int 330, •
Cornus Pierre, Mangnox (Ilte-Garpnne), ad)., Int 15t.
Conard Georgei, Bissièrea (CalvarJo*), art. 9.
Chevet Maria, Ploubalav (Côtes-du-Nord), int 265.
Covec Joseph, Crédm (Morbihan), int 205.
Cedorel Vincent, Vanne» (Morbihan), cap., int 267.
Chamaillard Auguste, Ploermel (Morbihan), cap., int W
Carpentier Arthur, Liesse (Aisne), lut 330.
Dément Edmond. Ste-Marle-la-Blancns (Cote^d'Or), int S
Chemin Loida, Brece (Mayenne), int 330.
Coulelette Emile, Chapelle-AHthenaise (Mayenne), tnt M
Claveao Jean, St-Jean-Marin (Cher), Int 380.
. Chaudron Justin, Senone» (Vosgeej, lot 330.
Charte» Charte», Marehlennea (Belgique), Int 830.
Cousin Léon, Lepine-en-Goro» (Mayenne), inf. 830.
Conroy Char le», Beïmoot fVougesJ, inf SMl
Ceron Abel, Hoequlngtiem (Pas-ds-Calais), aerg., int 164
Cassenac Raymond, Verannee (Tam-el-Garonne), int 14J
Cautagrel Félix, Bagnac (Lot), inf 166.
Cardoll Pierre, Douzec (Lot-el^Garonne), lui 166.
Colin François, Haapre* (Nord), In*. 166.
Charquet Lucien, La Bulssfer* (Isère), aerg., inf., H.
Cabonao Jean, Cariât (Arriège), Int 97.
Crjublihé René, Toulouse (Hte-Garonn*), tnt 161

Capitaine Louia, Vaux-en-Dieul*l (Ardeimes), int 194

Carpentier Vincent, Sain» (Pu-de-Caloiej, int 16*.

Chainpy Abel, Chateau-Tlder-ry (Alsne>, tnt 166,

Châroutre Albert, Ballleul (Nord), lui 866.

Cavalier Alexandre, Auxillac (Lozère), Inf. 366.

Chenu André, Revlgny (Meuse), serg., génie 8.

Cantelauba Jean, Colombe» (Seinej, serg., int 896.

Carrosse Loul», Sallèle» (Aude), Int 866.

Cailloui François, Clichy (Sfina), int 330.

Conrardy Gaston, Chateauueul (M.-et-Mos.), cap., Int 144

Creton Albert, Béthune (Pas-de-Calais), 1ht 16fl.

Cailleux Casimir, Neuilly-St-Front (Aisne), Int 380.

Cavalier Jeun-Bapt., ViUerousset (Lozère), ini. 3G&

Cuénot Marcel, Malalioff (Seine), inf. 33a

Chaumeix Léon, Paris, cap., int W'<6.

Chfiûruux Jean, Pans, Infanterie 3bti.

Collas Alphonse, Pans, infanterie S30.

Chariots Gaston, Brinont (Yonne), Inf. 866.

Chtron Albert, St-Trqjau iCliaiente-lnf.j, lut 36fi-

Courcelles Louia, Vitry (Seine), inï. 330.

CliataiRnier Pierre, Fleungne (llle-et-Vilaine), Int S9S.

Chazaud Alexandre, Ausac (Charente), inf. 3CÛ.

O-rnilieau André, St-André (Nordl, inf. 366.

Colin Lucien, Pans, Infanterie 3dG. .

Campagne Lucien, BailIeul (Noidj, sery., Int 366.

CouBseraud Paul, Lobrot (Cantal), Int 3fifl.

Cordonnier Edmond, Seplmunts (Aisne), int 366.

Duprai JartiLiefl, Méneux-T nmet (Savoie), int î*7.

Dliaussy André, Paria, infanterie 3G6.

Desurt Augustin, Flers-cn-Lsci ebieux (Nord), Int 166.

Deledique Lucien, Roubaiz (Nord), inf. 16A.

Drieu» Michel, Vaiges (Nord), mf. 106

Deleapiene Barthélémy, WaUreloa (Nord), Inf. 36t.

Uiiyrand Sylvain, Menesplet (Doidogne), inf. 1G6.

Dup >y Guillaume, Limogea (Hle-Vienne), inf, 1S6,

Delville Glie, Beuvry (Pas-de-Calais), inf. ltifi.

Dusaiirt Camille, Sin-te-Noble iNoid), uit U)6.

Deprea Auguste, Sl-Laurs (Deux-iàe^resi, int 366.

Dujaner Julien, Slc-Marle-du-Boi» (Mayenne), ad]., inf Bjn.

Dumas Fr., St-Pierre-de-Fursac (Creuiei, inf. 396.

Duchene JoBeph, Joinville-le-Pont (Seirie-ct-MO, cap., Inf. 1M

Deiborl Joseph, Aunll&c (Cantal), Uif 306

Doly Antoine, Cholinargues (Canlal), inf. 366.

Delzenne Jeiin-B.ipt, Framnerais (Nordi, Inf '364

Détout Georges, Samer (Pus-de-Calais), inf 166.

Debure Jules, Millehosc (Seine-Inf ), inf Ifiij.

David Luduvic, Castanet (Lozèrtj, Inf. SCO.

DnrhSne Fr., Arenthun (Hte-bavoie), inf 330.

Démarqua Victor, Qulévrechain (Nord), int 366

Durand Charles, Corbeille (Seine-et-Oiae), inf $30.

DeoulUX Marcel, Epreville (Seme-Int), inf. 806.

DecuHot Adrien, Epreville (Seine-Inf.), inf. 366.

Duf;enty Eloi, Pans, infanterie, 380.

Dé-moulin Jules, Mouljiis (Meusej, int. 166.

Detaplace Augustin, Hétsnrourl (Seine-Inf. ), inf 164

Oelplace Arthur, Llévin (Pas-de-Calais), int 1C6.

Besjardin Alfred, Rosières (Oise), int 330.

îlernés en Allemagne i 35S,0<XX

Dumae Antoine, "Lyon (Rhône), Int 33a
DueeoUier Fera end, Montgenoet (Maj-ue), iat 914,
Dupoy Loui», Bujaleuf (Hte-Vienne), inf. 166.
Dhéiiain Gustave, Eacaudaln (Nord), int 366.
Die* Heurt, Cambiale (Pas-de-Calais), Int 166.
Delprsi Baptiste, Langogne (Lozère), Int 366.
Demarle JuUen, Calai» (Pas-de-Calais), int 164
Degrouisille Alfred, En (Seine-lot), lot 164
Demse Martua, Perte, infanterie 166.
Dubois Jean-Bapt, Luc (Lozère), inf. 864
DelvaJ Martial, Cal on ne-Lié vm (Pas-de-Lalsie), Int N4
Durand Arsène, Auroux (Lozère), Inf. Ikitj.
David Albert, Orgèrc» (Mayenne), Inf 33a
Deinarcq Marceau, Pelite-Forèt (Nord), gônle 4
Dupont Victor, Condé (Noid), int 366.
Devoa Georges, MarLq-en-lîaru>ul (Nord), int 866.
Daiithleu Georges, Harnea (Pua-de-Calais), lai. 164
Delhommayo Albert, Pans, infanterie 166.
Delannoy Florent, Fiefs (Pas-de-Caloia), inf. 1*4
Dupond Henri-Nnrt, Bailleul (Nord), mf. 164
Duflos Camille, Samèun (Nord), Int 166.
JJieutnonl Marcel, Cambrai (Nord), inf 164
Delell» Fernand, Nieppe (Nord), int 166.
Dubrulle Alphonse, Auby (Nord), int 166.
Dubol Parfait, Boulogne (Pas-de-Calais), lût 1C8.
Decombl» Pierre. Boulogne (Pas'.de-Calais), lai- 160.
Deihays Florent, Tubarsent (Pas-de-Calais), (ut 164.
Dupont Augustin, Vermelle» (Pae-de-Calais), Inf. 164
Delné Fernand, Beauvois (Pas-de-Calais), int lot.
Defoss* Alfred, Calonne-I lévin (P&a-de-Celais), int 144
Darniene Hippolyte, Nœux-les-Mine» (Pas-de^CaL), int 14
Dleudonné Raymond, Saucy (Meurthe-et-Moselle), tnt M
Dautoull Raoul, Saulchoy-Gallet (Oise), lot 16Ç.
De^atlly Fernand, Amiens (Somme), int 166.
Dufosse Eugène, Condette (Pas-de-Calais), int 164
Deliarga Etienne, Cournèrea (Pas-de-Calais), lut 164 '
Pufossé Alfred, Le Porte) (Pas-de-Calais;, cap., lot 164
Delvalle LouU, Nœux-les-Mine» (Pas-de-Calais), int 114,
Dezouttor Adrien, Blarrugheiu (Nord), tnt 104
Dassonville Louis, Lorentie (Paa-de-Calale), int 164
Delmon Georges, Paris, infanterie 330.
Donssnult Jean-Marie, St-M'Hervé (llle-et-Vilaine), lot *
Dhombres Gaston, Sl-Jean-du-Gard (Gard), int 330,
Demcester Camille, "Orléans (Loiret), Int 304
Dlgnac Fr., Seilhac (Conèze), adi.-cûet, uit ont lv
Dandai Louis, Courthensy (RJiOne), génie 1
Delavault Pierre, Bois-Colombes (Seine), Ini 394
DuveJ Fernand. Leva) (M«y«nrie), int 830.
Dumoulin Emile, Choi^y-le-Rot (Seine), inf. 894
Dioré Julea, Baia (Mayenne), Int 330.
Delaga Fr., Sessat (Hte-Vienne), Int 834
Dequant Alfred, Paria, chas» 17,

Demangs Louis, Nancy [Meurthe-et-Moselle), ebass. 17,
Deiichér» Louis, Cazouls (Hérault)," niar.-d.-lcjg., Ml »
Delpouget René, Pradin» (Lot), int 24V .
DevUJajd Urbain, Vernarède (Gard), int 334
Durand Albert, Mallamort (Bouchée-du-RhOoa), Inf. 334

Duranton Georges, Latarra (Yonne), ehasa, HL
Duvai Emile, Lassy (Calvados}, Int 164
Dalciaud Louis, Parts, cap.-four., int M4
Daniel Armand, Dinars (llle-et-Vllalnai, eerf., sst Mâ.
Doit Pierre, .Paris, Infanterie 364
DebtTsJ Jean, Wiares (Nord), lut 944
Delacoudr» Julea, St-Aubin (Eure), Int 964
ntihaye aaudtue, fit-Genla (Rbôsa), kast 15*.
- Det£r«ltf Jules, Maaeré (Corrèze), *-~ %., tat Ml
Duvois Emile, Lautenna (Douba), int tJ4
Desaga Pierre, St-Sevrln (Charente), int 164
Druguet Martial, La Genetoui (Hte-Vlenns», Sa. Mt.
Deslages Charles, Aurtee (DordogneJ, tnt t64
Drouie Charles, Gulgnicourt (Aisne), tnt 164
Duinangs Juiee, Courbevola (Seine), tnt 194
Dagneaus Loule, Ver (Otee). int 164
Delacroix Adolphe, Montluçoa (Ailler), cajk, tnt M4
Delattra Arthur, Sellauminea (Pe«-de-CedalB), tast Ml
Defrence A.. Brame toi (Setne-1 nt ), lal 944
Devlnck Joseph. Pérenchlee (Nord), ml 994
Delaunay Isidore, Debeuf iSelne-Int), tnt 984,
Drtv» Lazare, Aurillac (Cantal), tnt 994
Dupuy Edmond, Levreuit (Charente), mf 164
Détord Lucien, BastHec (Dordogne), Int 194
Delcnoa Elol, Marsannei (Dordoepu), tnt 194
Desoimeaux Léon, La Madeletne-LHle (Nore}), csnx, M ]
Du chemin Albert, 8t-Martln (CeJvadoey, tsst 164
Devisa "Julien, Petite-Synthe (Nord), ierg., bat 194
Dufourg Jean-B., Oasegee fLandee), tnt sY.
Desgrangea Antoine, Cous (Hte-Vlenna), net 4V
Didier Emile, Valence (Drome), Int tT.
Dufoar Paul, Novalaiee (Savoie), tnt 94 .
Dsporte Jean, Roanne (Loire), int 97.
DeassJcee Félix, Bellegards (Hle-LoireJ, tat 9f.
Defons Louis, Byreguee (Bouchee-du-R/idna), ierg., 44 I
Danhies Henri, Colombes (Seine), tnt 164
Découcha» Victor, Lamazeire (Creuss), lai 194,

, De pian qn» Jules, Landreae (Loire-Int), tnt 194
Duhan Paul, Si-Denis (Seine). Int 159.
DeUdeJs Gaston, Pontenay-Trésljrny (Soine-etAti, M. ]
Dupuy Plana, Llele-sn-Jourdain (Gais,, u*t 97.
Debard Séraphin. St-Sauveur-en-Ru* (Loirs*, laet 94
Delcainn JoeenA, Si Pierre-de-Kiviexa (ArtssjM. 9at 49.
Deslsutee Basa, Bourta (Exuaf. tat 16*
Durlas Gaston, Annezln (We-da-Calaie), net ML
En] abris Daniel, ât-Baulise [Aveyroo), art 4
Eu,.-..oras Martua, Cocouroa (Araèetu*. tat 199.
tikrt Gaorgae, Marqnlsé (Pae-de^eiav, int 994
Kwta WllUan, Calais (Pas-ds-Calahn, int 144
Elis Joseph. Alexaln (Mayenne), Int 994
Edard Isidore, Evron (Mayannei, tat 894
Emary Georgee, Isé fMayenneJ. tnt 830

, Err.ery Georgee JnJJen, Cûmms (Ms/wia), hst 9J4
Efdaisl BsAlamUv Brétign^-lls» (s»ayenn«, hst 994.
Evasée*-* 9*., Inu (JJle-etVftaine), inf 16*
rstiuhlar Fréasrle, Béffude-da-Maseae (Drômaé, M 144

BULLETINS OFFICIELS ANGLAIS

(.Front occidtntal.)
30 nov«mbrs 1S14 U beurea 30 mittn.

1 (s nui vu Gueui

Rien è signaler pu dehors d'un
tusiusde SDQcjuio as&ei mlunss su
saurt.

Luiidrs», SU aovenibrs 1919, 9 a. M iou*.
Bien t signaler en dchuri da duel* d urtiUcrvs qui ss ioDt pra-
duits aur tout* l'£lcndu« du front rsv^Lsnl un csrecLèns ds psrsV
eubAra violence aiure I'Ajicts si la &ouinis. •

Londres 1* decerabrs 1910, 19 ». 30 matin si 10 h. 90 iosr.

Un ooup ds min ennemi dirige hiar aolr contra nos Iranchèee
en Nord-Eat d« Neuvii-Chopelle • eu repoussa. Au cours dt la
nuit, nous «voos péo -tre sur différucta poinU dm» Les liguei eiias>
Bats su Sue d Afinuuiliersa. *m.uu aulra lau t ugaalorwu debora
de l'activilé ordinaire de l'artillerie.

Toula U juiiiuas. viukm bombarde ment ennemi iur noir»
trout dana la régius ds Gueudecourt ai au/ les deui rlvea de
fAncre. Notre artillerie j a répondu. Daua l'autre ions, franea
SCtivilé réciproque de l'arlillerio ds trsnchés.

Londrea, 2 décembre lïia, 19 s. 45 maun. N
L'arUllerle ennemie s montre de racUvUS au coura de la nnft
au Nord d'Yprea ci vers Gueudscourl De lu rsida, tcioAa psr les
AUi iuajida a Is auU* d ua violeni bouibsjuleuveut de mortier» es
lr<iitrlie«s dnua U a*u«ur ds - Souches ont cotuiiLèieiacut échoué.

Lss fuBérailles le l'Empereur Françols-Jo!

C'est an grande pompe, avec un déploiement de
magniticunces grandioses, que l'empereur ^ranooia-Js>-
teph a eto conduit au lieu de aon dernier repos.

Uni pria part à la cérémonie, les représentants daa
Etat', allies et aiuii et de leur» arméea, ainsi que les
membres des Parlementa autrichien et hongrois et Isa
députât!uua. des armi1 us en campagne, qui accom-
pagnèrent le oorpa )Usqu'ssl champ d* repos.

C'est par un temps ofiigninque, tiinilia que aonnaienl
toutes les clochea dv t'iutes les éghaea, que la cortège
funèbre, en grandiosu cérémonial de deuil, quitta la
chapelle de la Hofourg se rendant i la cathédrale 4e
St-htieixne, ou eut lieu la bénédiction par l'aichevèqua,
pour aller ensuite à la crypte de» Capucins.

Sur tout le parcours, les aociétés militaire* et le*
associations de guerre formulent la bai» 1 derrière, se
massa, de e&assasj côte, uns foule énorme et on se près*
■ait aux fenêtres dea maieona ornées de décorations de
deuil. L'uunifuse foule ealua, tête découverto, la dé-
pouille mortelle du souverain.

A la cathédrale St-Etienne, toute décore» de deuil,
l'étaient rendue les membre» de la maison" impérial*,
le» parents et les reprtoentants dea maison» princier»»
amiei, vvDUs oour le* tuu«rsill^a, siuai que le corps
diplomatique, les ministre» commun», lei membre* des
ministères auîncluens ol hongrois, le» fonctaonnaires aé
le» membres do» deux Parlements d* Vienne et ds Bev
iepest.

Peu avant 8 heure» aprèe midi, entrèrent l'omp*-
■aur Charlee «■! liuiperatric* Zjt» ; pan aproa arriv» le
nort^gs funèbre Le cardinal archevêque PfifB attendait
le cjji-ps, assisté de nombreux ecclésiastique», devant le
portail de U catnedr&W Le char funèbre a'arrét» e*
le cercueil fut porté dans fa i.of. ou le cardinal donna
la bénédiction La cérémonie terminée, le cortège a*
dirice» ver» IVylîse dea ('npucios.

fpTfééà»ffmna«t derrière le cliar funèbre venaient
la couple injp nul, les pjinoei étrangers, les autre»
memi)rna de ls maison iD'p'liale avec leur suit*, les
diplomates Itiaugers, et lea députatioua d'officiers,
ainsi QUI les dele^-h'iom
dont 1 empereur i'raueo
taire.

A l'égliM dei* Capucins a eu lieu encore une béné-
diction, puis le cercueil, conduit par l'empereur Charle»
•t le premier grand-maitre de la vour et deux cham-
bellans, fut descendu dani la crypte, pour être plaçai,
aelon le désir du défunt, entre les sarcophages de l'isa-
pwaijice Jjjisaheth et du prinoe héritier Rodolphe.

DAN9 LA ÇRYPTE JMPEftIALE.

Bans oette crypte de» Capucma, fameuee entre
toutes, nrrêtona-uoua un peu. Rien dana cette nécro-
pole aux mura froid» et humide» ua trahit, svu prenuar
aspect qu'on ae trouve dans la sépulture de I illustre
maison de Habsbourg. Une demi-obscurité, favorable
aux ultimes médiations, règne partout. La crypte se
diris* «n deux ailes. Bana l'aile droite dorment la»
Hahebourgeoia, dep uie i empore ur Mathina, ni » ua
Mnximiken II, roi de liongrie et da Bobeme, empa-
re ur d'Allemagne de 1612 s 1C19, jusqu'à l'emperesur
Charles VI, sous, le règne duquel tut signée la
■ Pragmatique Sanction > et qui mourut en 1740, à
l'exception toutefois de Ferdinand 11, qui voulut être
tmterré à Cr&ti.

Bans l'ail'} gauche, aépâree d* la première par use
inages de la '

haute grille, août déposes les aarcopliagei

i dos régiments auytro-honk'roia
.eph était colonel-prupné-

Seune lignée. L'uttention du visiteur est attiré* loua
l'abord par le superbe mausolée de l'impératrice Muriez-
Thérèse, qu'elle-même commanda pour olle et son mai»,
François d» Lorraine. Le mausolée, qui a* dresse sur
*Oa haut aocle, est d'une richesse incroyabi*. L'impéra-
trice et son époux reposout ici côte i cote. Sur Lee cotés)
d» sarcophage sont aculptea en haut-relief les princi-
paux epibudes de leur règne.

Aux pieds de la grande impératrice, s* remarqua ua
œrcueil en plomb que ne docor* aucun ornement. Casé
celui que renferme le» restas mortels de l'empereur J*>
seph II, le souverain populaire.

l'ius loin, i droite, ee remarquent les sarcophage*
richement ornés des empereura irançoia II et Fera*»
nana 1".

Tout près de ceux-ci, m trouvent encore deux c*r*
«Oeil», le premier, très grand, le second, beaucoup plu»
petit. Ban» le premier repose Morie-Louioe, archidu»
chasse d'Autriche, impératrice de* Français, veuv» d*
Napoléon I" A oôte d'elle, dort son dernier aommeal
sou fila. Napoléon il, 1* jeune duo de Keichsout, qu*
Rostand tppele « L'Aiglon a. tjuand Napoléoa I"
visita, certain soir de l'un lb09, la crjpte des Capucins
et ix,'.: en méditation devant le mausolée d* Mari*-
Thércao, il ns ae doutait certes pas qu'à quelque patr
de là viendraient dormir sa femme «t son hle.

Jusque dan» ces dernières année*, des main» pieuse*
venaient régulièrement déposer dea couronne» et daa
fleura sur la tombe de l'impératrice et du jeune prince.

Bans le fond de la crypte, d'autre» sarcophage*
•ncore. En voici deux qui attirent particuliérenieni
l'attention. Ils sout constamment couverts de couronne*
ad. d* fleurs fraîchement cueillies. L* premier est celui
d» la nialheureua» impératrice Elisabeth( femme ds
l'empereur défunt 1 1» second, celui du prince héritier
Rodolphe. Ban* leur voisinage so trouvent encore celai
d* l'archiduo BsjctDviWn, empereuj; du Mexique

La nécropole abrite un seul cercueil d'un* personne
qu'aucun lien n'uttarbe a la maison ds Halisbours;.
C'est celui d» 1» coiutcâd* Fuch», la dams d'honneur
et l'omis intime ds klunc-Ther^se Voulant lui mon-
trer s» reconnaissance pour le» services rendu», l*
grande impcrutrici lui coucéd* de venir dormir boa
«eriUCT Bomuipii dan» 1» ToisinjJga des aiens.

lïomi diaioni que Ifr» parois de la cryple sont DU)»*
«t froides, dépourvues de tout ornementation. Il con-
vient cependant de sjgnsjjer le monument funéraire
qu'on aperçoit contre le mur entre le?i oarco^luifrcB d*
timpérutrice Elisabeth et celui de ['archiduc Rodolphe».
Ce monument y fut placé par des damea honirroifaos,
déairunt, par ctt acte de pieté, honorer la mémoire J*
1» souveraine bien-aimée.

Autour da la Gumrra

UN DISCOURS DM l|. Tï'EPOFf.

L* nouveau pre-sident du conseil rues*, M. Tisrpoéf,
vient d* prononcer i la Bouma un discours qui s*mhl*
confirmer les bruit* d'upre» le^quela la r*irait» de ae*
prédécesseur M Stuermer serait due k certain** t*ss-
danoas parinques d« cet homme d'Etat. Quoi qu'il *sj
soit, M. Trepoff paraît avoir éprouvé le besoia de •'**»•
gager vis-à-vis de* partisans d» la guerre. Bans le dis>
oour» qu'il vient de prononcer, il a développé us pra»
gramm* d* conquêtes, dont-l'envergur» oontrut* »:c-
guliérement av*e la situation militaire actuel!*. I*>
pré*id*i.t du consail a affirmé as décision de continu**
la guerr* jusqu'à la victoire complète *t jusqu'à la réa-
lisation dea deux grandi buts de guerre qui sont 1

1. La repris* ~d* la Pologne, à laqu*U* M. Tr*pa4l
voudrait ajovter les provinces prussiennes et austra*
hongrois** qu'englobnjt ]adi» 1* vieille Pologne, poa»

fsirs ua ensemble ■ tndiisolublement attaché a W

2. La conquéf de* Dardomellet et d* Ctmttantin&péky.

Lé* Polonais savent e* qu'il» auraient à attsas.
éra d'un» Rusai* victorieuse qui, d'apra» les dédaura>.
•ion* da premier ministre russe lui-même, *nt*s»l
maintenir la futur* Pologne dana une t indissoluble
union » ave* l'empir* des taars.

L'aveu d*a visée* russes aur Constantinopl* eet plsj*
eigninoatif «ncor». M Tr*pufJ s déclaré pour la pr*»
sniat* foi» que rAt\gletrrr* ri U Prune* t'étaient liém
•par v» ùonîimt oonclu rv> 1915, pour garantir « la Rms*
tém la *o(«ejs«â« aies Dardaaelle* « ds la capital*
tatrçua.

Nous rariendrona «ur e* précieux aven, qui illuat»*
U politiqu* d* conquête, tells que U pratiqua l'En-
tant» sou.- le couvert d» ce qu'elle uppell* sa guerr* d*
a défense » et de ■ libération ».

EM «GUéflANJC.
Ls haut commandement rouiunin imite sa Valachla »a
néliiodsa d'évacuatioa forças, piaftquér* p^i la» Bustes sa
Polosjn* et et» \*»lbynia 11 shatitx dt leura loyer» les haaé>
tanls ol t il a, asas Le Air aucun commis d. 1* ri*\ ùs> le lanta
S ii U propriété d* ■cr» m,-1 n- ... j Les longus»
colonne» de cet fujsrds, 1^-gueHr*, bien entendu, n'oa»
a>« avancer aussi vite que les truupi-a roumaine» sa fuit*
et le» troupes austro-nlleiriAnde» qui les pourauncut,
eempenl sa plei* champ, »ouflrai)l la faim, le froid et la
miter»

Ces procédée d'évneuatioa en n~11l>a» sont insensé» M
potiit de vu» imiiluire, *■ q u les OOionBa» de fupUU ea>
trsvenl la retr>nUi ds l'armé.* Oatlus , «n^ les troupe» ra»>
■uaines ont-elles écsrté J'olisla' le tu ponaieni dana Isa fosas*
as, daus Isa champ* lat fiigitila ava* leur h^Uli et ieura
cbairettes D'sutrs part pupuUtioe qui, aprts avaar

at>an(loiiné soa fovanj »ur le conici) da *. a gouvr»ncnient,
as voit k tom tour abandonner pur ce unliiie gouvcmejnenl.
s* livre an pillage, pouaa^s par 's tenn. Lt» troupe» poa|9>
aées trouvent la» plu» nclite maison» pillée», après svoiv
lervi de gll* au» fuyard» , les inftisOfjf de ceux-ci soot à
leur tour pillées par les habitant! rejstéf en nrnèr»

Les oidrea du jour ronniain» faussent ce» vente*
inavouables en Insinuant que le» destructions «i les pillage»
seraient l'œuvre des Allemande Le nousens de coa colomni*»
ressort du simple fait que l'srtiiA» invasion a tout initiât
à conaerver Inlaeta aoa cantonneinente H S tirer pai*j d'un*
façon rationnelle et économique des ressouicoa du pays.

SOUA-MARIN9 ALLEMAND! A e&ADARB.
Bas aous-marin* allemand» on* pénétré daa* W asaj)
a» Fanchal, an» 1 lia portugais* d* Madère, *éj fin ee»>
làreaé U vapeur français ■ K an ffu.ro* V* vapeur a*>

ffitù» a Dada a *t la canonnière français* s Sttt*-pri*a »,
aprns quoi Us bombardèrent La ville pendant deux h*s>
tas, à un» distança d* deux millee i il astable qa» l'éfa»
p*sj» d* la ouonnièr* français* ait péri.

LA On)»» MIN19TCRIEL.LB A.N&LAI 94.
L» ooofial epaj avait éclaté entra UM Aequith m Usasi
Itaorg*. s* aojs* de a conseil ds guerr» rnlnisléfid a ass^aa\
eemble devoir s'aplanir M Lloyé George sa\, somaas sa
•ait. p«rti»s* as ls « guerre énergique ■ , tl s demanda as*
réorgantsario* du conseil de guerre minialénd en va* a* as
fonotiotuiemeM plu» aimple et plu» rigoureu* de sanat
IcaUtutJoa- M. Asqultb semble avoir sadé- U lartarakl préaV
ésul du oouaoil d» guerr», dan» laquai si épatai «sa, i eénl
de M Uoyd George, MM Bouar U» st Uratia. U-s» ésafl
partiseas daa oonoicptioos belliqueuse» ds M Uojà f

EÏM FRANCK

. LA MARI US MARCHAND! PRANCjAISaV
Dans on* o» sa» oarnieras séance* i» Chambs» 9
fteorù* le grave problème d* La maria* maxenaa*»*

a1 dus résumons 1* débat d'apra» U a 7ausa e 1 -

L* gouv«rnement demanda, par u» _pmj»i d* Wé»
rapport* pal la commiasioa da la mann* msrohanaW

aua, jusqu'à l'expiration des dix-huit mois qui suivra*»
L» signature de la paix, il lui soit loiailù* d avanosé»
jusquà concurrence d* IQÙ million*, aux »rm»t»»»»
trsaiçais agi-eés par 1* miniatr» d* la marina l*a aonuaal
nécessaire* pour l'achat u* la conutruotioa de navires I
60 millions pour l'achat, 100 million* pour La constm*1
tion 1 oeci a pour but, dit M. L# Batl-Alatgnaii. d» >*»
medier è l'insuftisane* ds La marina marchand», a*)
troisième rang en 1850, après l'Angleterre el le* Etats*
Uni», au sixième en 1E)JU, après 1 Allemagne, 1* Nor*
veg» et le Japon. » Cette eituation s est aggravée depu*
Le guerre pour le» raison» que développe longuement at
rapporteur dans son étude et qu'il réaume sine»
(Jjiôg* 14J 1

, l'exercice tnulailioil du druil de :

mLiol, l'emp***

Et M. Le Bail-Muignun conclut à la nécessité ur-
gente d» reconstituer U butte marchand*.

Ce sont lee mêmes critique» et le* même» conseil*
qu'oui fait entendr* MM. André liesse et ds Menais»

dont lea deux discours ont occupe toute la senne*.

.W. André Mette montre 1» a situation lamentable»
d* 1* marin* marciiande, qui a » par tvtte «V* tvin*>

méats d» guerre perdu 321,0(10 tiiruw ! a (sur 1 uiillio» *
2(iO,000 . Il faut ajouter l'usure des navires : il J » ■ *
l'heur» actuçll», 4ô,6 % de navire» marchands utilisée
per le» gronda service» publics pour lee transporta d*
smuiy* d* matériel, do charbon ».

Quid remède apports 1» gouvernement*1 Be l'arge»*!
« v 1» chue* dont les armateurs n'ont pas l>e^oin.

00 milliona pour achat» d« nsvirea : cela donner*
teut juste dix navire» de Ô.OHO toune», un» goutte d'eal
dana 1» mer. Les trouvera-t-on ? Non 1 Le navir» d*
commetco est, en c* moment, un tel outil d'enriclns»*-
Djeut que pus un propriétaire ne voudra a'en dessaisir,

lftu uuilljon» pour 1» coustruetio» 1 pa* d* mais»*
d'ceuvro, pn» de ma liera» premières

Pas d» main-d'œu vr*. en tendons-nous : toute oaLs»
sra'on voudra, grâce à la moiD-d œuvre indigène, p<*sT
 
Annotationen