Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 32.1885

Page: 348
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_2/0364
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LETTRE D’ANVERS.

L’EXPOSITION INTERNATIONALE.

Notre collaborateur, M. Camille
Lemonnier, rendra compte de la sec-
tion des beaux-arts à l’Exposition
d’Anvers; il me suffira donc de jeter
un coup d’œil sur l’ensemble des
sections industrielles.

Sans accorder à cette exposition
plus d’importance qu’elle n’en a en
réalité, il serait injuste cependant de
ne pas rendre hommage aux efforts
de nos sympathiques voisins pour en
assurer la réussite. C’est une exhi-
bition comme toutes celles que nous
avons vues dans ces dernières années ; elle aura peu de chose à
apprendre à ceux qui ont visité celles de Turin et d’Amsterdam, mais
elle a un grand, un très grand succès : n’est-ce pas l’essentiel pour
ceux qui l’ont organisée? J’estime qu’elle doit une bonne part de ce
succès à la situation même de la ville d’Anvers, qui est on ne peut
plus favorable au lancement d’une entreprise de ce genre. Un voyage
facile et peu coûteux, l’attrait de visiter en passant ces charmantes
villes des Flandres qui sont un des plus beaux musées d art de
l’Europe et des plus populaires dans le monde des touristes, une
position admirable, sorte de terrain neutre, au confluent des grands
courants commerciaux de l’Europe et, qui plus est, un été d’une
beauté exceptionnelle : il n’en fallait pas davantage pour mettre la

foule en branle.
loading ...