Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Editor]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Editor]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Page: 650
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0678
License: Free access  - all rights reserved
0.5
1 cm
facsimile
650

URB. LAT. 1007-1120

~ f. 2 v° (add. de la même main): (Sententiae).
« Hec summa uirtus patitur hanc celum uiam » (non identifié).
« Qui male agit odit lucem sapientie » (cf. H. Walther, Proverbia..., 4, n° 24 207a).
~ f. 3-76: <Aegidivs Romanvs, De regimine principum} (abrégé).
Origine: italienne, écriture gothique arrondie.
Possesseur: Federico da Montefeltro («Indice vecchio» 200 aux I. 1 et 3).
Bibliographie: G. Bruni, Il a De regimine principum >> di Egidio romano. Studio Bibliogra-
fico (Aevum, 6, 1932, p. 354), simple mention; C. H. Lohr, Médiéval Latin Aristotle commentantes,
(Traditio, 23, 1967, p. 334), simple mention.

Urb. lat. 1120
Parch., xive s.1, I + 37 fi. (f. 37 v° blanc), 2 col., 246 x 169 mm. Le f. 1 est un feuillet de gai de.
Au f. 1 v°, dans un cercle rouge bordé d’or et orné de rinceaux à la plume et de fleurs, titre du
manuscrit en capitales bleues et rouges. Au f. 2, bordure sur trois côtés de tiges de couleur avec
fleurettes, boules de couleurs, feuilles d’acanthe et pastilles d’or. Initiales enluminées à feuilles
d’acanthe sur fond or. Quelques corrections marginales de plusieurs mains contemporaines
et plus récentes.
f. 2-37: Dictys Cretensis, Ephemeris belli Troiani.
titre (add. du xve s.) f. 1 v°: « ditis coetensis [sic] historiarvm libri sex de
BELLO TROIANO PER L. SEPTIMVM E GRECO IN LATINVM CONVERSI » {Epistula Septimîï).
inc.: « SEptimus [sic] Quinto Anico (?) salutem dicit. effemeridem belli...».
expi. col. 2: « ... de reditu grecorum quinque in unum redigimus atque ad te misimus ».
le prologue manque.
inc.: « Cuncti reges... ».
f. 11 v°, col. 1, 1. 23: «...ad Priamum profecti Helenam » (II, 20).
suivi d’une interpolation tirées des Gesta Berengarii imperatoris signalée par une
note marginale: « non est de libro » et encadrée du terme « ua cat » jusqu’à « sciunt »:
« <ua.> nocte infante [sic] solo tandem spissisque tenebris... ».
f. 12, col. 2, 1. 19, expi.: «...litoreas fluctu undarum labente resorbens » (II, 278-
279, III, 1-69; les v. 4, 33, 34, 35 sont omis - éd. P. de Winterfeld, M.G.H., Poet.
lat. medii aevi, IV, 1, Berlin, 1899, p. 383-386).
suivi de: « iTa uentis ex sententia... aduenisse sciunt <cat)> » (interpolation de I,
4, déjà copié à sa place au f. 2 v° (v. éd. F. Meister, Dictys Cretensis Ephemeridos
Belli Troiani libri sex, Leipzig, Teubner, 1872, p. 5, 1. 7-11; éd. W. Eisenhut, op.
cit. infra, p. 5, 1. 22-26).
puis le texte reprend: « Cum areptis [sic] recuperarent... » (II, 20).
f. 13, col. 1, 1. 1: « ... bonum atque utile est » (II, 22, éd. F. Meister, op. cit., p. 32,
1. 2; W. Eisenhut, p. 36, 1. 20).
suivi de: « huiusmodi concederetur quippe Cretae... » (II, 26, éd. Meister, p. 34,
1. 32, Eisenhut, p. 40, 1. 10).
f. 27 v°, col. 2, 1. 3-4: «... inter que tam leta numeius Priamo superuenit » (IV, 14,
éd. Meister, p. 79, 1. 6; Eisenhut, p. 92, 1. 11-12).
suivi de l’interpolation III, 5-11, copiée à sa place f. 20-21: « petebant a quo etiam
amolizonem... » (III, 5, éd. Meister, p. 55, 1. 8-9, Eisenhut, p. 64, 1. 10).

1 Et non xvie siècle d’après l’erreur d’impression dans C. Stornajolo, Cod. urb. lat., 3, p. 160.
loading ...