Le Grelot: journal illustré, politique et satirique — 3.1873

Seite: 133_6
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grelot1873/0194
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
COMMENT ON DEVIENT REACTIONNAIRE

ou

LES PALINODIES D'AGÉNOR PISTOCHARD

Pat- LdÊOISTOE PETIT

(suite)

X

Se portant aux derniers excès, Agénor Pistocbard fréquente les cabarets des faubourg» et fait danser des rondes à la populace en chantant ce sinistre refrain sur l'air : On m M percer le flanc.

On les guillotinera, messieurs les propriétaires,
On les guillotinera, puis après on les pendra.

Ah ! que nous allons rire,

Kn voyant leur martyre !

Tellement que les bonnes âmes parlent de faire une neuvaine pour que
le pays soit délivré d'un pareil monstre.

Inopinément, Agénor reçoit une lettre
de maître Palognon, son parrain, qui le
prie d« passer à son étude.

Convaincu qu'on veut ébranler ses con-
victions, Agénor se rend au lieu où il est
appelé, bien décidé à défendre ses princi-
pes jusqu'à la mort.

Arrivé chez M* Palognon, Agénor est reçu par ce dernier
avec les plus vives démonstrations d'amitié et de respect, —
ce qui ne laisse pas de l'étonner fortement.

Me Palognon fait part à Agénor d'importantes nouvelles. L'oncle
Pistochard, le fumiste, vient de mourir, et Agénor hérite d'une
fortune évaluée à 800,000 fr. au moins.

Agénor sort de chez son parrain
tout rêveur. Il trouve que Proudhon
s'e*t pas mal avancé en disant : « La
propriété, c'est le vol. »

Agénor passe devant le café de la Liberté, mais malgré les invitations des habitués
du lieu il ne s'arrête pas. « Il est inutile de se compromettre dans des bouges hantés
» souvent par des gens qui professent des opinions risquées. »

Agénor, ayant mûrement réfléchi sur le danger qu'il y a à donner le mauvais exemple au
peuple, change son costume et paraît sur le cours dans une toiletie tellement convenable qu'elle
lui vaut de nombreux coups de chapeau et suffrages des gens comme il faut.

! A'suivre.)

Paris. — Edouard Blot et fils aîné, imprimeurs, rue Bleu" 7-

Le Directeur-Gérant. J. Mabrk.
Objekt
Titel: Le Grelot: journal illustré, politique et satirique
Detail/Element: Comment on devient réactionnaire ou Les palinodies d'Agénor Pistochard, par Léonce Petit
Künstler/Urheber: Petit, Léonce Justin Alexandre  i
Inv.Nr./Signatur: Sf 25/34
Aufbewahrungsort: Universitätsbibliothek Johann Christian Senckenberg  i
Schlagwort: Satirische Zeitschrift  i
Karikatur  i
Herstellungsort: Paris  i
Bildnachweis: Le Grelot: journal illustré, politique et satirique, 3.1873, Nr. Supplément au numméro 133, S. 133_6
Aufnahme/Reproduktion
Urheber: Universitätsbibliothek Heidelberg  i
HeidICON-Pool: UB Französische Karikaturen  i
Copyright: Universitätsbibliothek Heidelberg
Bild-ID HeidIcon: 200388
loading ...