Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 31.1885

Page: 377
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_1/0394
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Certains amateurs n’ont qu’un seul dieu :
tel ne connaît que le xve siècle italien, tel autre
se passionne pour l’art du moyen âge, un troi-
sième, en dehors du xvme siècle, ne voit point
de salut. Albert Goupil n’appartenait à au
cune de ces églises soigneusement fer-
mées et dans lesquelles on n’est admis
qu’à bon escient ; en art il était fran-
chement éclectique et les belles choses
de toutes les époques l’attiraient égale-
ment, piquaient sa curiosité et exci-
taient son admiration. La collection
qu’il avait rassemblée et disposée avec
tant de goût dans l’hôtel de la rue Chap-
tal témoigne de la variété de ses aspi-
rations. Les tapis persans, les verreries
arabes s’y rencontrent à côté des mar-
bres et des tapisseries du xve siècle, des

XXXI.

2e PÉRIODE.

48
loading ...