Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 25.1868

Page: 402
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1868_2/0421
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
402 GAZETTE DES BEAUX-ARTS.

en Allemand par M. Wussin, de Vienne, et traduit en français par
M. Hymans.

N° 2. Conrad Victor van Aken, predikant à Haarlem, né en 1588,
mort en 1657. —- N" 6. Samuel Ampzing; c’est le savant auteur de la
Description de la ville de Haarlem, où il a célébré en vers le talent des
deux frères Hais. — N° 18. Jan de la Chambre, l’habile calligraphe. 1638.
— N° 23. Le Descartes du musée du Louvre, avec inscriptions, comme
les autres portraits, et quatre vers latins, commençant par T ali s erat
vultu... — N° 71. Jacobus llevius, dont le premier état porte le nom
de van Dyck, comme auteur de la peinture, et le second état le nom de
Hais. — N° 77. Theodor Schrevel (Schrevelius), l’élégant écrivain, qui,
comme Ampzing, a fait aussi l’éloge de son portraitiste. — N° 79. Gaspar
Sibel, A0. 1637; et n° 80, le même personnage, A0. 1642. — N° 86.
Eleazar Svvalm, théologien d’Amsterdam, dont Suyderhoef a gravé aussi
deux portraits d’après Rembrandt. — N° 88. Tegularius, et n° 117, Mon-
sieur Peeckelhaering, suivant l’inscription dans la marge du bas, lequel
renverse galamment une canette vide, à la manière du franc buveur de
la galerie d’Arenberg ; c’est pourquoi je soupçonne que le nom de ce
monsieur est un sobriquet, signifiant, cette fois, hareng salé, par allusion
à sa soif intempérable.

L’eau-forte qui accompagne cet article est de M. Unger, l’habile gra-
veur allemand, d’après le superbe portrait de Frans Hais, au musée de
Brunswick 1.

w. BÜRGER.

I. Voir la Gazelle> livraison du '1er mai 1868, t. XX(V, p. 442.

V
loading ...