Grandidier, Philippe André
Essais historiques et topographiques sur l'église cathédrale de Strasbourg — Paris, 1782 [Cicognara, 4023-1]

Page: 345
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grandidier1782bd1/0365
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
de Strasbourg , Livre II. 34J

CHAPITRE DOUZIEME.

Anciennes Chapelles & Autels de la Cathédrale.

On comptait autrefois dans la Cathédrale
& dans fon cloître onze chapelles, qui exif-
taient encore au commencement du feizieme
fiecle, favoir :

1. La chapelle pàroiffiale de S. Laurent,
dont nous avons déjà parlé (a').

i. La chapelle de S. André , fituée au
fud-eft, à côté de l’horloge, qui forme de-
puis l’an 1683 H facriftie du féminaire. Elle
exiftait dès le douzième fiecle. Elle fervit
à la fépulture en 1190 à Henri I de Hafen-
bourg, en 1202 à Conrad II de Hunne-
bourg , en 1223 à Henri II de Veringen,
en 1244 à Berthold I de Teck & en lz6o
à Henri III de Dick, tous cinq Évêques de
Strasbourg. L’office canonial s’y célébrait
autrefois le jour de S. André (é).

3- La chapelle de S. Martin , bâtie d’abord
en 1153 (c), dans le cloître de la Cathé-
drale. Elle était fituée à côté de celle de S.
André (zf): mais comme elle était tombée

(a) Pag. 31S & feq.

( b ) Dire&orium chori, fol. 183,

( c ) Voyez ci-deffus , gag. 31.

(d) On lit dans un afte de 1324 : cap Ma Icati Martini
fita in ambitu ecclefiK Argentincnfis, apui oagtlUm beati
-bidree Agojloli.
loading ...