Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 14.1876

Page: 232
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1876_1/0252
License: Free access  - all rights reserved Use / Order

0.5
1 cm
facsimile
L’ARCHITECTURE IONIQUE EN IONIE

LE TEMPLE D’APOLLON DIDYMÉEN1

IV.

RESTAU RATION.

S’il y a, parmi les abonnés de la Gazette} quelque intrépide
qui ait lu jusqu’au bout mes deux précédents articles, il peut
maintenant se rendre un compte exact des données fournies
par l’histoire et par les fouilles pour la restauration du temple
de Didymes. Cette restauration, dont personne, je pense, n’at-
tend de moi l’éloge (l’œuvre et l’auteur me touchent de trop près), a
été exposée par M. A. Thomas au Salon de cette année. Je prie le lec-
teur de vouloir bien s’y reporter par le souvenir. Le format et les
dimensions d’un article de la Gazette ne me permettent point de joindre
à ces lignes les plans et les dessins nombreux qui aideraient à les
comprendre et en rendraient la lecture moins aride : ces dernières
pages ne seront en effet que le texte d’une illustration absente.

Le Didyméon est, pour employer le langage technique mis à la
mode, peu de temps après sa construction, par l’école d’Hermogène,
un temple ionique diptère décastyle, c’est-à-dire, en simple français,
qu’il est entouré d’un portique (rcTepov) formé d’un double rang de
colonnes ioniques. 11 y a 21 colonnes sur les côtés, 10 sur les façades
et 12, disposées en trois rangées, entre les antes (xapacvaAs;) ou saillies

!. Voir Gazelle des Beaux-Arts, 2e période, t. NUI, p. 497, el t. XIV, p. 50.
loading ...