Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 31.1885

Page: 340
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_1/0356
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE MUSEE DE HARLEM

(premier article)

a jolie ville de Harlem était déjà le centre des arts dans
les Pays-Bas avant de devenir, durant la lutte contre
l’Espagne, le rempart de l’indépendance nationale. Dès la
première moitié du xve siècle, Albert van Ouwater, Gérard van Sint
Jan, son élève, et surtout le célèbre Thierry Bouts de Harlem
qui ne quitta sa ville natale qu’en 1458, avaient déjà acquis à ses
peintres une réputation méritée. La fondation de sa Guilde de Saint-
Luc remonte à une date fort éloignée; on possède sur son organisation
des documents authentiques à partir de 1504. A ce moment les artistes
harlémois les plus en vue sont Jan Mostaert (1474-1550), élève de
Jacques de Harlem, peintre de Marguerite d’Autriche, qui, sans quitter
le Nord, se laisse déjà troubler par les souffles venus d’Italie; le fan-
tasque Jean Mandyn, plus fidèle aux tendances locales, qui s’exerce
aux bambochades, gaillardises, diableries, et Cornelis Willemsz qui
tient un atelier très fréquenté. C’est de chez Willemsz que s’élance
vers le Midi F aventureux Jan Schoorel, que sa curiosité entraîne
jusqu’à Jérusalem. A son retour de Rome il devient à Harlem le vrai
chef de la nouvelle école qui, sous son influence, italianise à outrance.
Un de ses meilleurs élèves, le portraitiste Antonis Mor, s’expatrie
même sans esprdt de retour; un second, moins facile à dénationa-
liser, malgré son envie, Martin Heemskerk (1491-1581) revient au
bercail, tout gorgé d’idéal et de science mal digérés; il passe sa vie à
se dégonfler péniblement. Malgré la destruction violente des œuvres
d’art en 1566 par les Iconoclastes dans tous les édifices religieux, la
lutte contre l’Espagne et les querelles religieuses n’interrompirent
qu’à peine l’activité des peintres à Harlem. H s’y manifesta même
loading ...