Grandidier, Philippe André
Essais historiques et topographiques sur l'église cathédrale de Strasbourg — Paris, 1782 [Cicognara, 4023-1]

Page: 235
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grandidier1782bd1/0255
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
be Strasbourg i Livre II. 535
<—-il

CHAPITRE TROISIEME.

Portails de la Cathédrale.

Le grand-portail du milieu, qui décore
le frontifpice de la Cathédrale , & les deux
portes des bas côtés , furent bâtis en 1277.
Le premier eft orné de fix colonnes & de
plufieures belles ftatues, élevées fur un
triangle, au-deffus duquel eft Dieu le pere,
plus bas la Ste. Vierge avec l’Enfant-Jefus,
& puis le Roi Salomon aflis fur fon trône en-
vironné de douze lions & d’autres figures.
Le fronteau a dans fa perfpedive cinq rangs
de ftatues placées tout au tour. Le premier
& le fécond repréfentent différens traits hifto-
riques, au nombre de trente-quatre , tous
tirés des livres de l’ancien teftament. On
voit dans le troifteme rang les martyres des
douze Apôtres & des deux diacres Saint-
Étienne & Saint-Laurent; ce qui forme qua-
torze différentes figures. Le quatrième, qui
en contient douze , repréfente les quatre
Évangéliftes & les huit premiers Docteurs
de l’Églife. Les miracles de Jefus-Chrift en dix
figures font décrits dans le cinquième Sc
dernier rang. Des deux cotés du portail font
plufieurs Anges avec des inftrumens de mu-
fique. La porte d’entrée eft grande , mais
elle eft partagée en deux par un grand
pilier, où l’on voit la Jftatue de la Sainte?
loading ...