Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 14.1876

Page: 158
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1876_1/0170
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
158

GAZETTE DES BEAUX-ARTS.

sée ou en rinceaux, dont l’application féconde fut une véritable invention
moderne, indépendante de la rénovation des modes anciens.

Il ne faut donc pas rechercher dans l’œuvre des petits maîtres

allemands de la première partie du xvie siècle, et en particulier dans
Virgile Solis, l’emploi des ornements de haut style dont les Italiens
avaient tant d’exemples originaux sous les yeux ; aucun d’eux, on

le comprend, n’aurait pu manier l’acanthe antique ainsi que le’ faisait
si magistralement leur contemporain, Augustin Vénitien, entre cent
autres italiens. On doit donc, en les jugeant, songer à la pénurie réelle
loading ...