Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 22.1880

Page: 305
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1880_2/0329
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES DÉCORATIONS DU PANTHÉON.

305

amis et collaborateurs, Viel de Saint-Maux, Peyre et Rondelet, ache-
tèrent les travaux de détail, les bas-reliefs, les contreforts, les colon-
nades, et consolidèrent la coupole un instant compromise, au milieu des
plus anxieuses préoccupations1. La forme générale du plan delà basi-
lique est une croix grecque, composée de quatre nefs, d'une longueur
de 3A0 pieds y compris le péristyle, sur 260 de largeur. La réunion des

C'est peu que des talents protecteur magnanime

Pour eux prodigue de ses dons,
Aidé de Marigny, comme Auguste, il anime
Des Varrons de nos jours les immortels crayons,

Vers le Temple il marche en personue
Et, pour en mieux fixer la splendeur à jamais,
11 prête un bras orné dos palmes de Bellune

Et de l'olive de la Paix...

Vainement on t'outrage, ô Religion sainte !

En vain conjuré contre toi
L'incrédule bravant le remords et la crainte
Veut briser tes autels, anéantir ta loi;

Le Tout-Puissant qui te protège
Les laisse s'épuiser en efforts superflus :
De son souffle il détruit leur troupe sacrilège,

Us éclatent... et ne sont plus...

(Lu et approuvé, 22 juillet 1764.)

'I. Voir les Doutes raisonnables d'un marguillier de la paroisse de Saint-Êtienne-
du-Mont sur le problème de la construction de la coupole de l'église de Sainte-
Geneviève (Amsterdam et Paris, 1770); —Mémoire sur l'application des principes
de la mechanique à la construction des voûtes et des dômes, à propos de Ja coupole
de l'église de Sainte-Geneviè\e, par Gauthey (Dijon, 1771]; — Mémoire contenant
des observations sur la disposition de la nouvelle église de Sainte-Geneviève (La
Haye, '1775). — Puis, plus tard, lors de la transformation de l'église en- Panthéon,
viennent : le Rapport fait à l'Assemblée nationale sur l'achèvement du Panthéon
français, par A.-D. Laffon (Paris, -1791); —■ les Idées d'un citoyen français ( Vau-
doyerj sur le lieu destiné à la sépulture des hommes illustres de la France (Paris,
'1791); à propos des honneurs funèbres rendus à Mirabeau, l'auteur propose d'adopter
les Champs-Elysées, au lieu du Panthéon, pour la sépulture des grands hommes; —
puis, autre série : le Mémoire historique sur le dôme du Panthéon français, par
J. Rondelet (Paris, an V), que nous aurons occasion de citer très longuement; —
Projet du Point central des arts et métiers pour la restauration du dôme du Pan-
théon. (Paris, an V. Le Point central était une société philotechnique séarte au Louvre.)
— E. La Barre, architecte, Mémoire et projet sur la restauration du Panthéon fran-
çais (an VI); — De Wailly, Vues sur le Panthéon et moyen de remédier aux
effrayantes dégradations qui s'y manifestent ; — Petit-Radel, Projet pour la restau-
ration du Panthéon français (an VII); —A.-J.-B. Gisors, Essais sur les moyens
d'opérer la restauration des supports de la tour du dôme du Panthéon (an VII); —
Patte, Analyse rai sonnée sur la construction du dôme du Panthéon (an IX); — du
même avait déjà paru dans les Annales politiques une Lettre sur la faiblesse des
piliers destinés à soutenir la coupole de la nouvelle église de Sainte-Geneviève; —
enfin, de P. Giraud, Moyen prompt, économique et sûr de réparer à perpétuelle
demeure les piliers, etc., du dôme du Panthéon. — Ces inquiétudes, jamais calmées

XXII. — 2e PÉRIODE. 39
loading ...