Mauclerc, Julien; Daret, Pierre [Editor]
Traitté De L'Architectvre Svivant Vitrvve: Ou Il Est Traitté Des Cinq Ordres De Colomnes ... — Paris, 1648 [Cicognara, 563-1]

Page: 4r
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/mauclerc1648/0014
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
4



TRAITE DE LORDRE IONIQVE
AVEC SON PIEDESTAL.
CHAPITRE IIU.
L y a encore vn autre maniéré de Colonne Ionique, qui ressemblefortbienà la precedente, ex-
cepté la stilobate quelle a dauantage : Et aussi quelle diftere, quant au Chapiteau, Frise, & Corni- tomj* h**
che, comme appert par la figure suiuante. La hauteur de cette Colonne cottée a. fe diuisé premie-teur de u. C9~
rement en quatorze parties, dont la stilobate en aura trois parties de hauteur: Mais la stilobate
mesme soit diuisée en huiél parts au costé senestre, vne pour la ciniaise en bas, vne pour la cimaise ses membres,
en haut: Le restant soit diuisé en trois parts, dont les deux Feront la largeur de la stilobate. Les catteeA'.
deux cimaises du costé Fenestre se font en cette maniéré : La baze du costé senestre cottée d. soie Diutfonhate-
diuisée en trois, vne partie en bas pour le plinthe, la sécondé pour la sima, assise sur le plinthe; la- teur & proie-'
quelle diuisée en six, vne de ses parties sera pour le filet,au delsus du plinthe ; l’autre sera la réglé ou ^lit'bliudc
filet dessiis la sima. Mais la troisiéme partie de ladite baze soit diuisée en, deux parties égalés : vne îajuobateal
d’icelle pour le thore qui est oublié à mettre, mais se voit à la grande au costé dextre : l’autre pour le
trochille, duquel la cinquième paire est le filet sous le thore. Mais le thore soit diuisé en trois mteeI>'
parts, dont vn tiers sera le filet d’en haut la saillie&proiedure du plinthe de ladite baze est la sixiestne partie de la largeur de
la stilobate. La ciniaise d’enhaut ou corniche de la stilobate au costé senestre cottee e, soit premièrement diuisé en deux , dont
celle d’enhaut soit diuisee en trois, deuxpoutlafascie,&:la troisiesine part pour la sima,qui derechef sediuisee entrois, dontles uisioT&pè tk-
deux seront données au talon, & la part restante au filet. La partie d’embas soit diuisee en quatre, vne pour la saseie, ou platte- (iure d* t* ci-
bande; & les autres trois pour la lima ou douane, diuifeç en six, dont celle d’enhaut fait le filet déisias ladite sima : & le tout doit ZbsJl^ssi
saillir en quarré, comme la baze. s.nejbt, m
La baze ou cimatie du costé dextre cottée b. premièrement se diuisé en trois parts; vne pour le plinthe : mais les deux dere-£*
chef sedmisent en cinq, trois pour la sima,& deux pour le thore aueeson filet: l’inferieure sixiesme partie de la sima, est le filet Dtlt^on &
dessous ladite sima :ôdasuperieure troisiesme partie du thore est pour le filet. Sur iceluy la saillie ou proieélure doit estre telle ha»tem Je u
comme la figure le demonstre. La superieure cimaise du costé dextre cottee c. se diuisé tout ainsi comme celle du costé senestre
auec peu de changement, comme se void en la figure d’icelle,& plus à clair en la grande figure estant en l’autre fueillet au costé dlcojii jLn!
dextre. ’ conte b.
Sur la stilobate on assiedla verge auec la cmiane ou oaze, qui ie rait en cette manière : Toucela largeur delà stilobate soit , &■
diuisée en zz. parts; 16. d’icelles seront 1 epesfeur ou grosseur de la verge en bas:& les 3. parties qui restent de chaque costé feront et
la proieélure du plinthe de la baze de la stilobate. Si vous assemblez ces seize parties en vne, la verge auec la volute & baze cot -ma,siàeiafiï.
tee f- au milieu de sa verge aura en hauteur huiét d’icelles parties. Ladite cimaise ou baze cottee g. qui fe met sur la stilobate a la^*^*"
demie grosseur de la verge ou tronc de la Colonne en hauteur;&se diuisé en trois parts, dont celle d’embas est le plinthe, & les contée. 3 "
deux parts qui restent d’icelles dites portions,ser ont derechef diuisees>en trois autres; dont 1’vne sera pour le thore ; le reliant tr*ae2T **
soit diuisé en douze parties,deux desquelles seront pour les astragalles du milieu, vne pour le filet dessous le thore, & la moitié w* ‘ail*}*
pour la réglé ou filet dessus la faseie. Mais le filet qui est dessus les astragalles, est vne moitié, & celuy qui est dessous contient vne ha\e & cha-
partie enticre. Le filet qui est au dessus duthore cotteH. se fait en cette maniéré : Diuisezla grosseur de la verge par bas en dou- ww"
ze parties ; vne demie partie de ces douze parts sera la hauteur, & la saillie du filet.Mais la totalle saillie des parties de la cimaife Di»i/lon &
ou baze est assez claire & intelligible en la baze que i’av figurée en grand’ forme au costé fenestre de la Colonne Ionique sans \am^t l*
piedestal, deserite au troisiesme chapitre de cedit liure, que trouuerez cottee de la lettre n. en son plinthe. Le retrecissement W mite"'
de la verge cottée 1. se fait sélon celuY de la première Ionique dépeinte en cedit troisiesme chapitre de cedit liure; tellement®*
que des deux costez elle soit retrefîie d’vne douziesmepartie. f^a^edT
Sur la soromité de la verge onassied le chapiteau k. lequel se diuisé tout ainsi comme celuy de la première Ionique ; à sçauoirla^ ?»*./*»»<*
grosseur de la verge, soit diuifee en dix-neuf parties, dont les neuf &: demie seront transférées au costé; & vne moitié sera pour^,^# b*®
le filet dessus la sima, vne partie entière pour la sima, deux pour le trochille, deux pour l’eschine, vne pour l’aftragalie; & les
trois qui restent soient données au demi-cercle de la volute. La ligne de limaçon doit estre tiree comme il est eserit en la volute Rctrtàjji-
du gros chapiteau au costé fenestre de ladite première Colonne Ionique sans piedestal,.au chapitre troisiesme, lequel trouuerez
cotté de la lettre o. en son trochille. t» Toilnnt *
S’ensuit le pistille,le zophore & la corniche, de tous lesquels la hauteur est la quarte partie de la hauteur de la verge; & se diui- CQtt“ <•
se en dix parts, dont les trois s’attribuent à l’architrabe ou pistille; trois à la frise, & quatre à la corniche.
L’architrabe du costé fenestre cottée L. soit diuisé en six parties: la sixiesme partie pour lasima,qui derecheffe diuisé en qua-
trc,I’vne pour le filet dessus la sima;&l’autre pour le petit thore dessous icelle, & les deux parts reliantes seront pour ladite sima, tbaphean,
les autres cinq parties des six susdites, se diuiseront en douze parties, trois pour la faseie d’embas, quatre pour la faseie du mi-s
lieu, &: cinq pour la faseie d’enhaut. L’alsictte, proieélure & saillie d’icelles est assez amplement déclarée en la figure m. Les
autres trois parties de dix parties sont pour la frife : La rensseure ou ventre d’icelle fefera d’vn triangle, si comme la figure le
demonstre. La corniche cottee n. soit diuisee en six parties, la première est le dentillon; mais d’iceluy est pris le quart pour la
sima qui fe met au dessous du dentillon, qui fe. diuisé en trois, deux pour ladite sima,&la tierce partie pour le filet sur icelle :1a
sécondé partie est pour l’eschine. Mais d’iceluy on prend le quart pour le filet dessous l’eschine. L’eschine auec la dentille, ont
leur saillie ou proieélure en quarré : deux parties se donneront aux mutiles, vne partie à la couronne, & la demiere àlasimaou
douciue : La cinquiesme partie des mutiles, c’cst la sima dessus les mutiks; laquelle fera diuisée en trois, dontlesdeux feront
~ - D

cotte K.
loading ...