Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 2.1869

Page: 353
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1869_2/0365
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’ACADÉMIE DE FRANCE A ROME.

353

l’honneur de vous rendre conte de leurs talents lorsque j’aurai veu
quelque chose d’eux.

26 août 4740.

Il y a ici depuis quatre ans un jeune sculpteur appelé Verchaf, qui a
travaillé chez M. Bouchardon. Quoiqu’il ne soit pas de l’Académie, je
croi devoir vous informer, Monseigneur, de ses talents, qui se sont déve-
lopés tout d’un coup. Ce jeune homme, n’aiant pas pu gagner un prix à
l’Académie de Paris, quita de chagrin et s’en vint à Rome, où il arriva
dans la dernière misère. Les pensionnaires l’entretinrent quelque tems,
en le faisant travailler à la journée à dégrossir leurs ouvrages. 11 trouva
ensuite l’occasion de faire quelque chose pour son conte; il réussit
assez bien, et il a fait de si grands progrès, que dernièrement je vis de
lui le portrait d’un anglois et une cheminée ornée de figures grandes
comme nature, dont je fus surpris : je ne crois pas qu’on puisse faire
mieux. Quelque secours, Monseigneur, que votre bonté daigneroit lui
accorder le meteroit en état de se faire connoître, et l’ôteroit de la néces-
sité où il est de faire des pieds de table et d’autres choses de cette nature
pour vivre. Ce que j’ai l’honneur de vous représenter, Monseigneur, n’est
pas sans exemple, et l’on a quelquefois donné de petites pensions à des
jeunes gens qui n’étoient pas de l’Académie; et celui-ci est en état de
travailler pour le Roy 1.

2b novembre 4 740.

Le sr Ilutin fait de grands progrès dans la sculpture ; c’est de lui, la
tête d'Ènobarbus, qui doit arriver incessamment en France avec les
ouvrages des srs Coustou et Boudard. Il demande à faire pour le Roy une
copie du Zénon, qui est au Capitole; c’est une des plus belles figures
drappées qui soit à Rome. Les srs Vassé et Saly 2 vont faire une tête pour
le Roy... Les copies du Vatican, dès srs Halé et Faveray, sont finies; l’on
prépare la toille poùr la copie de la Messe, que doit faire (sur sa demande)
le sr Vanloo.

27 octobre 1741.

Je continue, Monseigneur, à suivre avec exactitude les coppies du

4. Sur l’avis favorable de Gabriel, Orry fit commander à Vercliaf des modèles de
vases, de groupes, etc.

2. Jacques Saly, sculpteur, entré le 3 octobre précédent en remplacement de Bou-
dard, qui ne partit que plusieurs mois après. Parrocel, parti le 21 septembre, ne fut
remplacé qu’un peu plus tard, faute de sujets capables en peinture.

II. — 2e PÉRIODE.

43
loading ...