Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 31.1885

Page: ac
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_1/0597
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
MAURICE QUENTIN DE LA TOUR. 215

A la lettre de La Tour est joint le certificat suivant, dont nous
respectons soigneusement l’orthographe :

Monsieur — Géreceu les deux Porteroy de Monsieur le Dauphin et de la Roine
en bonnétat; je souhoitte pareillement unne bonsanté. Je suis votre humble et
obéisant serviteur

P R É V O S T

Ce 7 octobre 1763.

L'affaire des portraits réglée, les relations épistolaires de La
Tour avec le marquis de Marigny furent suspendues pendant plusieurs
années. Un incident tout à fait étranger à l'art, un procès gagné par
M. de Marigny, fournit au peintre l’occasion de se rappeler au souvenir
de son supérieur. Le fait par lui-même serait sans grand intérêt si la
lettre de La Tour, datée du 21 juillet 1766, n’avait été écrite à
Amsterdam. Aucun historien jusqu’ici n’a connu ce voyage, dont
notre pièce fournit la preuve formelle. Rien n’est indifférent dans les
lettres originales des hommes célèbres; le plus insignifiant détail —
un mot, une date — peut devenir une source de curieuses révélations
et mettre sur la trace de circonstances imprévues.

Ainsi La Tour visita, dans le courant de Tannée 1766, à la suite
de =— oank la Hollande; ce voyage, à en

M, se serait prolongé plusieurs

\uis de Marigny.

procès. Je me batte de vous en
lie j’ay d’avoir perdu un frère que
T me résoudre à retourner sitôt dans
ne suit partout. J’ay besoin de pro-

tue = CO

F O I

i O

— CO

F >

= <D

EJ? i_

I CD
F °3

I- o

F o
I O

E E

la plus parfaitte et d’ètre très respee-
fimble et très obéissant serviteur.

De La Tour.

illel 4766.

lit dans la finance, mourut avant lui.
§1 utre, Jean-François, fut militaire et
■ duelliste. Il avait hérité de son frère
^H0 novembre -1806, à la ville de Saint-
I uste titre, si fière de posséder.
loading ...