Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Hrsg.]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Hrsg.]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Seite: 660
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0688
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten
0.5
1 cm
facsimile
660

URB. LAT. 1156-1157

Origine: italienne, écriture humanistique ronde. Le manuscrit est de la même main,
sort du même atelier et a été copié sur le même exemplaire que le ms. Barb. lat. 88 1
(cf. supra).
Possesseur: Federico da Montefeltro dont les armes écartelées sont peintes au f. 1;
(« Indice vecchio » 463).
Bibliographie: G. Suster, Notizia e classificazione dei codici contenenti il panegyrico di Plinio
a Traiano (Riv. filol. e istr. class., 16, 1888, p. 521-522), description du manuscrit, p. 530-545,
collation, p. 549, le place dans la IVème classe; Ae. et G. Baehrens, XII Panegyrici latini,
Leipzig, Teubner, 1911, p. xxi, xxiv et xxvm; R. A. B. Mynors, XII Panegyrici latini, Ox-
ford, 1964, p. xi (simple mention).
Urb. lat. 1157
Pareil., xve s., 175 ff. (f. 91 v°, 107 v°, 174-174 v° blancs), 276 x 186 mm. Le f. 1 est un feuil-
let de garde. Au f. 1 v°, table du contenu en capitales rouges dans un encadrement bleu orné
de pastilles d’or irradiantes. Au f. 2, bordure sur trois côtés à « blanchi girari », avec oiseaux
et pastilles d’or enserrant dans la marge inférieure le blason des Montefeltro. Initiale d’or à
« bianchi girari »; autres initiales d’or sur fond de couleurs et filets. Rares gloses marginales con-
temporaines. Les citations grecques manquent. Le f. 175 est un fragment d’un autre manuscrit,
f. 2-19: Donatvs, Ars maior (H, I, III).
titre: « donati gra(m>matici de octo partibvs orationis incipit ».
(liv. II) expi. f. n v°: « ... inconditas inuenimus explicivnt octo partes orationis
donati gramatici ».
(liv. I) titre f. 11 v°: « incipit de voce ».
(liv. III) titre f. 14 v°: « De Barbarismo ».
f. 19 v°-28 v°: Servivs, Commentarius in artem Donati.
titre: « Seruii interpretatio in Donatum de octo partibus orationis ».
expi. inachevé: «... idem faciunt ut longo post tempore uenit et illud sciendum
est» (éd. H. Keil, Gramm. lat., 4, 1864, p. 420, 1. 12).
~ f. 29-50 v°: Beda Venerabilis, Opéra.
f. 29-35: De schematibus et tropis.
f. 35-5° χΓ°: De metrica arte.
f. 50 v°-55 v°: Sergivs, De littera, de syllaba...
titre: « incipit commentarivm. sergii de littera ».
f. 55 v°-6o v°: Maximvs Victorinvs, De rations metrorum.
titre: « commentarivm maximini victvrini de ratione metrorum. Primo De lit-
teris et sillabis ».
à la fin, transposition du passage: « Omnia participia... exeunt litteram longa sunt
ut ultra una Victorinus finit » (éd. H. Keil, op. cit. supra, 6, 1874, p. 224).

1 G. Suster, op. cit. infra, p. 530-545 a souligné l’affinité des leçons. Ajoutons les critères ex-
ternes: même parchemin, même format, même interligne, même nombre de lignes (22) à la page,
identité de l’écriture, des réclames et de la décoration, plus riche dans l’Urbinate, enfin la même
forme particulière de l’écu dans les marges inférieures du f. 1. Il ne semble donc pas que les deux
manuscrits dérivent l’un (Urbinate) de l’autre (Barberini), comme le propose G. Suster mais plutôt
qu’ils ont un exemplaire commun, ce qui apparaît à l’examen des leçons, cf. Ae. et G. Baehrens,
op. cit. infra, p. XXI.
loading ...