Maspero, Gaston
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes (Band 7) — Paris, 1913

Page: 195
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/maspero1913bd7/0209
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNE

STÈLE DE NEGTANÉBO II'

Le prince Husséîn Pacha, oncle du Khédive d'Égypte,
vient de donner au Musée de Gizéh une stèle superbe en
granit noir, qu'il a découverte dans une de ses propriétés,
à Kom-Gayef, sur le site de Naucratis. Elle est cintrée par
le haut, et elle nous montre Nectanébo II, le dernier Pha-
raon des dynasties indigènes, debout devant la déesse Nît
de Sais et lui faisant des offrandes ; sous ce double tableau,
une longue inscription se déploie en quatorze colonnes verti-
cales d'une gravure admirable.

Le texte en est des plus intéressants. En premier lieu,
il est daté de Tan Ier, le 4e mois de Shomou, le 13 du règne
de Nectanébo, c'est-à-dire du moment où le roi, vainqueur
du compétiteur qui l'avait tenu assiégé à ses débuts, par-
courait le pays pour y établir partout son autorité. Il vante
la grandeur de la déesse Nît, déclare qu'il lui doit son élé-
vation : c'est elle qui l'a fait prince des deux terres et qui
lui met l'ureeus au front, qui lui ouvre les coeurs des gens
et lui concilie les esprits des sages, elle qui brise tous les
ennemis qui l'avaient combattu au centre et à Test du Delta.
Il se rend donc à Sais, dans son temple, pour l'y adorer;
il y reçoit l'accueil empressé des prêtres, il pénètre dans le

1. Extrait des Comptes rendus de L'Académie des Inscriptions et
Belles-Lettres, 1900, p. 113-123.
loading ...