Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 30.1884

Page: 460
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1884_2/0496
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’ARCHITECTURE MODERNE

A VIENNE’

(deuxième article )

A droite de l’Hôtel de
Ville, en parallèle avec le
Parlement, se groupent
sur un plan presque carré
les bâtiments de la nou-
velle Université. C’est en-
core un ensemble colos-
sal occupant une surface
de plus de 21,500 mè-
tres. On sent bien, par
les dimensions peu ordi-
naires de tous ces édifices,
que le terrain n’a pas
manqué lors de la répar-
tition première.

L’architecte Ferstel fut
chargé, il y a une dizaine
d’années, de la composition des plans de cette nouvelle Université. 11
vient de mourir et laisse son œuvre inachevée. Sa mort est un deuil pour
Vienne, qui perd en lui un artiste dont elle pouvait être justement fièreh

Voy. Gazelle des Beaux-Arls, 2e période, t. XXX, p. '122.

2. Henri Ferstel naquit à Vienne le 7 juillet 1828. Il fit d’excellentes études à
l’École polytechnique, puis suivit les cours supérieurs de l’Université. Élève de Yan der
Müll et de Siccardsburg à l’Académie des Beaux-Arts, il devint l’auxiliaire de son
oncle, l’architecte Stache. Il exécuta avec lui l’autel de la chapelle Sainte-Barbe, dans
la cathédrade. Son succès dans le concours de l’église votive, les beaux travaux de
cette église, ceux qu’il exécutait en même temps à Vienne et à Brünn, en Moravie, où
il construisit l’église protestante, lui firent une grande réputation. 11 fut nommé pro-
loading ...