Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
QA2ETTB DES A R n fi N N S Q

10 Déctmbri 1ti«

LISTE N* 279 CONTENANT ENVIRON 700 NOMS

(Reproduction strictement interdit»)

ta ma c <T> ta raja HÊcTarant m gM si s 'Jtir:: M prtailîrs doat m joies snivaL — u H a me pûilii ira-^rafW a non 1 «sa 327,800.

Total dos prisonniers français Internés en Allemagne i 355,000.

DARMSTADT

(Suit*.)

fenJaiTetla Clauds» Rlacaud (Gironde), lof. fît*

Lambert Andr*. Bsll«y (Ain), lut. 133.

Lunbln Enicit, MontmlraQ (Marna), lnl. IM.

LandfLrt Edouard, »t*ln* (Seine), louivH 4.

Langloi* Jules, Calais (Pas-de-Calais), •ap.-roar., lof. Wt,

Lenr.cy Gaston, Bo*iiogns-s.-St*r (P.-de-C), brig , chas» «*.

I*nr* Lauraat, Toulon (Vu), lnf. U2.

î.f • .;. / Henri, Pértgueux (Dordogne), Int. I3L

Lerblcee Jmh, Guéther? (Basaes-Pyr.,, M 131

Lantchs Andr4, Montïuçon (Alllar), lnf. 18,

Laroche Emlla, Lyon (Rhflnsr), mt. 159.

a-axerr* Louis, Avignon (Drôms}, lnf. ?58.

Luiella Juiea, Ravier* (Calvados), lnf. 13&.

Latapla Proaper, VldeJosss (Htes-P.), chasa o***fr. I

LaUl Fortuu4, Oraison (Beaaes-Alp, ), lnf. SIS.

■astr*01* Joseph, Marrai Isère) Inf. 133.

■Uuresrt fini;*. Avis* Gard), tnf 40

Laurent MerceL Grsnobls (Isér*), lnf. I4U

Laurent Euajèu*, tuvtgny-s.-Oison (Mens*), lnf KsV

Laoreot Hanrt, St-Ju*t fille-*t-Vfl). lnf. col t

Laurent René,- Baudtlavin* fVosRes), lnf. 158.

Laorentl Pierre, Ceîsnxan* fCoraa), lnf. TTl #

taux Michel. BcuvUMers rWtheet-Mos.), M O.

Théodore, Le Poy /nte4,olre), tnf. 86.
Lavoll*? AneWl*, G^nevUle-a-Mervill* (Calvados), lnf. ît*.
Lavua Marccllln, OUIonles (Var), lnf. 261.
Leierdeux Victor, PWssta Seii • • • e), inf. M
Lsnall Plscra, Parla, sergent, lof. 119.
Lebreto* fUnrt, Plnmeande* (C«es-d a-Nord), !nf 47.
Lec* tordra, Guagn© (Corse), chass. aîr. B.
LecaiCe Jo****, Warboul (Énra -et-Loirî, eiiaK. a p . 99.
Leclercq Charte*, Parts, tuf. M.
EMftatoq Gaston. Bralne-le-Comte fBcTelque), art 9.
Leclercq Théodore, Auxl-le-Chateau (Pas-de-Cnl.), Inf. 84.
Lacolntn Jean, Tours (Indre-et-Loire), mal.-d -1., chass.**
Ledtroarla Ang», Luirent (Morbihan), cap , lnf. col. S.
Lefatm-e rlanri, Andorvaîs (Menre). int. U.
Lefeivra Albert. îuvlgny fMauaa), lnf, 165. , ±
Lefebwa Alfred, La Lande-ea-So» (Oise), adj., lnf. 67.
LafeTra Loula, Vernall (Savoie), lof- 2.
Ledrappler Henri, Paris, adjudant, lnf. col SI.
Lefebvrs Pierre, JnYigny fMeu»), lnï. US.
Lefèvre P^o<rop^ Allancourt /Somme), ïnf UO
Le Floch Gaston, Royel (Manche), sergent, lnf. 1S8.
Lefrancois Georges, Mancombl» (Snc-Inf.), tnf. lé*.
Legenl Auguste, St-QuenUn (Aisne), lnf. 25.
Léger George», Bourges [Cher), cap., lnf. 85.
Le^mOlon Lucie», Notre-ïlame-de-Bontevllle (Sne-L),Inf.M
Lelgnel GustaTa, Pont-de-"N'ieppe (Nord), lnf. 127.
Lnmaitre Emile, Parts, lnf. 328.
' I* Mannch Théophile, Cartsatx (CMes-du-NO, lnf. col. %.
Le Mien Fretrçoti, Parla, art. L.

Lemittre Jn!ca, Orléans, Inî. S. <
Laneutre Smlla, Saroae (Somme), lnf. 128.

Leuf Théodore, St-Didler (Vauciuee), tnf. 258.

Lenlc» ïlenri, Brunetifuneie (Aisne), lnf. 91.

Lenne Gaston, Parla, lnf 350. «

Lepalra Raoul, Calala (Pas-de-Cal), chaas. à ch. 46.

Lepausa Loula, Et-Yiao (Morbihan), lnf. col £,

LcpUleur Gustave, Darnetal (Sne-lnf,), lnf. 1C5.

Lequln Adrien, iouarra (Sne-eVOlee), Isat 71

Lermuseu ndonls, Lievaln (Paa-de-Cal ), lnf. 7JL

Lerocfa Pierre, Aoree (Morbihan), lnf. W.

Lerong» J«l«a, Etaimpui» (Sne-lnl.), lnf. W5.

Leroux Marcel, Vlllcrbon (Loir-et-Cher), lnf. SI.

I*roy Ga«ton, Lille (Nord), lnf. SG5.

Leroy Georçes, Noyen (Sartfce), lnf. 117.

Leroy Lucien, Paria, cap., lnf. S17.

Lespagnol Joseph, Capelle fNoid), Inr. 8C5

Lenport Jean, Flavljrnac (Hte-Vienne). lnf. Î14,

LetdHer Albert, Tourcoing (NordJ, lnf. S4.

T^torrô Arthur, Capcne-Chalit (Oise), lnf. 67-

Levean Gustave, Jort (Calvados), brtg., chass. k cha»

Lhonneur Louis, Oizoa (Cher), lnf. 56.

Ugnon Edouard, Itaon-l'Eupe (Vosges), lnf 21.

LiUudon Benoit, fcVrte-la-VilJe (Saon»^et-Loire), lnf. ccL L

Lobry Achille, Haussy (Nord), lof. 165.

Loiscau Henri, La Crcusot (Sanne^t-Lolre), cap., lnf Ml

Lnl son Marcel, St-Vincent-d e?-Pres (Snrthe), lnf 10L

Lombard André, ValdeMave (Hte-Garonne), lnf. SIS.

Lombfirt Jcnn, Montcsoulen (Hte-Garonne), InT. col. tL

Lopiaux Georges, Fourmies (Nord), lnî. 347.

Louplas Joseph, St-Salvarlou (Aveyron), lni. 1£2.

Lucia Joseph, Oupia (Hérault), lnf. 40.

Lucianl Jean, Loul (Corse), lnf 3.

Loquet Calirte, Paris, cap., lnf Slî.

LuU Marcel, Paris, afantérie 269.

Mabilla Dndje^ne, Toulon (Var), aerg., cha-w » cher. B.

Maéra Adrien, Poubaix fNord), cha<>s. 49.

Mais Louis, Tessenderleo, Infanterie 6.

Maffe Eugène, Aurilla* (Cantall, lnf M.

Magner Eng¥ne, Arma (Pa«-de-Cn]aN), InT. 13. '-

Malafosse Fortuné, I^eran (Gard), lnf. 40.

Malagu Mathis, Graninenu fîndre-et-Lo1rf\ lnf. ISL

MaJcuit Julien, Broucnne (Meuse), InT. 1B5.

Malrirux fMof, Paris, Infanter» I.

Maîvïlan Marius, Mar?eîlla (Tîi»nches-du-Tl>ione), lnî. SB.

Maoceaux Henri, Pedan (Ardcnnes), lnf,45.

.Vaurln Joseph, Ahhepierra (Cantal), lnf. 34.

Mandivet Jean, Ajsériqoe, Infanterie 34.

Mangnetta Gaspard, Jnlliay, Infanterie 165.

Marchai Albert, Nepvant (Meuse), art. 5.

Marchand Raymond, Paria, cap., ii.f. 126.

Marciadrie Antoine, Carllcaae (Ont), aerg-, nénég. L

Maréchal Charles, Cha\rmont <Hte-Marne), lnf 100.

Maréchal Clande, Chaumcnt {Hte-Marne}, In? 509.

Maréchnlle Louis, St-Quentln (Nord), art 5.

de Marejvillc, Campagne-le-Headln (P -de C.)>r!g , chaas.41

Margeinne Robert, VendAme (Loir-rt^Cherl, brtg , chaas. la.

Maria Georges, St-Jean-fle-Daye (Manche), rnf. 148.

Ronat Paul, Montoison (DrOroei), Jnf. S2.

Mariette Henri, Coingt (Aiana), loi. 15L

Max lier Charlaa, Reims (Marne), art &.

MaroUea Charlaa, Bonoeval (Eure-et-Lo:;•), chaaa. M.

Maroteaux Charlaa, Beauvieux (Aisne), lnf. 2,

Marrlut Jean, NangU ;St- lnf- 44

Marti René, CalaJi (Pas-du-Calals), brig., chass. à «h. ■

Martia Alfred, Burbura (Pas-de-Calaia). lnf. 16L

Martin Georges, Aumont (Somm»), lnf 120,

Mania Emile,'Grenoble (Isère), lnf. 140.

Martia Françoia, Vierron (Cher), loi. t*. m

Martia JuJea, Grenoble (letre), lnf. 140.

Martia Ilyppolila, Charlevilla (Ardcnnes), art. 5.

Martia Mariua, Besseges (Gard), tnf. 40

Martlnnud Hyppolita, Sernères (Ardèche), lnf CL

Martino Charlea, Marseille (Bouclicft-du-Rbonc), bif. 1AL

Mamejouls F^lix, Paris, chass. à pied 14.

Masiard S., Noyent-sur-Vemlseon (Loiret), lnf (H.

Masse Victor, Reims (Marne), art 5.

Masse Raoul, St-Cyr (Ardèche), génie T.

Mnssolat Léon, Lyoa (Phone), génie 4.

Maason Panl, Cu^ect-les-Forges (Cote-d'Or), lnf. 2SÎ.

Mathlo Emile, Meudon (Seine-et-Oise), lnf 24.

Mathou Feraand, Eruay (Pas-de-Calais), lnf. MB.

Maucourt Loula, Fumay (Ardennes), lnf 143.

Mauguln Louis, La Colombe (Lolr-ei-Cher), lnf. 118.

Maulavé Romain, Monteuay (Mayenne), cap., lnf. lfi.

Maupla Léon, Meaux (Seine-et-Mame), la/. 1$.

Maure! Félicien, Jenestas (Aude), lnf M.

Maurica Pierre, Lebrenil (Allier), tnf. ».

Manrisset Jean, Ambèe (Gironde), «erg., tnf. 144.

Maury IMeuooTiTri, Cahcelonna (Rhône), lnf. 40.

Maynard Ernest, Derar.erilW (AveyTon), lnf. 12

Médard Auguste, La Havre (Seine-tnf.), eerg , inf IL

McillieT Gabriel, Viileclnye (Menïc), cap., lnl 10a.

MeilllTi Henri, Montroédy (iïeuse), cap , lnf. 1C5.

Mélln Emile, Fuma In (Ardennew), laf 148.

Melin Mois», Fumay (Ardennes), lnf. 143.

Melotto Elel, Montigny (Olaa), lnf. 165.

Mônard LuJovic, Le Mana (Sarthc), lnf. 317.

ATeosohing Marcel, A*nièrea (Seine), lnf. lGft.

Mercier Nicolaa, Paria, Infanterie 103.

Mercier Auguste, Roubaix (Nord), chass. à pfed t.

Merller Fernand, Firmlng (Loire), lnf. 61.

Meurlot Nhnj Langrea (Ilte-Marn*), lnf SSL

Meuris?e Oscar, Le a» (Pas-de-Calais), tnf 365.

Meyrawta P. -il. Seca* (Gard), lnf. 40.

Meyssonnler Alphonse, Cuera (Var), lnf. 312.

Meysaonnier Juiea. Aa-Urnan (Vaucluse), anf. 2SL

Michal Jeu, Bormaa (Vart, laf. 111.

Michel Jean. Nice (Arpes-MmrK ), lnf. ÎO.

Michel HeDri, Gréoux (Basses-Alpes), aerg., lnL 4t> >

MWiclonl Jean, SeMon* (Corse), lnf. 171.

Mlcoanat Edmond, Dijon ^Cote-tTOr), lnf. 27.

MM Roger, rletma fMama). lnf 1*4.

Mïgnot Etienne, TITlers-le-Sec, lnf. 64.

Mîllot Auguste, Bourgaa (Cher), lnî. 9C

MlnarA Georgaa, Besançon (Doubs), lnf. ML

Mingulm Jules, St-MIhiel (Meuse), lnf. 2S.

Molo.ru Bernard, Charleville (Ardennes), easv, lnf. ttt

Moncorger Augustin, St-Denls-de-Cabaona (LolraL bat

Monday Albert, Plerrefltta, serg., lnl SL

Mooln Lucien, llly (Ardennea), lnf 45.

Monjoin Octave, St-Maur (Indre), lnf. 95.

Uonroy Georges, Dévrss (Paa-de-Caiaii), lnl On.

MoataU Joseph, SUAuztroda (Drouiej, lnf, 157.

Uoreaa Albert, Sars-Pi>teriss (NorslX lnf- 144.

Moreau Léon, Melle-ls-Vldaurs (Eure et-Lolrs), Int W

Moral Henri, Paris, marnch -ri -[< , chaaa. à chaa. ■

Moral Julien, Lyoo (Bhoae), lnf. 22.

Monn Oovla, axhois (Juraj, lnf 159-

Moriao Auguste, MorseU)* (Bouchee^lu-Rhesfc#J, ont i

Mongey Marlua, Lyoa (Rhône), loi. 52.

Moulina Pierre, Mayre (Ardéche), laf. «aV

Aloulon Louis. Nancet (Cher), (ai 113.

Mourmont Robert, Anast (Saon cet-Loiraj, ehasa. 4 *

Momo Miehel, Paria, «erg., tat 300.

Mousselin Michal, Inaphy (Niévrel, IssL BL

Moutards Juiea, Baheilles (Ardennes), Ini eV *

Mullot Victor, Chevannes (Yonne), laf. 4.

Mundet Robert, Parla, chaaa 26.

Murât Jean, St-Saturine (Puy-ae-Coras), lnf. M.

Mulhuan Loula, Lyon (Rhône), lnf. 157.

Mozart René, Chatillon-a-Marne (Seine), lnf. iflt

Nallot Joseph, Bouc (ÎUe-at- Vil aine), tnf. 40.

Navarrans AJexia, Parla, infanterie 57.

Navet Lucien, St-Quentia (Aisne), inf 132.

Neyrand Firmin, St-Chetis (Gard), inf. 49.

Noailhac Pierre, CJermoni-Ferrand (Puy-da-tX), tel |

No4 GsxlHaaeni, Beuzeconrt (Finistère), lnf 119.

No&I Michel, Marque! (Pas-dVCaJais), wrf., rnf. %.

NorWin Jules, Sergine* (Yonne), rnf. 89.

Nouvel Julien, P,emignae (MorMhan), lnf. 4L

Nury Ernest, St-Jualën-du-Serre (Ardéche), hrf, «L

O'Mahorjy Jean, Nice (Alpea-Marit.), serg., géeie f.

Orsai Louis, Cuiy (Hte-Saône). lnf. 140.

Pabloa Ferdinand, Noebcres ^Ardéche), cap., lof. 4L

Pèche* HMa\ Orvills (Loiret), lnf. ISL

Pages Jenn, Lemhout {Tarn), lnf. tt2.

Parada Louis, Parla. laf. col. 91

Angusts, Prsenes-e.-Marne (Marna), lnf**.
Paret Paul, Dun^ -Auroa (Cher), lnf. 98.
Paria Ernest, fst-Poi-4e-Fenoiill]er (Pyr-Orient.), tnf
Parjie Louis, Msxmaude (Lot-et-Garonne), serg., bal !
Paroa Marcel. Rien ne (Suisse), cap., génla T.
Parrat Jean. Parla, infanterls 97.
Parvé Gastava, Atlgn4 (Vosges), lnf. n.
Pathier Marina, Parla, can., lnf 54.
Paul Juiea, Selles (Basses-Alpes), lnf. 3.
Pégnard Pierre, La Tclnay* (Morbihan), art 80.
Pellegrla Henri. Cernnulea (Var), cep., laf Mt.
Pelletier Joanny, Lyon (Rhons), inf. 394.
PeiisUer Clément, Court,.. le (Seina}, aerg., haf. H9.
PellfatrOft Maurice, Mont-Saxonnex (Hte-SaveleL taf
JA raiarc.)

Dsm les montagnes, l'adversaire résista tur des portions
lortiSoes. efei Turent rompuei. Snsae est pris. La 0 '* armée
a lignais 4.004) ftrtsoaiiicrB laits hier st avant-hier. Prêt de
Fclesti, d^mporlantes lorces bulgares ont franchi le Danube.

Front de Maciâoinê,

Des poussées ds détail près ds ParaJoro et Grsdesnàae

[(des deux côlei du cour» L*t ds la Cerna) ne rapportèrent k
1 eaneani eve des pertes.

Escarmouches de patrouilles dans la dépression de la
Itroema.

BULLETINS OFHCIKLS FRANÇAIS

Pana, t décembre 19», ■okr,
Sa Cbanipafna, nous avoui lûuisi an coup do m»Un aur an
aadlaat alleraaud dan* la régioa ds la bun* ds Mesnil. Noos
avona t^ueirS eau Ici tranchera adverses, dèlruil éea galeries de
mior» t\ ramené dte pnaoïitucra. Sur la nrs gaucha da U Ueusa,
la aune dettaasne es a.. ... a easss vive du» U rtrioa ds la
•eU 304. Caaoan^da inUrmillpata aur ls rests du EronL

Para*, 10 eecembr* 1914, setr.

A rcxlr^mlté Sud-Est d« la bulle du Mesoll, Ua Allemands set
fsil joner deui roioea ; ud combat a est engaga pour ls poaaeasloa
a; «t «ow'r,.-s*»» entre no» main»,

tare Ifila, 1 aeerss.
Dans lea V«*c*«. es coup es aïs eaoeeii dm«4 aasr uns su-
no» tranchées au Sud du col da Sainte Marie a SU repouase.
Rien 0 aijaaj«r aur la reale du Iront.

te eeerre aeejajaai ; Dam U eult éa • se M décembre, sa
groupe c> do» «viuna a basé ds nombreux projeclilea aur las
gares et eiaUisaeanests asltuiree de Msttgny, H»a et Monaes-

Canonoaos

Parla, Il dececobra 1916, 1 heures.
Canonnsda mt^rmlttento au Sud d* la Somme. Nuit caaae

La ouarra wrsanne. Dana la Journée 4« 1S, deux a vu, a» saa».
bulcï onl au abattoa par noe pilotca sur ls troM 4e Vuda* 1
l'un <(u est laiafcl «e tsanaass •erte ds Brebant-aur-Meuae,
feutra sael Sct«bS aur la eul proa d« nartuaviU». Daua 11
Dtèma Jouroia, nu» aviateur» oui livre cor ta Iront de CbampagM
plusicuri tombais ae «ours desquels le eergent pfiota Sauva^r» ■
shatlu sria »■ ; • • -n» aa>V*r«il *!>n.i.:r(J set «si tombe «a flamaïas
eu Sud d* Uontbots Ub dcuiièrua avion enneeit a SU sballa 4
la liaiere Nord du bote d Aulry Dana la nuit de 10 au U drcambre,
aoa avion* da bumburdeiuent ont lanoe da nuisbreux obus ai-r les
iêpôta 4* munitions nntmii t» 1a légion ae Nord d% Vc.dua.
|*fannurs tncendrae et ds fort»» . iptouoni mrx été confiait 1 Les

-iT-v-mmirii----** es aanasaaaseees ssseâesss oet 414 aesJe-

eunt e<«neardas.

BULLEllNS OFFICIELS ANGLAIS

rFVonl occidrnlaâ.)

Londres, I dêc^mbra ïtla, t a. es so*.
On eoup de nais exécuté es matin contra lea Irincheoa r&ae-
lle» vera NllitlS flllsl Vllil St SouCticl uo-aa a permi» d LnQigav
H perte* t IniKareaue al A* lui auicvor uua miliaïUeuaa. Ni»

t aJdr

naml» a menus aujourdli
lauri d'Ypre» et da U Dui

■ et k 1 K

, t/aXirea LVstlarli
jviI*. sruf 4asa loa

Lcmdrea, 10 decisatbre lÇie. tk, K aoh".
En rtpoeeo as tu' uo l'arLUeric eaneaus eeatrs la reglos sa
arrière 4a noire froat, au Nord do rAncra, noua avona vl«lsa>
ment bombai J* diUcrcnls pO".'.» de U tone arrière allemande,
BwwfierdtmMil ernemi irOormitr^nl aa Sud d* l'Ancre. DrffftrenU
deiaf>*-jri>*nta r.iit fit dis^w-raea par nom k 1 tat da aeire al aux
•borda du bol a da GouiniCcoui t. (.liante aciiviis rtupruijua da
rsxtilleria et sea murUeri aie trilarhtai dans tout le aitlbnt d\pres
tt laa aecteiua de Looa et d'ilulluch.

LA DÉFAITE ROUMAINE

Ls t Journal de Cent ne • publie les Informations (rue vouait
La ■ Ptsti Nm.plo m dit qan le roi Fevrlînand de Rosa-
as ante, avec la rtiL", sont partis le 2 dôeeaeur* d« BeV
carest, en automobile.

Avec eux. il y ewait im vingtaine d* personnel sV
leur suite. L'automobile rayai* e>tsut set)vis par uns
loi.pue colonne d'automobiles avec 1er bagages pins
importants.

Ls ros Ferdinann sa trorivn actuellement dans mx
TÎllage* ruumain de la fronticre.

Le correec>estdsnt de I' « Ai M » mena» de Son* :

• Tous les dîX'nuït forts, aveo leurs batteries inter»
anédiaires, sont tombés intacts entre les niaans ds*
sninqueura. Lea oae^matos blindées sont pleine* si*
munitions et de vitres. Tout traltit nae véritabl* pa>
niqu*. Des wagons de caeniin» d* fer, remplis, icant
restés en désordre snr lea raila. Même sar les Toie*
ferrées circnlaires reliant les forts on a trouvé on*
quantité* énormes de iragnn* remplis entièrement, «ai
k moitié, d* monition» et do vivres.

< Les routes conduisant à l'Est sont recouverts*
d'objets d'équipement abandonnés. Suivant des no*>
vertes dignes ds Toi, Pilât ds l^armes en fuite était in»
doscriptible *t s'a pas son pareil dans tout* le guerre,
L* terri toi r* sîtné entra des forts st la vïll*
•st complètement abandonné. Par contr*, la ville aat
pourtant plus animée; la population semble être ■osa»
lagée d'avoir échappé au bombardement, s

1» rien* tutia fait par le* armées victorieuses **4
somment* de façon diverse par la presse allié*. Ua
grand journal anglais, 1* e Miutchrstcr Guardian s a
donna de* ohifnres intéressants au sujet des produit*
dn sol roumain :

e La Boumenîe posséda d* TTraïle at dn Mi.

e Par suit» d* la guerre, la recuite d* f'JH est i**>
tfl* dans le par» «t ne fui sat**a9i qu'es 1916. Lea
Austro-Allemands conclurent, *a décembre 1016, an
«chat d* MJ.WO wagons de dix tonus* d* fruits,

< En janvier 191(1, l'Angleterre acneta W),000 wa»
y — «4 «■ xaoas plu* taisi, las Ptiissancea centrale*
enta mandèrent *ncor* 7<J,0(N) neg^jos d* i^ala si
«M>,<XNj d* froment. Ces acheta se rapportaient à"*la
provision d* 1914, épargnée junqu'alnr» en tw d* U
réouverture des 1)ardaiuellea. L'eeuat anglais a'a je-
mau» été réaha4, par contre, le* Puissances ceatrsle*
•sU recueilli l^âOÛ.OOO tonne* de la reçoit* ds y>l\,
oomprenant est toat 4 saUlioae d* tonnes. Ainsi tul
ronsocamé* la reçoit* de 19K, dont W) "% couvraient
les besoins d* 1 armée «t de la population.

a Noua ne savons nen de précis aa sujet d* la rf
eolts de 1915. En mars 1016. les Puissances oentralos
eommandereut 140,000 v nguna de naV, froment et
autres produiti, en tont 1,400,Ut Kl touiic*. dont
400,000 senlemeat auraient **é affective ment eipor-
téca.

■ D'après eue évalcatioa avipToximatiT*, 1* r#^
e- h» de ii'i'o aurait été da 4,600,000 anandaa. De cela,

il doit rester encors dans le pajl 4 xtuliions du tonnot
qui revu . ■ .1 nui Allemands » ■ butabissent la
Itoumauie st tuettint 1^ maiu Oes-.ua. A cela s'aject*
cucors la réculto do 101G, uni doit OonlpOrt'eT au bai
m'*t 4 uulliors do tonnes ve sont U tW-s obiffros sp~
prpï.imutifs, Diuis néanmoins sij'mficritifs

t Mi me cliu^e pour le p* trois, lin l'.'Kl, on a jmisi
1,880,000 tonnes, ot l*«xtTuctiOB a monté d'année ea
année; il doit 7 avoir un tmmeuso uppiovisionnenient.B

Autour cfa la Guerre

LE9 SOUS-MARINS A LA COTE FRANÇAISE.

- atanun, H deeemar* 1914

Dans la périods du 29 novembre an 8 décembre,
les sons-marin* *lleanand* opérant snr le* côtes frasv
çaises ds la Mancbs et d* l'Atlantique ont conli entra
autres plusieurs transports de charbon anglais dessV
ni* * là Franc* «t s'élèvent 4 17,000 tonne* environ,
ainsi q*.'nn enpemr anglais, tranrportant en liane*
0,000 tonne* d* matériel d* guerre américain.

NAVIRES COULtS.
la* « f*e**l ranufli s apprend dn Hsvr* qn* li

gnéletta français* e Prilnevin » a été coulée. L'éqni-
pag* e*t sauf.

D'après 1* * ifals* s 1* rapenr anglais « Ravutm t
* été coulé 1 lVqaipng* est sauf.

D'après un* information d* Llnjon t* vapeur ds>
noia « Jagrr a a été coulé.

e CM GOesna.

L la flruitjs des Oeénementa «n (ïrèee, rsmiral T)s*>
fllg* dn Fournet, qrri commandait leaoadr* allié* a*
Pirie, • e'4 rappelé et remplnoé par k> Tice-amirsal
Oauohcr.

L* « Coner* d*Um Srrm » apprend a^nthénes qo*
r*pptrsition oontr* 1* mouvement vénisalists aur-
anents, *n même temps qu* 1* lovalism* vïa-a-vîs m
roi. Des viniaéliste* mumo a* tournent contr* leur ass-
oie r. obef.

Aussi le journal italien conseille-t-il d'abandonnés»
tM**poira fondé* snr Vénisélos.

ETM FRANCE

APPELS AUX . A0TES ■ 1

L* comité secret aa Palais-Bourbon a duré moins
Ivsafrtemps qn* d'aucuns l'avaient ; i- ■: t. il Mt <&rtai»
<ra* la profond* la!»aitod* qu'ont pro'vnqnL-o en Frnnos
tant de paroles illusoires prononctei depuis vingt-huit
mois, a contribué fc raccouitir le* dobats.

Dan* sa « Vtotoirt ■ M. Qustav* liorvi, grand anal _
pourU»* de «ouverncnient *t da régime parlementaire,
a harcelé ave* u1.* insistance parUculière, i«3 ■ dis>
eonreur* > politique*. Lï-li quelques extrait* d* se*
trou articles d» fond du 1", du 2 *t du 3 décembre 1

Premier aitioi* 1 m Rendant que Hjm parlons si

a L* rrai,vn,M en eat aejourd'liul à aoat
«fnatnéine joui de CsansU S*cnS- Du trsia o* elle va, aalks
aura épuis* tes 4i Interprllatiocta dana une vingtsine at*
jours I --

■ Ms sesa-t-11 permis, comme auii — da moins en tompa
ds paix — du tajine |>ar!eine.-iUiie, d'mojUr rwpectiienae-
1,, 1 . nos dujiul«a mie, ai dfn explieali'ms SOM necessures
entra (,-ux ci !> ^iiuxtuiahckiL, de lr<>p long» diacLnm, «a
c* moment, produiraient un eif^t déMNtreirï »ur l'opinion
et 11a donneraient aucun preMig* à nos ln*-
iltnUoiK réptiLlicames.

« Pendant que nous parlons, non», i longueur d* joue-
ur*, ils h„l»uit, esta, lia alienikllds I

« II* «,;itnliieiit tliaipja jour leur aiamesjr Bucsrest, . ■

On nous mu,.....erail d'un moment i l'attira ls chute d*

But irest, qu* j -.....ne, ta France, n'en dWrail être surpris.

m Pendant que nous parlons, leur Heachstag vient d*
VT'ieT, en une seul-» », mit, la grnnds mesure d* ls lerée
en masse de tons lea homme* de 18 t 60 an», c'est-l-dir*
une mesure nu|>iès de la pau^rs levée en musa*

ds nos ancêtre* d* 179] n'était qu'un* bagatelle. La farnnV
dabl* rfition a consenti ce aaexiiice, non sans faire k fer-
ma es, certes, mais svec un patriotisme qui force presqsa
U 1—

1.

s Eux aussi Ils parient : anssa cent pour dira par k
bouche ds fiethmsnn-Hollwsg : s Catacu* sas* tan* S* ss>

ceptor le trsvsil pour lequel U aura é!4 désigné at U lias
Indiqué pour sa résidence*. Chaque main qui travail» à b
fabrication des munitions remplace un homme si arattfl
anuia jeune vis dan» les tranchées ; chaque msin qui reaa?
inscUve sids l'enoenii.^ Et ses nnllea parole» août sulvisj
d'actes immédiats, avec uns rapidité et une énergie qui rap-
pellent, hcla» t las décisions foudroyante* d* noirs ComM
d* Salut Publio st ds notre Convention, s

Deuxième artici* : « Et nouf parlant -t+vjovn ■ I

a Pendant qus les Allemands menacent d'encerclsr 9*>
esreit, ls gouvernement «t ls Chambre, chet nous, comme»
sent leur cinquiém* jour ds disosssion sm CoruU aeorat,

« On se demande svec terreur combien d* tsxnpa oa» Besi
de parole* continueront 4 couler.

« Hors de l'enceinte du r'alais-Bourbom, ee as refardl
navré, et chaque sotr, ea ae couchant, on s* su* : s fcocts*
** jour de pssaé sans qu'un ait rien fsét !

a Et l'on fait des comparaisons.........

< Nos parlementaires croient-ils vraiment on* cette soa>
pea-sison soit à noti* svsutag* f

a Je ne sai» si dan» l'atmosphère spéciale dtt Psrlfansse,
nos députés et nos ministres 1e rendent compte qu'en Prsa**
nous sommes tous, tous un» distinction ds parti, la» 4a»
belles paroles et des tournoi» oratoire» ; qn'aa M
•aî les Allemsnd» égorgent la iloanieiiie. non» s*
tous par-dessus la têts de ces torrent» d'éloquene*.

■ S'oto en mourrons, de celle éloqucnce-ta 1
e Ce seul des setes qu'il nous faut, des actss, dss s
s Nous vonlon» des scies et des résultats.

■ SI les gouvernement et 1* Parlement m eetnpreansal
pas que l'heur* des grandes resoJulione viriles, dss •**

mesures dq sslirt public est veatue, e* pesa le*T
ce qui nous attend. . . s

(Coup de ciseaux de ht censure f)
Troisième article : e La n.:nc* oont**** sï

a Aujourd'hui, sixième jour du Comité .acret ; ai le goe-

vcmcmcul ou quelque dtjmie influent, soucieux du hou r*>
nom du parlemeiildrisuie, u j uj«* lu lioli, iUu» nuit jour»
les discour» ne seront ou oucore unis.

o Après être aile a expliquer devant U Chauinra, il laadrt
qaw le gnuvcrnemeni «nie a expliquer devant la .-ronat : **
s* [>^rlo déjà, de réunir Je Sénal l.i C**nà*l oecr<t.

« i,tuand le président du Conseil, cite! ilu gouvernement»
t-il trouver une heure pour réfléchir, pour miditer »u*
graves proMènics de l'heure ?

u V\ lo» autres niiiii.-tres, lotir a toui mis ;ar ls seltells r
a Chsqme ministre a autour de lui des collaboraleiir» at-
taché» i »a fortune, souvent précieux, ter ils «oui *a» hon>
mes de confiance. L'exialtnce ministérielle de leur a P*"
troe», c'est leur vie, 4 eux : une inlerpeltstsosi P*"1
multie par terre et changer leur situation, S eux, de (on*
en comble. Cornmenl ^oulez-lou^ que pondusit ces saanj**»
secrète», le nvcillour de leur o*pnl ne wj»t p** dillourue ds»
aflaiiea publique* par le* dangers qu* court 1* mi ni itéra'
Li,. victoire ou vi.e di'fart^ 1 u io-ioumsin* autour de
csresl les intéressé évirlemmenl, même en dehors da r**
peicnssion» que l'événement pourrait avoir sur VexlsteaSJ
du cabinet; niais une défailo ou une victoiro orc! "'ire d»
gouvernement, combien c'ext plus capital pour eui :
plorables condilirms pmir luvnill.-r ». ls >.!iv<e publique.

a Ces tournois oraloires qui n'en finissent nsa, noa ps»
leniDiitaires ne s'inia^'tteiil pu» À quel {ujiut ih agateut, 14*
indignant, ils écosure*! le |iay» en oe uiom^ut,. on il •*
s'agii ve» de remporter aur les Allemajids ls grand-pn*
d-éloquenc*.

n Mai» si, p*r ronllieitr, il» se terminaient »sna rtS* a*
décisif, si de ce Comité secret il ne sortait que da ves*>
quelle amertume ce serait pour la nation

* Le gouvernement, qui m* fait depuis trois »emsl*s*
 
Annotationen