Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 25.1882

Page: 505
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_1/0489
License: Free access  - all rights reserved Use / Order

0.5
1 cm
facsimile
MICHEL-ANGE CHALLE

DESSINATEUR DU CABINET DU ROI

(DOCUMENTS TIRÉS D’UN JOURNAL INÉDIT)

Au sein de cette foule
tumultueuse qu’on appelle
la cour de Versailles, il y
avait aux deux derniers
siècles un homme étrange,
qui, coudoyant les gran-
deurs sans être duc et
pair, parlant chaque jour
au roi sans être gentil-
homme, tour à tour cour-
tisan comme ceux qui le
commandaient, manœuvre
avec le petit monde qui
lui obéissait, était envié et
honoré de tous. Son titre,
si modeste qu’il fût, ne
restait pas sans gloire et
jetait quelque éclat.

Ce personnage, trop peu connu dans l’histoire des arts, est le dessina
tour du Cabinet et de la Chambre du roi.

Cette charge, réservée d’ordinaire aux artistes puissamment protégés
ne tira guère son prestige des peintres, statuaires ou décorateurs qui au-
raient pu l’illustrer, mais du caractère original de chacun de ses titulaires.

Machiniste, compositeur d'habits de théâtre et de costumes de ballets,
organisateur de pompes funèbres, artificier, peintre de décors, en un mot,
homme du goût courant et de l’élégance facile, tel était le dessinateur du
loading ...