Mariette, Auguste
Les listes géographiques des pylônes de Karnak comprenant la Palestine, l'Ethiopie, le pays de Somâl (Band 1): Texte — Leipzig, 1875

Page: 2
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/mariette1875bd1/0010
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
•2

Karnak reste quelque temps encore un champ inexploré réservé aux re-
cherches ultérieures des égyptologues ; mais je vais essayer de retrouver dans
la Palestine, dans l'Ethiopie, dans le pays des Somâl, les localités nom-
mées sur les tableaux par lesquels ïhoutmès III a consacré le souvenir de ses
victoires.

§ 1er-
HAUT RUTEN.

A. Les listes géographiques du Haut Ruten sont reproduites en trois
exemplaires sur les murailles des deux pylônes de Karnak.

Le premier exemplaire est gravé sur le pylône VI1). On lit dans l'in-
scription horizontale qui lui sert de titre : „Liste des pays du Ruten supérieur
que Sa Majesté a enfermés dans la ville de Mégiddo la misérable, et dont Sa Ma-
jesté a emmené les captifs vivants à la forteresse Suhen à Thébes, à sa première
expédition victorieuse, conformément a Tordre de son père Ammon qui Ha guidé (le
roi) dans les bons chemins"2). Cent quinze noms géographiques rangés sur cinq
lignes y sont comptés.

Le deuxième exemplaire est gravé sur le pylône VII3). Ce deuxième
exemplaire n'est qu'une copie4), avec quelques omissions, du premier. Il est
surmonté d'un grand tableau où Thoutmès est représenté frappant des prison-
niers de sa masse d'armes. Quatre inscriptions, sans parler de la liste géogra-

1) Ce pylône ne figure pas sur le plan du Grand Temple de Karnak publié par M. Lepsius
[Denhn., I, 7 5), qui ne l'a pas connu, enseveli qu'il était sous les décombres. Il est placé entre
le pylône V et les chambres de granit reconstruites par Philippe. Le pylône VI de M. Lepsius
(loc. cit.), dont nous allons avoir à nous occuper à propos du deuxième exemplaire, devient par
là notre pylône VTI.

2) Texte déjà traduit dans sa partie alors connue par M. de llougé [Étude sur divers monu-
ments du règne de Thoutmès III, dans la Revue Archéologique, Novembre 1861, pag. 346). En

voici la leçon définitive : fl \ % \\ | ^ S ^ ^> î€J 5 ' t^îP '

3) Le pylône VI de M. Lepsius.

4) Tout porte en effet à penser que le construction du pylône VI, qui est situé au centre
de Karnak et le plus rapproché du sanctuaire, est antérieure à la construction du pylône VII,
placé parmi les dépendances du temple.
loading ...