Kircher, Athanasius ; Alquié, François Savinien d' [Transl.]
La Chine d'Athanase Kirchere: illustrée de plusieurs monuments tant sacrés que profanes, et de quantité de recherchés de la nature & de l'art — Amsterdam, 1670

Page: 269
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/kircher1670/0324
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
îalàqua.
Non,

riment

D'A T H A N A S E
sies avec le temps,iè couvrent de plume,
& deviennent enfin des canards pour la
raison que nous en avons donnée en
son lieu. Quand à ce qui est des pois
ions qui le changent en oyleaux (com-
me des bestes à quatre pieds qui le me-
tamorphosent en poissons) il y a un
nombre infini d'histoires qui nous lede-
clarent. Mhcrt qui assurement porte a-
vecjustice le titre de grand, dit dans fon
qu'il y a un certain animal ma-
rin , à qui on a donné le nom d'Jbides,
lequel cstant nay comme le reste des
poissons dans la mer, y vitjusques à ce
qu'il est vieux ; auquel temps il quitte
sa première forme, & prend celle de
beste a quatre pieds pour vivre sur ter-
re comme le reste des animaux ; desor-
te que par ce changement de nature,
il change aussi son nom, &r est appellé
jsstoi^, au lieu qu'il sè nommoit Jhi-
des. On voit dans l'océan Oriental u-
ne chose contraire à celle-cy , sçavoir
qu'il y a un animal à quatre pieds le-
quel cstant fort vieux change toutes les
parties de son corps, & devient enfin
un poissbn; Les Conimbres au lib. i.
de la génération, & de la corrupt. quest.
17. a. 1. nous déclarent qu'il y a un
animal semblable à un chien dans l'Isse
de Gotum qui est dans le Iapponpu bien a
un loup, comme disènt quelques autres,
lequel prend sa naifîànce sur la terre, &
y vit jusques à un certain temps déter-
miné par la nature, auquel il commen-
ce de fréquenter la mer, & de s'accou-
stumersifortànager &à vivre dans les
eaux, qu'il sè change tout à fait enpois
son ; de sorte qu'il en porte mesme la for-
me, & la figure. Cela doit suffire pour
la confirmation de la vérité ; ainsi il
reste donc maintenant à dire comment
est-ce que le poissbn jeaune se metamor-
phose en oyîèau ; à quoy je responds,
que ce poissbn est du nombre des am-
phibies & qu'il participe aux deux na-
tures d'animal aquatigue, & terrestre,
comme font ces poissons volants qu'on

K IRCHERE, 269
nomme jsrondeks Marines, dont la for-
me represente si parfaitement un oy-
seau,qu'on auroit beaucoup de peine à
le distinguer des autres : desorte que,
comme la nature a rendu celuy-cy ca-
pable de voler, il nest pas difficille à
croire qu'ayant tant de rapport avec les
oyleaux, il ne puisfe en prendre tout a
fait la nature ; puisqu'il a tant de dis-
position, & tant d'aptitude à cette me*
tamorphosè : Neantmoins, pareequ'il y
a un peu de peine à comprendre com*
ment est-ce qu'un poissbn peûtsèchan-
ger en oy seau qui vole, j'ay reiblu d'en
parler plus amplement Se plus do&e*
ment dans cette rencontre.
Beaucoup de personnes ont creu (en
suitte des histoires qu'ils ont Ieùes) que
la transformation d'une eipece en une
autre ne se faisoit que par l'union &
l'accouplement des deux especes, & par
le messange des deux semences eipeci-
fiques ; d'autres ont creu que cela ce fai-
soit par la force de l'imagination, com-
me nous en voyons les effets dans les
femmes grosses, lesquelles impriment
sur les corps de leurs enfans les obje£b
que cette faculté imaginative leur avoit
represente , les autres ont resvé d'au-
tres causes qu'on ne peut pas soustenir
sans beaucoup de difsiculté. Quand à
ce qui regarde la 1. oppinion , je dis
que cela ne se peut pas faire par le meP
lange des deux especes, & je soustiens
que le ièul accouplement des deux dif-
férents animaux ne peut pas causer cet-
te transformation, n'y ce changement;
pareeque l'accouplement des especes
qui engendrent par le moyen des œufs,
avec celles qui se servent d'une voye dif-
férante pour la production de leurs sem-
blables, ont paru toujours impossîbles
a tous les Naturalistes, soit quand au-
temps ou quand à la façon. Je suis en-
core ignorant de la cause qui produit
un si monstrueux effet, à la recherche
duquel j'ay employé beaucoup de
temps j afin de venir à une parfaite
Ll 2 con-
loading ...