Félibien, André
Des Principes De L'Architecture, De La Sculpture, De La Peinture, Et Des Autres Arts Qui En Dépendent: Avec Vn Dictionnaire des Termes propres à chacun de ces Arts — Paris, 1676

Page: 455
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/felibien1676/0483
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE TROIS! E'M E. 4JS
qui est mort depuis cinq ou six ans , a fait des Ou-
vrages incomparables en cette sorte de travail, tant
pour le dessein, que pour la belle manière d'appli,.
quer fon Or, ôc cizelerde reliefpardesTus.
Quand on veut damasquinersur le fer, on le tail-
le avec un Cousteau à tailler de petites Limes, on le
met en hlm ^ puis on desseigne légèrement dessusce
qu'on veut figurer , ÔC en suite avec un fil d'or ou
d'argent fort délié, on suit le DesTein, ôc on remplir
de ce fil les endroits qu'on a marquez pour former
quelques Figures , le faisant tenir dans les hacheu-
res, avec un petit Outil qu'on nomme si^eau ; ôc
avec un Matoir on amatit l'or. Si l'on veut don-
ner du relief à quelques Figures, on met l'or ,ou l'ar-
gent plus espais, ôc avec des Cizelets on forme ce
qu'on veut.
Mais quand avec la Damafquinerie, on veut més-
ier un Travail de rapport d'or ou d'argent, alors on
grave le fer profondement en desTous y & à queue
d'aironde, ce que les Italiens appellent in fotto Jqua-
*so,puisavec le Marteau &le Cizelet, on fait en-
trer l'or dans la graveure, après néanmoins qu'on
en a taillé le fond en forme de Lime tres-deliée,
afin que l'Or y entre y ôc y demeure plus forte-
ment attaché. Cet Or s'employe auisi par filets ,
Ôc on le tourne ôc manie comme en damasqui-
nant , suivant le DesTein qu'on a fait en gravant
le fer.
Il faut prendre garde que les filets d'Or soient
plus gros que le creux qu'on a gravé, afin qu'ils y en-
loading ...