Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 7) — Paris, 1913

Page: 37
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1913bd7/0051
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES HYKSÔS1

Chabas avait mesuré cinquante-six pages in-4° aux
Pasteurs en Egypte : le père Cesare de Cara leur alloue
près de quatre cents pages in-802. Cette disproportion n'est
pas due au nombre de monuments nouveaux qui ont été
découverts en Egypte depuis vingt ans : elle tient à une
différence dans la manière d'envisager le sujet. Chabas avait
voulu donner au public savant tout ce que l'on connaissait
de son temps sur la matière et n'avait presque pas développé
ses conclusions : il agissait en égyptologue parlant avant
tout aux égyptologues. Le père de Cara ne s'est pas enfermé
dans le domaine de la stricte égyptologie : la question des
Hyksôs se rattache dans son esprit à un ensemble de ques-
tions plus vastes, toutes relatives à l'histoire des Hébreux
et à l'authenticité du Pentateuque. Il y a de l'apologiste en
lui au moins autant que du savant, et je le remarque, non
pour lui en faire un reproche, mais simplement pour
expliquer comment il a été amené à composer un gros
volume sur une matière qui semblait ne comporter qu'un
mémoire assez court. Il admet la tradition fort ancienne qui
place l'arrivée de Joseph et des Hébreux en Égypte sous
les Pasteurs, et plus spécialement sous un des rois Apôphis :
il veut donc savoir plus exactement qu'on ne l'a su jusqu'à

1. Publié dans la Revue critique, 1890, t. II, p. 465-468.

2. G. de Cara, Gli Hijksôs o Rc Pastori di Egitto, ricerche di Ar-
cheologia Egizio-Biblica del P. Cesare A. de Cara. Roma, Tipographia
dei Lincei, 1889, in-8°, xm-372 p. Prix : 15 fr.
loading ...