Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Page: 27
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0055
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
livre premier: 17
l'Ordre* Corinth ien j il donne auffi aux Colonnes
une Base Attique ou bien composée de PAttique
&de l'Ionique comme aux Corinthiennes: Pour le
Piedestail il doit avoir de haut la troilicsme partie
de la Colonne.
Or toutes ces mesures ne sont pas tellement ar-
restées, qu'elles ne changent sélon la grandeur des
bastimens. Vitruve enseigne comment on doit
faire les membres d'un Ordre sélon sa hauteur : car
plus on regarde en haut & plus on a de peine à re~
connoistse la largeur & la hauteur des parties d'un
Edifice. C'estpourquoy il dépend du jugement de
l'Architecte d'augmenter ou diminuer ses mesures,
pour donner plus de beautés de grâce à ses Ouvra-
ges. Ce qui est tellement vray que parmi les An-
tiquitez qui sont en Provence} il y a un Tombeau
que M. Mignard PArchitecte a desseigné depuis peu
avec un soin tout particulier , dont les Colonnes
n'ont aucune mesure arrestée. Il y en a dix d'Or-
dre Compolîte assez élevées, cjuiportent un petit
Dome ; & parce qu elles sont toutes ifolées , de
que le jour passe au travers , elles sontsî grosses
qu'elles n'ont de hauteur qu'environ sept modules^
ôc cependant font un effet admirable.
Il faut aussi avoir égard à la quantité des Colon-
nes , & mettre de la différence entre celles qui ne
sont qu'au nombre de quatre 3 celles qui sont six ou
liuit de suite. Considerer celles qui sont appuy ées
contre quelque corps > 3c celles qui sont isolées 3 ou
qui font les extremitez > ou les angles d'un Basti-
xnent, qui doivent toujours estre plus grosses à cau-
D ij
loading ...