Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 28.1902

Page: 395
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1902_2/0427
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EDME SAINT-MARCEL

PEINTRE, GRAVEUR ET DESSINATEUR
(deuxième et dernier article)1

Comme graveur, Edme Saint-Marcel est ainsi
apprécié par M. Félix Bracquemond2, qui a en sa
possession les quatre principales eaux-fortes de
cet artiste trop méconnu : « Les eaux-fortes de
Saint-Marcel valent, en tant qu’eaux-fortcs,
celles des vues de Paris de Méryon. »
Un semblable éloge venant de M. Brac-
quemond, qui considérait Méryon
comme la personnification des pein-
tres-graveurs, est à considérer.

Saint-Marcel complète la liste des
peintres-graveurs qui ont noms : Rem-
brandt,Decamps, Delacroix, Barye, Paul
Huet, Corot, Daubigny, Marilhat, etc.

Out^e ses copies d’après les maîtres
Titien, van Dyck, David (Portrait de
Pie VII), Gérard Dou, Rembrandt, Ilol-
bein, van Ostade, Delacroix, Decamps,
on lui doit surtout les quatre eaux-
fortes originales intitulées :

Le Berger et la Bergère conversant, effet de soleil dans la forêt
de Fontainebleau (18i8, exposée au Salon);

J. V. Gazette des Beaux-Arts, 3° pér., t. XXVIII, p. 242.

2. Saint-Marcel fut lié avec Diaz, Cicéri, Lavieille, Desjoberts, Bléry, Anastasi,
P. Huet, Decamps, Delacroix, Amédée Besnus, A. Prunaire, Tavernier, Braeque-
mond, Brunet-Houard, etc.
loading ...