Kircher, Athanasius ; Alquié, François Savinien d' [Übers.]
La Chine d'Athanase Kirchere: illustrée de plusieurs monuments tant sacrés que profanes, et de quantité de recherchés de la nature & de l'art — Amsterdam, 1670

Seite: 45
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/kircher1670/0073
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
d A thanase Kir chere.

45

Ls heu.
*euxestat
Je^Eglise
esl mis sur
c«tePier.

«es

1 %H-

S* l'on

jour & de produire de il héroïques ver-
tus à la veuè de tous les hommes ; c'est
pourquoy nous les avons gravées sur
cette grande Pierre.
XVI. Je dis donc que Dieu, qui
est véritable en luy mesme , n'a point
de principe ; qu'il est pur ; tousjours pai-
sible , en repos, & immuable. Je con-
fessè que c'est le Créateur de toutes cho-
ses , qu'il a fait le Ciel & la Terre,
de la façon que nous les voyons. Je
croy qu'une des personnes divines s'est
incarnée pour le salut du genre humain ;
qu'elle est montée au Ciel, brillante de
lumière comme un Soleil, &que de-
struilant les ténèbres elle a establi une
vérité inesbranlable en toutes cholès.
XVII. Ce grand Roy tout escla-
tant de lumière, qui est à la vérité
le premier de tous ceux qui ont esté
alïïs sur le Throne , s'estant servi fa-
vorablement de l'occasion a osté tous
les ostacles qui s'opposoient au bonn-
heur de l'homme luy ouvrant large-
ment l'entrée du Ciel, après luy avoir
essargi la Terre. L'Euangile que nous
recevons pour Loy, & qui a esté pro-
mulgué dans le Royaume de Tarn est
très illustre en ce qu'il a porté la doétri-
ne au monde, basti des Eglilès ; Parce-
qu'il a conduit à bon port les vivans &
les morts, & pour le dire en un mot,
c'est parcequ'il a tellement fait triom-
pher le bonnheur que le monde ne
jouit maintenant que d'un profond
repos.
XVIII. ' Dieu permit que Cao çum
suivant les traces, & les inclinations de
ses Ayeuls; & de ces Ancestres, prit re-
solution de restablir de nouveau des
Eglisès ; Ce qu'il fit avec tant d'ardeur
& de zele qu'il fitediffier des Temples
de Paix si hauts, si magnifiques, & en si
grand nombre, qu'ils remplirent toute
la Terre. La véritable Loy prit pour-
lors un nouvel elclat & fut en plus gran-
de vénération qu'elle n'avoit esté. Ce
mesme Cao cum honora /' Eïïefaue d'un

titre glorieux & régit si bien sou peu-
ple qu'il leur fit goutter à longs traits
le repos, & la douceur de la vie.
XIX. Le sage Roy Ni mû çum z.
eu s advantage de suivre lesvrayes, &
les infaillibles voyes. Les Tables Roy ai-
les estoient magnifiques, & illustres j
Parcequeles lettres qui estoient elerites
au dcfîus paroissbient avec esclat & a-
vec pompe ; Les Tableaux des person-
nes Royallcs y brilloient admirable-
ment bien & y estoient dépeintes a-
vec tant de Majesié, que le peuplé les
saluoit humblement, & leur faisbit
de très profondes révérences en ligne
d'estime , & de respet. Tout estoit
dans une parfaite liberté, & Ton peut
dire que tout nageoit dans les plaisirs,
& le délices & jovissbit d'un profond
repos.
XX. LeRoy Scpwest venudeluy
mesme à l'Eglise , pandant ion règne.
Il a esté comme un Soleil de saincleté
qui a brillé aux yeux de tout le monde :
pandant ce temps les nuès heureuses •
ont dilsipé toute sorte d'obsou ri tés, d'er-
reurs , &: de ténèbres : de sorte que la
maison Royalle estant Comblée de
bonnheur, & de félicité , les malheurs
ont pris fin, &nostre S. Empire est re-
venu dans son premier estat de gloire,
par la cesiassion de troubles & des bro-
uillerics.
XXI. Le Roy Taï cum fu a esté ex-
trêmement obeisïànt. Il a applani la Ter-
re Se le Ciel par là vertu. Il a donné la
vie au peuple & l'advancement à tou-
tes choies. Il a envoyé des Odeurs à La gloire
l'Egliie en a&ion de grâces, & a mis en ?/1 £gU"
pratique les œuvres de Charité. Le So-
leil, & laLunetrouvoientesgalIement
leur sejour en leurs personnes ; C'est à
dire, que tout le monde accouroit pour
y rendre leurs obeinanees.
XXII. Le Roy IÇien cum estant ninstrée
monté sur le throsne* rendoit la vertu j^iès de"
tout à sait illustre. H porta la Paix, & laF°y-
pacifia par ses armes quatre MersdifFe-
F 3 ren-

\
loading ...