Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 24.1868

Page: 562
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1868_1/0580
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
J.-R.

BRASCASSAT

ix-sept candidats se sont disputé l'hon-
neur d'occuper, à l'Institut, le fau-
teuil de Brascassat. Jamais, de mémoire
d'académicien des beaux-arts, il ne
s'était vu si tumultueuse concurrence :
neuf peintres de paysage ou de marines,
huit peintres d'histoire ou de genre. Et
devant quelques-uns des noms qui se
sont présentés, on peut louer la mo-
destie dont ont fait preuve beaucoup
d'autres noms en ne se présentant pas.
La quatrième classe de l'Institut, à son
origine, s'était tout bonnement peuplée de peintres d'histoire; à peine
un peintre de genre, un peintre de fleurs. On n'avait point prévu le
paysage. Que voulez-vous? il n'existait pas, ou plutôt comptait pour
moins que rien dans la trop solennelle école de David. Cependant il s'y
glissa plus tard, à la seconde génération, sous les traits exigus du pauvre
Bidault, et c'est comme paysagiste, succédant à un paysagiste, que Bras-
cassat avait été élu par la docte compagnie en 1846. Aujourd'hui, nier
le paysage dans l'école française, serait nier le soleil; ne pas lui faire
place, serait chose désormais malaisée; l'Académie vient d'élire Gabat,
très-bon choix en tout point comme art, tout à fait dans la ligne des
graves études que doit prêcher l'Académie, précieuse recrue pour les
honnêtes gens de l'Institut. Voulait-on toutefois honorer le paysage dans
ses plus excellents maîtres actuels, clans ses doyens les plus vénérables :
on eût pu aussi bien provoquer la candidature soit de Corot, soit de Rous-
seau, soit de P. Huet. Voulait-on donner un continuateur à Brascassat
dans le genre dont il fit, parmi nous, une très-haute spécialité de l'art :
l'ancienne Académie royale n'eût pas hésité, elle eût nommé Rosa Bon-
heur.

— Rosa Bonheur, — Troyon étant mort. Brascassat, Rosa Bonheur,
Troyon, ces trois noms sont inséparables dans l'histoire de notre peinture
loading ...