Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Seite: 431
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0459
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
I

LIVRE TROISÎE'ME, 4JI
que les Orfèvres accommodent sur des plaques ,
comme j'ay dit ; mais que l'on attendrit quand on
veut s'en servir à peindre. Henry Toutin 3 fils de
Jean Toutin dont j'ay parlé, après la mort du feu
Roy Louis XIII. fit- pour la Reyne Régente une
boëte de montre d'Or émaillée de Figures blanches
sur un fond noir, beaucoup plus belle que sout ce
que l'on voit sur le cuivre qui n'est pas capable de
sournir le feu comme fait l'Or, avec lequel il a trou-
vé moyen depuis ce temps-là de faire les plus grands
Ouvrages qu'on ait encore veus. Car sur une plaque
d'or de six pouces de long, ilarepresenté d'après ce
beau Tableau qui est dans le cabinet du Roy,les Rey-
nes de Perse qui sont aux pieds d'Alexandre 3 avec
toute leur suitte ; mais outre qu'il a si bien observé
les couleurs, les airs de testes 3 & toutes les belles ex-
pie siions qui sont dans l'Original 3 qu'on ne peut
rien desirer davantage. C'est qu'il y a un si beau po-
liment & un si beau lustre dans tout son ouvrage,
qu'il est bien difficile de mettre l'Email à une plus
haute perfection.
Ce travail se fait comme j'ay dit avec la pointe du
pinceaUj&de mesme que la Miniature,horsmis qu'on
se sert d'huile d'aspic au lieu d'eau ôc de gomme.

CHAPITRE XL
T)e la oïMofaïque.
COmme Tesprit de l'homme n est jamais con-
tent j & qu'il n'a pas plûtost découvert quelque
loading ...