Kircher, Athanasius ; Alquié, François Savinien d' [Übers.]
La Chine d'Athanase Kirchere: illustrée de plusieurs monuments tant sacrés que profanes, et de quantité de recherchés de la nature & de l'art — Amsterdam, 1670

Seite: 99
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/kircher1670/0133
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
D'A THANASE IClRCHERE,

99


XIX. Le pourtraît du grand Lama,
c'eil à dire le Pere éternel.
de toutes les choses dont il peut a-
voir besoin , qui reçoivent encore les
oracles de sa bouche , Se qui les di-
vulguent aux simples étrangers, pour
entretenir tousjours l'estime qu'ils
ont de cette fauiîè Divinité ; ceux-là
mesme dis-je , pour entretenir tous-
jours les peuples dans la créance de
cete imaginaire, & trompeusè éter-
nité , ont le soin après sa mort, de
chercher dans tout le Royaume un
homme qui luy soit semblable en tou-
tes choses, lequel ayant esté trouvé,
on le met sur le throsne du deffunt
iecrettement, & de cette sorte, tout le
Royaume ignore la tromperie, qu'on
luy cache tout autant que l'on peut

XX. Uan désunt Roy de Tattgtth, à qui l'o»
rend des honneurs divins.

pour l'abuser : après ils font sçavoir à
tout le monde que le Pere éternel cst
ressuicité des enfers depuis sept cent ans,
& que dépuis ce temps, il a tousjours
vefcu , & vivra encore éternellement 5
ce qu'ils persuadent si bien à ces Bar-
bares par des illusions diaboliques, qu'il
ne leur reste après aucun doute tou-
chant leur créance 5 ce qui fait qu'il esi:
tellement honoré & relpeâé de tout
le monde; que ceux la s'estiment bien
heureux qui peuvent obtenir par des
riches doms,& des prelênts (dont ils ne
retirent pas peu de profit) de l'uri-
ne , ou des autres excréments du
grand Lama > qu'ils portent pen-
dus au col. O ! abominable vilenie,
N 2 . ouy,
loading ...